Livi-logo
Livi-logo

SANTÉ SEXUELLE

Arrêt de la pilule : quels sont les effets secondaires ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
arrêt de la pilule

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Désir de grossesse, envie d’une contraception sans hormone… Nombreuses sont les raisons pour lesquelles les femmes décident d’arrêter la prise de pilule contraceptive. Mais quelles influences cet arrêt engendre-t-il sur le cycle menstruel ? Quels effets sur le corps pouvons-nous observer à la suite de ce changement ? Les médecins généralistes et gynécologues sur Livi vous expliquent tout ce que vous devez savoir sur l’arrêt de la pilule.

Pourquoi arrêter la pilule ?

La pilule contraceptive est la méthode de contraception la plus utilisée en France et les raisons de l’arrêter varient en fonction des projets de chaque femme (envie de tomber enceinte, changement de contraception, peur d’une prise quotidienne d’hormones…).

La plupart des pilules bloquent l’ovulation. Elles ont pour but de mettre les ovaires au repos pour empêcher la fécondation. Sous contraceptif, lorsque des règles surviennent, ce sont en fait de “fausses règles” qui sont uniquement dues aux hormones qui sont contenues dans la pilule.

En arrêtant la prise de pilule, il est important de garder en tête que votre corps retrouvera un cycle naturel. Habituellement, un cycle a une durée comprise entre 21 et 45 jours avec une moyenne de 28 jours (à compter du premier jour des règles au premier jour des règles suivantes). Toutes les femmes sont différentes, chaque cycle naturel est donc différent lui aussi après l’arrêt de la contraception. De plus, le cycle naturel que vous allez avoir après l’arrêt de la pilule peut ne pas être identique à celui que vous aviez avant de la débuter (tout comme le cycle naturel de chaque femme peut évoluer au cours de sa vie).

Peut-on l'arrêter du jour au lendemain ?

L’arrêt de la pilule peut en effet se faire à tout moment, et ce, même en milieu de plaquette. Il ne faut pas la prendre par intermittence, c’est-à-dire durant quelques mois, puis de l’arrêter et la reprendre. Cela accroît les risques cardio-vasculaires et notamment l’apparition de phlébite. Idéalement, il est préférable d’arrêter votre contraception à la fin de votre plaquette si vous ne souhaitez pas que vos règles arrivent plus tôt que prévu. Si vous souhaitez arrêter votre contraception, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant. Ce dernier pourra vous prodiguer davantage de conseils.

Quels sont les effets secondaires à l’arrêt de la pilule sur le corps ?

À l’arrêt de la pilule, le corps reprend son fonctionnement naturel. Il est donc normal d’observer des changements. Voici les modifications les plus courantes que vous pourrez constater :

Règles et saignements

Si vous arrêtez votre pilule à la fin de votre plaquette, les règles peuvent survenir entre 4 et 7 jours après l'arrêt de la pilule. Il faut cependant compter un mois pour retrouver son cycle. En revanche, si vous arrêtez votre pilule en cours de plaquette, vous pouvez à nouveau avoir vos règles deux à quatre semaines après avoir arrêté la pilule.

En fonction de l’état de santé de la femme (poids, syndrome des ovaires polykystiques, stress…) le cycle menstuel peut varier. N’hésitez pas à consulter si au bout de plusieurs cycles vous n’avez toujours pas de règles ou si vous constatez un saignement en dehors du cycle.

Libido

Lors de la prise de contraception, l’administration d’hormone en quantité régulière durant le mois peut entraîner des fluctuations voire une diminution du désir sexuel. Il est donc possible qu’à l’arrêt de la pilule vous ressentiez une augmentation de votre libido notamment au moment de l’ovulation, due à un pic d'oestrogènes.

Douleurs au ventre et au dos

Si avant de prendre la pilule vous ressentiez un syndrome prémenstruel(SPM), il y a de fortes chances qu’à l’arrêt de celle-ci vous le ressentiez à nouveau. Nous pouvons noter quelques symptômes tels que :

Si vous êtes sensible au SPM, vous pourrez également ressentir des symptômes d'ordre psychique tels qu’une irritabilité, de la fatigue, de l’anxiété ou encore des insomnies. Si toutefois vous ressentez de fortes douleurs abdominales, ou des malaises, ou que vous avez des symptômes qui n’existaient pas avant de prendre la pilule, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant ou un professionnel de santé afin d’écarter une maladie sous-jacente.

Mal de tête

Des maux de tête peuvent être signalés par certaines femmes à l’arrêt de la pilule. Ce phénomène est lié aux fluctuations hormonales et apparaît généralement juste avant les règles. Il est causé par la baisse des oestrogènes.

Acné et boutons

À l’arrêt de la contraception hormonale, la peau peut devenir plus grasse, et si vous aviez de l’acné avant la prise de pilule, celle-ci peut en effet réapparaître. Certaines femmes peuvent également observer une augmentation de leur pilosité.

Perte ou prise de poids

Certaines femmes peuvent perdre un peu de poids après l’arrêt de la pilule. La pilule peut augmenter l’appétit, son arrêt permet de rééquilibrer ce besoin de manger. Toutefois, ce phénomène est très variable en fonction des femmes et en fonction des pilules.

Ovulation et grossesse

La reprise de l’ovulation après l’arrêt de la pilule varie en fonction des femmes. S’il n’y a pas de délai précis, elle peut reprendre très vite après l’arrêt de la contraception, comme plusieurs mois après cette interruption. Dans tous les cas, et de la même manière que lors d’un oubli de prise de pilule, le risque de grossesse existe dès l’arrêt de la contraception d’autant plus si un rapport non protégé a eu lieu dans les 5 jours avant l'arrêt. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, il est important de reprendre un moyen de contraception.

Les effets sur le corps varient-ils en fonction des pilules ?

Il existe deux types de contraceptif oral :

  • la pilule progestative ou micro-progestative (comprenant uniquement de la progestérone) ;
  • et la pilule combinée (combinée avec 2 hormones : oestrogène et progestérone).

En fonction du type depilule prescrite, mais également en fonction de la pilule elle-même à l’intérieur de chaque groupe ainsi qu’en fonction de chaque femme, les effets indésirables varient. Il en va de même pour l’arrêt de celle-ci. Les effets vont différer en fonction de la pilule et en fonction de la femme.

N’oubliez pas qu’en arrêtant la contraception, le corps reprend son rythme. Chaque cycle, chaque corps et plus largement chaque femme va donc ressentir des effets qui lui sont propres. Il est cependant possible que vous ressentiez des effets similaires à ceux que vous connaissiez avant de prendre un contraceptif.

Que faire en cas d’effets secondaires suite à l’arrêt de la pilule ?

Arrêter la pilule permet de retrouver le cycle naturel de votre corps. Si toutefois vous observez des effets secondaires tels que :

Il est important de consulter un professionnel de santé qui vous prescrira des analyses dans le but de vérifier que vous ne souffrez pas d’endométriose ou de syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Sur Livi, des gynécologues, des endocrinologues et des médecins généralistes sont à votre écoute en téléconsultation 7j/7, de 7h à minuit.

Vous souhaitez consulter un gynécologue ?

Sur Livi, consultez un gynécologue en ligne pour votre contraception hormonale ou pour un problème gynécologique. Obtenez un diagnostic médical ainsi qu'une ordonnance en cas de besoin.
Consulter un gynécologue

Autres articles

bienfaits masturbation

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.