Livi-logo
Les règles abondantes ou irrégulières faut il s’en inquiéter ?

Les règles abondantes ou irrégulières - faut-il s’en inquiéter ?

règles abondantes ou irrégulières
Dernière mise à jour le:
lun. 15 mars 2021
Naturellement, les femmes connaissent des cycles menstruels très différents. Certaines ont des règles abondantes, tandis que d’autres en ont des plutôt légères. Mais des saignements abondants ou des règles irrégulières méritent qu’on en recherche la cause.

Les règles, de quoi s’agit-il ?

Les règles et les menstruations veulent dire la même chose. Les règles apparaissent au moment de la puberté et correspondent à un saignement survenant 1 fois par mois chez la femme. De façon très simplifiée, les règles sont une manifestation de votre corps pour vous dire que vous êtes en mesure d’avoir un bébé, mais que vous n’êtes pas enceinte. Chaque mois, la muqueuse de l’utérus s'épaissit en se remplissant de vaisseaux sanguins en vue d’accueillir un ovule fécondé, puis un embryon. Si l’ovule n’a pas été fécondé, la couche interne de l'utérus épaissie s’élimine progressivement sous forme de saignements, c’est ce qu’on appelle les règles. Le sang des règles vient donc de l’utérus qui n’a finalement pas besoin de conserver cet épaississement de la muqueuse utérine.

Les règles s'intègrent dans le cycle menstruel. Celui-ci est constitué de plusieurs phases régulées par les variations des hormones œstrogènes et progestérones, sécrétées par les ovaires et par l’hypophyse et l’hypothalamus, au niveau du cerveau. Aux variations des taux d’hormones s’ajoutent les influences du mode de vie et de l’âge sur la survenue des règles.

Combien de temps durent les règles ?

Un cycle menstruel est compris entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes. La durée moyenne du cycle menstruel est de 28 jours dont 3 à 8 jours sont consacrés aux règles. Le cycle menstruel peut connaître des variations en fonction des femmes mais aussi en fonction du moment de la vie.

Les premiers jours de règles sont généralement les plus intenses à cause de l’abondance des écoulements de sang et des symptômes ressentis. Lorsque les règles sont douloureuses, on parle de dysménorrhée. Ces douleurs sont dues à une hyper-contraction du muscle utérin et une diminution de la vascularisation de l’utérus, provoquant un manque d’oxygène. Il est recommandé de consulter un médecin lorsque ces douleurs deviennent invalidantes au quotidien.

Les règles irrégulières, faut-il s’en inquiéter ?

Les règles peuvent connaître des irrégularités à tout moment de la vie et plus particulièrement lors des premières règles. En effet, les premiers cycles menstruels sont le plus souvent irréguliers. On dit couramment que nous ne sommes pas encore “réglées”. Il en va de même au moment de la préménopause, les règles deviennent de plus en plus irrégulières jusqu’à disparaître complètement. Durant cette période, il est possible d’avoir quelques saignements tous les 6 mois sans que cela ne soit inquiétant. De même, ces variations de la durée du cycle et celles du flux sanguin peuvent perdurer pendant de nombreux mois, voire plusieurs années, sans que cela ne soit alarmant.

Selon l’âge de la femme, il existe deux raisons évidentes à l’arret des règles : la grossesse et la ménopause. Mais il existe d’autres causes de règles irrégulières ou d’arrêt complet des règles, connu sous le terme "aménorrhée", notamment :

  • Une perte de poids soudaine ;
  • Un surpoids ou au contraire une insuffisance pondérale ;
  • Un excès de sport ;
  • Du stress ;
  • La prise de certains contraceptifs, comme la pilule progestative ou le fait d’avoir un dispositif intra-utérin (DIU).

Il se peut que des règles irrégulières révèlent quelque chose de plus grave, comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou un dysfonctionnement thyroïdien. Il convient de consulter un professionnel de santé afin de s’assurer que ces irrégularités ne révèlent pas une pathologie à prendre en charge.

Les règles abondantes

Les règles abondantes sont fréquentes chez les femmes et peuvent s’avérer physiquement et émotionnellement difficiles à vivre au quotidien.

À partir de quand peut-on considérer que ses règles sont hémorragiques ?

On parle de ménorragie lorsque les écoulements de sang sont excessifs. Les menstruations sont considérées comme abondantes lorsqu’elles dépassent 80 ml, soit environ 16 cuillères à café pendant plusieurs cycles successifs. Chez certaines femmes, les règles abondantes s’accompagnent de caillots de sang, mais ce n’est pas inquiétant car il s’agit simplement de la coagulation naturelle du sang.

Sauf si vous utilisez une coupe menstruelle comme protection périodique, il se peut que vous ayez des difficultés à évaluer la quantité de sang que vous perdez. Dans ce cas, soyez attentifs à d’autres signes comme :

  • Devoir changer vos serviettes ou tampons toutes les deux heures ;
  • Devoir vider sa coupe menstruelle plus souvent que les recommandations afin d’éviter les fuites ;
  • Le passage de caillots sanguins de plus de 2,5 cm, environ la taille d’une pièce de 2 euros ;
  • Devoir utiliser plus d’un produit hygiénique simultanément (le plus souvent un tampon et une serviette hygiénique) ;
  • Un saignement à travers vos vêtements ou dans vos draps ;
  • Devoir se lever la nuit pour changer de produits hygiéniques ou vider sa coupe menstruelle.

Les règles abondantes doivent être prises en compte et surveillées puisqu’elles sont une cause fréquente de carence en fer. Si vous ressentez des signes comme une forte fatigue, des essoufflements et des palpitations cardiaques, il est vivement recommandé de consulter votre médecin traitant ou un médecin sur Livi pour doser votre taux de fer lors d’un bilan sanguin.

Les causes de la ménorragie

Certains troubles médicaux peuvent affecter la muqueuse utérine et provoquer des règles abondantes comme les fibromes, l’endométriose ou les polypes. Les autres causes potentielles sont :

  • Une glande thyroïde sous-active ;
  • Des problèmes de coagulation, comme la maladie de Von Willebrand ;
  • Du diabète ;
  • Un dispositif intra-utérin en cuivre (DIU) ;
  • Des médicaments anticoagulants, comme la warfarine ou le fluindione ;
  • Des compléments alimentaires à base de plantes, comme le ginseng, le ginkgo et le soja.

Si vos règles sont abondantes, il est recommandé d’en parler à votre médecin généraliste pour écarter tout problème de santé sous-jacent et vérifier l’absence d’anémie. Il existe plusieurs options de traitement en fonction de la cause de vos ménorragies :

  • Un contraceptif oral ;
  • Un DIU qui libère de la progestérone ;
  • Une procédure pour désépaissir la muqueuse utérine ;
  • Une procédure de réduction ou d’élimination des fibromes ;
  • Dans les cas les plus graves, l’hystérectomie, c’est-à-dire l’ablation de l’utérus, peut être envisagée.

Quand dois-je consulter un médecin ?

Quelques irrégularités dans votre cycle menstruel peuvent être tout à fait normales en fonction de la période de votre vie. En revanche, si vous remarquez une modification significative de votre cycle menstruel, il est préférable d’en parler avec un médecin généraliste. Par exemple, si vous avez toujours eu des règles assez légères et qu’elles deviennent soudainement très abondantes ou irrégulières, il convient d’en discuter avec un professionnel de santé afin d’en rechercher la cause.

Voici d’autres situations pour lesquelles nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé concernant vos menstruations :

  • Vos règles sont plus fréquentes que tous les 21 jours ou moins fréquentes que tous les 35 jours ;
  • Vous avez des saignements entre vos règles ;
  • Vos règles durent plus de 7 jours ;
  • Vous continuez à avoir des écoulements de sang après la ménopause ;
  • Vos règles sont irrégulières et vous essayez d’avoir un enfant.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Mis à jour le :

Autres articles