Livi-logo
Mal de tête persistant : comment le soulager

Mal de tête persistant : comment le soulager

Dernière mise à jour le:
jeu. 15 avr. 2021
La plupart des maux de tête sont bénins et ne nécessitent aucune prise en charge médicale. Néanmoins, lorsqu’ils deviennent persistants et qu’ils impactent votre quotidien, il convient de consulter un professionnel de santé.

Mal de tête, quelle douleur est-ce que l’on ressent ?

Le mal de tête, que l’on appelle “céphalée” en terme médical, est la plupart du temps sans risque pour la santé et simple à prévenir lorsque la cause est connue. Une céphalée correspond à une douleur au niveau de la boîte crânienne. La douleur est généralement lancinante et d’intensité modérée. Environ 50 à 75% des personnes souffrent au moins une fois dans l’année d’un mal de tête. En effet, le mal de tête est un symptôme commun à de nombreuses pathologies. La localisation et l’intensité des maux de tête sont très utiles pour déterminer la cause et le traitement nécessaire pour les soulager. Les médecins sur Livi font le point avec vous sur les différents types de douleurs et leurs prises en charge.

Lorsque ces maux de tête deviennent persistants et qu’ils retentissent sur votre qualité de vie, il convient de consulter pour en comprendre la cause.

D’où viennent les maux de tête ?

Il existe plusieurs types de céphalées qu’on classe en fonction de leur mode de survenue, leur localisation, leur intensité et leur durée. On distingue deux grandes catégories de céphalées :

  • Les céphalées primaires qui incluent les migraines, les céphalées de tension et l’algie vasculaire de la face ;
  • Les céphalées dites secondaires, dans ce cas les maux de tête sont le résultat d’une pathologie qui peut être bénigne comme une infection virale ou plus grave comme une hypertension artérielle.

Mal de tête ou migraine ?

Au quotidien, on confond souvent la migraine avec d’autres causes de céphalées. La migraine correspond à une douleur pulsatile (sensation d’avoir des battements de cœur dans la tête) et peut s’accompagner d’autres symptômes comme des nausées, une hypersensibilité aux bruits et à la lumière. La migraine affecte 7% des hommes et 18% des femmes. Pour déterminer si vous souffrez bien de migraine, posez-vous ces quelques questions :

  • Votre mal de tête évolue-t-il par crise de quelques heures à plusieurs jours ?
  • Votre mal de tête est-il accompagné d’au moins un autre symptôme comme des nausées, des vomissements, une intolérance à la lumière ou au bruit ?
  • Votre mal de tête présente-t-il au moins 2 des caractéristiques suivantes : pulsatile, localisé d’un seul côté de la tête, douleur augmentée par l’effort ?

Si vos réponses sont majoritairement positives, les médecins sur Livi vous recommandent d’en parler à votre médecin traitant pour une prise en charge avec un traitement adapté à vos migraines.

Le mal de tête dû au stress, autrement appelé céphalées de tension

Ce type de mal de tête est le plus fréquent. Il provoque des sensations de douleur légères à modérées des deux côtés de la tête et les muscles de la nuque ont tendance à être tendus. Ces douleurs peuvent s’accompagner d’une sensation de pression à l’arrière des yeux.

Les céphalées de stress sont dues majoritairement à une mauvaise posture de travail, à l’utilisation prolongée des écrans, à la déshydratation, à l’exposition au soleil prolongée, à un jeune, etc.

Sans gravité, ce type de céphalée peut se traiter facilement grâce à des médicaments antalgiques en vente libre en pharmacie comme le paracétamol, l’ibuprofène ou l’aspirine. Attention cependant à ne pas en abuser, si vos maux de tête se répètent de manière rapprochée, parlez-en au plus vite à votre médecin.

Au quotidien, il est possible de prévenir ces maux de tête en adoptant des habitudes ou des activités soulageant le stress et les tensions (activité physique, méditation, faire des pauses d’écrans, etc.).

Le mal de tête et la sinusite

La sinusite correspond à une inflammation des sinus et provoque très fréquemment des maux de tête plus ou moins intenses. Les céphalées qui accompagnent la sinusite exercent une pression ou des élancements au niveau de vos joues ou de votre front et autour de vos yeux. C’est le gonflement des sinus qui provoque ces douleurs ainsi que d’autres symptômes comme le nez bouché, une diminution de l’odorat, de la fièvre, des douleurs dentaires et des mucosités vertes ou jaunes s’écoulant du nez.

Le traitement des céphalées de la sinusite consiste à prendre en charge les symptômes par des anti-douleurs, des lavages de nez au sérum physiologique, un spray nasal décongestionnant, voire un spray nasal anti-inflammatoire à base de cortisone. En l’absence d'amélioration ou en présence d’une aggravation sous traitement symptomatique, un traitement antibiotique plus ou moins associé à un traitement corticoïde par voie orale pourra vous être prescrit.

Attention, si vous présentez des douleurs à la nuque et que votre mal de tête est persistant, il se peut que votre sinusite se soit étendue à d’autres zones comme les méninges et provoque une méningite. Dans ce cas, consultez un médecin au plus vite.

Le mal de tête dû à l’algie vasculaire de la face

Ce type de céphalée se distingue très bien des autres de part ses symptômes. Il s’agit d’une affection qui se manifeste par des crises douloureuses strictement unilatérales centrées autour de la zone oeil et tempe. D’autres symptômes peuvent accompagner ce mal de tête :

  • oeil rouge et/ou larmoyant ;
  • oedème et/ou chute de la paupière ;
  • narine bouchée avec écoulement nasal ;
  • sudation du visage ou du front.

Généralement, l’algie vasculaire de la face se manifeste sous forme de crise allant de 15 min à 3 heures avec 1 à 8 crises par jour.

Si vous constatez ces symptômes, consultez aux urgences sans délai. Il existe des traitements spécifiques pour vous soulager.

Comment faire passer un mal de tête ?

Il existe de nombreuses autres causes de mal de tête, ne nécessitant pas obligatoirement de passage chez le médecin, comme les troubles du sommeil, la faim, la déshydratation, le cycle menstruel, etc. Ils apparaissent de façon périodique et peuvent être calmés facilement à l’aide d’anti-douleurs. Les médecins sur Livi vous recommandent la prise de paracétamol en l’absence de contre-indications. Mais quel que soit le médicament que vous choisissez, veillez à respecter la posologie à la lettre car un excès de prises peut paradoxalement entraîner des maux de tête persistants.

En complément des anti-douleurs, d’autres mesures peuvent vous aider à faire passer un mal de tête:

  • Buvez de l’eau pour éviter une déshydratation qui causerait ou accentuerait les maux de tête ;
  • Reposez-vous dans un endroit calme en évitant les stimuli lumineux ou sonores comme les écrans et une forte luminosité ;
  • Poser des compresses fraîches sur vos yeux et vos tempes.

Quels sont les bons réflexes pour éviter les céphalées ?

Voici quelques conseils de médecins pour éviter les maux de tête :

  • Évitez les situations mal aérées et bruyantes ;
  • Veillez à dormir dans une chambre peu chauffée avec une température entre 18°C et 19°C ;
  • Évitez les situations de fatigue en respectant la quantité de sommeil nécessaire à votre corps ;
  • Lorsque vous travaillez à un bureau, veillez à être confortablement installé pour éviter de trop solliciter les muscles de la nuque.

Que faire si mon mal de tête ne passe pas ?

Si votre mal de tête s’aggrave au cours du temps ou qu’il ne cède pas au traitement habituel ou qu’il s'accompagne d’autres symptômes comme des vomissements, des douleurs musculaires, de la fatigue, des troubles de la mémoire ou une baisse de la vision, il convient de consulter son médecin traitant au plus vite.

Soyez attentifs à certains signes nécessitant une prise en charge d’urgence :

  • Votre mal de tête est soudain, violent et s'accompagne de faiblesse brutale, de paralysie, de mouvements anormaux, de troubles de l'élocution ou d'une confusion ;
  • Votre douleur est explosive, insupportable et d'intensité maximale dès le début ;
  • Votre mal de tête s’accompagne de vomissements importants, de fièvre, d’une raideur de la nuque et votre état général se détériore ;
  • Vos maux de tête sont violents et ils sont associés à des douleurs d'un ou des deux yeux et à une vision floue.

Si vous présentez ces symptômes, contactez sans délai le service d’aide médicale d’urgence (SAMU) 15 ou 112.


Cette source à propos des maux de tête nous a paru intéressante :

Comment calmer les maux de tête - quand consulter

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Mis à jour le :

Autres articles