SANTÉ DES FEMMES

Comment récupérer de l'accouchement ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
récupérer après l'accouchement
L’accouchement est un chamboulement tant sur le plan psychologique que physique. Que se passe-t-il pour le corps après la naissance ? Comment se remettre de cet exercice intense ? Nos gynécologues vous disent tout.

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Les effets de l’accouchement sur le corps

Les semaines post-naissance sont un véritable bouleversement pour la jeune maman. Chute d’hormones, baby blues, changements physique, douleurs… On vous explique sans tabou les changements auxquels vous allez devoir faire face.

Le retour de couches

Le retour de couches correspond aux premières règles post-accouchement. Elles marquent la fin des suites de couches. Ce phénomène a lieu 6 à 8 semaines après la naissance du bébé si vous n'allaitez pas, mais il peut survenir jusqu'à 3 mois après l'accouchement.

Si vous faites le choix d’allaiter, votre retour de couche pourrait être différé. Vos règles apparaîtront potentiellement à la fin de votre allaitement ou pendant la période d’allaitement.

Contractions utérines (tranchées)

Les tranchées sont des contractions utérines rappelant les contractions de travail qui apparaissent pendant les 48h suivant l’accouchement. Ces dernières ne sont pas là sans raison, elles permettent l’involution utérine (le retour à la normale de la taille de l’utérus) et d’éviter une trop grande perte de sang.

Les tranchées se manifestent de manière intense lors des tétées chez la mère allaitante. Si la douleur ressentie est trop forte, vous pouvez pour les apaiser prendre un antalgique ou des antispasmodiques.

L'épisiotomie ou déchirure périnéale

L'épisiotomie est une incision chirurgicale du périnée pratiquée au moment de l’accouchement pour éviter une déchirure. Elle facilite dans certains cas la sortie du bébé mais ne doit pas être systématique.

La cicatrisation de l’épisiotomie peut prendre trois semaines s'il n'y a pas de complications locales et pas d'infections. Cependant, la cicatrice peut rester sensible plus longtemps si vous rencontrez des complications.

Dans le cas d’une déchirure périnéale, la guérison est rapide. Les points de suture tombent en l'espace de 10 à 15 jours. Nous vous conseillons cependant de masser la cicatrice pour l'assouplir dès que possible.

Saignements (lochies)

Les lochies sont des saignements qui apparaissent après un accouchement. Ce phénomène est tout à fait normal et diminue progressivement. Il dure en général une dizaine de jours post partum. Ces saignements permettent l’expulsion de l’ensemble des résidus de la grossesse tels que du sang, des fragments de membranesmais aussi le mucus cervical (pertes jaunes).

En cas de saignements très abondants, voire hémorragiques, nous vous recommandons de consulter rapidement votre médecin. Cela peut être le signe d’une hémorragie du post-partum.

Constipation et hémorroïdes

Constipation et hémorroïdes sont des symptômes fréquents post-accouchement.

Il est normal de rencontrer des difficultés pour aller à la selle les jours suivant la naissance. Privilégiez une alimentation riche en fibres (fruits et légumes frais, céréales) et buvez beaucoup d’eau (2 litres par jour). La maladie hémorroïdaire peut être intimement liée à la constipation. Il s’agit d’une affection bénigne qui touche le réseau de vaisseaux sanguins veineux présent à l’état normal au niveau du canal anal.

Fuites urinaires

La distension des ligaments et du plancher pelvien entraîne fréquemment une incontinence urinaire chez la femme enceinte. Et pour cause, le poids du bébé est difficilement supportable pour les tissus musculaires et ligamentaires.

Certains facteurs peuvent favoriser l’apparition des fuites urinaires après l’accouchement :

  • un accouchement par voie basse ;
  • une prise de poids importante au cours de la grossesse ;
  • un bébé dont le poids ou le périmètre crânien sont importants ;
  • des poussées trop intenses avant dilatation complète du col lors de l’accouchement ;
  • un déclenchement artificiel du travail ;
  • une déchirure du périnée ou une épisiotomie.

Si comme 30% des femmes venant d’accoucher vous souffrez d’incontinence urinaire, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin. Il pourra vous prescrire des examens afin de vérifier l’état de votre périnée et ainsi vous apporter des solutions pour pallier ce problème comme des exercices de rééducation du périnée.

Les crises sont communes après un accouchement et s’estompent généralement quelques jours après la naissance. En plus de modifier votre alimentation en privilégiant les aliments riches en fibres, n’hésitez pas, pour plus de confort à vous asseoir sur un petit coussin et à prendre des bains de siège froid à tiède pendant 10 à 15 minutes.

Fatigue

L’arrivée d’un enfant bouleverse le rythme physiologique des jeunes parents. Les efforts fournis pendant l’accouchement, les réveils nocturnes, le stress, ou encore l’allaitement diminuent grandement l’énergie.

À la maternité, limitez les visites pour vous recentrer sur vous et votre enfant. Profitez des siestes de bébé pour vous reposez vous aussi et n’hésitez pas à demander de l’aide à vos proches pour les tâches ménagères dès lors que vous serez rentrée de la maternité.

Chute de cheveux

Au cours de la grossesse, les hormones favorisent la bonne santé des cheveux. Après la naissance, une chute des hormones se produit et les cheveux commencent à tomber.

Cette chute de cheveux est réactionnelle et donc non définitive. Elle dure environ 6 mois. Si vous souhaitez ralentir l’effet de la chute, vous pouvez vous supplémenter en suivant une cure de compléments alimentaires anti-chute.

Relations sexuelles

Il est recommandé d’éviter les relations sexuelles avec pénétration durant les 4 à 6 semaines suivant la naissance de bébé pour favoriser la bonne cicatrisation du vagin et éviter le risque d’infection au niveau de l'utérus. En effet, durant cette période, le col de l’utérus n’est pas encore refermé et il existe un risque de passage de germes infectieux dans l’utérus. Dès lors que vous retrouverez une activité sexuelle, vous pourrez ressentir un certain inconfort ou des douleurs. L’accouchement et l’allaitement peuvent causer une sécheresse vaginale. N'hésitez pas, pour plus de confort, à utiliser un lubrifiant à base d’eau.

Si l’inconfort durant vos rapports persiste, parlez-en à votre médecin traitant ou un professionnel de santé spécialisé en rééducation périnéale.

Notez également que vous pouvez tomber enceinte immédiatement après la naissance. Si vous souhaitez éviter une grossesse, la prise d’un contraceptif peut être nécessaire, et ce, même si vous allaitez.

Perte de poids

La prise de poids pendant la grossesse varie en fonction de chaque femme et de son métabolisme. Il en va de même pour la perte de poids post-grossesse. Gardez donc en tête qu’il n’y a pas de règles concernant les variations de poids.

Cependant, après l’accouchement, la mère va perdre de manière quasi instantanée le poids du bébé, du placenta et du liquide amniotique.

Si vous souhaitez retrouver votre silhouette d’avant grossesse, il n’y a pas de recettes miracles : veillez à adopter une alimentation équilibrée, et à avoir une activité physique modérée quotidienne (après avoir réalisé votre rééducation du périnée et abdominale). Ce processus prend généralement plusieurs mois. Il est d’ailleurs conseillé de perdre du poids de manière graduelle.

Les femmes allaitantes seront cependant susceptibles de perdre du poids plus rapidement.

Reprise des activités

Il est primordial suite à une naissance de réaliser des séances de rééducation du périnée avec une sage-femme ou un kinésithérapeute deux à trois mois après la naissance, notamment si vous souhaitez reprendre une activité sportive. Les muscles du plancher pelvien et les abdominaux, ont été étirés tout au long de la grossesse, ils doivent donc retrouver leur tonicité d’avant grossesse afin d’éviter tout risque d’incontinence urinaire ou fécale chronique, de blessures ou de prolapsus (descente d’organes). Un périnée tonique permet également d’augmenter les sensations lors des rapports sexuels.

Dépression post partum

Une naissance n’a pas seulement des répercussions sur le corps. Elle affecte également l’équilibre mental. En cas de symptômes dépressifs caractérisés on parle alors de dépression post-partum.

La dépression post-partum débute plusieurs semaines après la naissance et peut durer plusieurs mois et peut intervenir pour de nombreuses raisons qui varient en fonction des femmes.

La dépression touche plus de 10 % des mères au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement. Parmi les symptômes les plus fréquents, nous pouvons retrouver :

  • une tristesse et mauvaise humeur persistantes ;
  • un manque d’énergie et une sensation de fatigue ;
  • un manque d’entrain et d’intérêt pour tout ;
  • des troubles du sommeil et somnolence en journée ;
  • une difficulté à tisser des liens avec son bébé ;
  • un manque de concentration et une difficulté à prendre des décisions ;
  • des pensées perturbantes, comme faire du mal à son enfant ou des pensées suicidaires.

Si vous êtes touchée par la dépression post-partum, ne restez pas seule. Vous pouvez trouver de l’aide auprès d’un professionnel de la santé mentale comme un psychologue ou un psychiatre.

Que faire après un accouchement ?

Récupérer après l’accouchement peut prendre jusqu’à plusieurs semaines/mois. Il est donc nécessaire de ménager son corps avant de reprendre une activité et son rythme de vie prénatal.

La rééducation périnéale

Le périnée, aussi appelé plancher pelvien, est un ensemble de muscles qui s’étend du pubis au coccyx. Après 9 mois de grossesse et un accouchement, ce dernier est mis à rude épreuve. Les muscles qui le compose ont de multiples fonctions telles que soutenir :

  • la vessie ;
  • le rectum et l’anus ;
  • le vagin et l’utérus chez la femme.

À l’instar de n’importe quel autre muscle du corps, le périnée nécessite d’être rééduqué. Il faut le solliciter régulièrement pour l’entraîner à se contracter afin qu’ils retrouvent sa tonicité, mais également le masser pour le détendre et assurer son élasticité. En effet, le périnée travaille de manière continue généralement sans que l’on ne s’en rende compte. Il se contracte lorsque l’on a envie d’uriner, que l’on éternue ou éclate de rire, ou tout simplement lorsque l’on se tient debout. Sa perte de tonicité peut engendrer des troubles immédiats : fuites urinaires, constipation chronique ou sensations de pesanteur dans le bassin peuvent apparaître. Elle peut également entraîner des complications plus sérieuses, telles que l'incontinence sévère ou un prolapsus génito-urinaire.

Récupérer après une césarienne

La récupération après une césarienne peut nécessiter plus de temps qu’à la suite d’un accouchement par voie basse. Les jours suivants la naissance, des douleurs peuvent apparaître (perte de sang, contraction) et perdurer pendant quelques semaines. Des antidouleurs pourront vous être prescrits à la maternité.

À la suite d’une césarienne vous pourrez également rencontrer des épisodes de constipation ainsi que des fuites urinaires.

Vous avez du mal à vous remettre de votre accouchement ? L’état de votre utérus ou de votre vagin après l’accouchement vous inquiète ? N’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant ou votre sage-femme. Si ce dernier n’est pas disponible, des médecins généralistes et des gynécologues sont à votre écoute 7j/7 sur Livi.

Vous avez des questions sur votre grossesse ?

Sur Livi, consultez un médecin en ligne et bénéficiez de conseils adaptés.

Consulter un médecin

Autres articles

brulure estomac grossesse

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.