Livi-logo
Livi-logo

SANTÉ MENTALE

Pensées suicidaires : les conseils des médecins et psychologues sur Livi

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
pensees suicidaires
Que faire lorsque vous avez des pensées suicidaires : les conseils des médecins et psychologues sur Livi

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Si vous avez des pensées suicidaires, sachez d’abord que vous n'êtes pas seul : ce ressenti est plus courant qu’on ne le pense, et beaucoup de personnes peuvent l’éprouver à un moment ou à un autre de leur vie. Bien que ces sentiments soient effrayants, il est important de se rappeler qu'ils ne sont pas permanents et souvent transitoires.

Heureusement, il existe des solutions pour lutter contre ces pensées suicidaires.

Pourquoi a-t-on des pensées suicidaires ?

Les pensées suicidaires sont complexes et sont souvent le résultat d'une combinaison de facteurs. Chaque personne fait face aux défis de la vie différemment. Souvent, elles résultent d'un mécanisme d'adaptation ou d’une façon d’exprimer une volonté d’échapper à la douleur.

Les pensées suicidaires peuvent également être considérées comme une tentative de faire face à un problème perçu comme très difficile ou impossible à résoudre. La différence entre le problème rencontré et la solution drastique qu’est le suicide est que le suicide est un moyen permanent et irréversible, alors que le problème est très souvent temporaire.

Il est important de se rappeler que les difficultés que vous rencontrez peuvent changer, mais que cette décision est si définitive qu'elle exclut toutes les autres décisions et possibilités.

Quelle est la différence entre les pensées suicidaires “actives” et “passives” ?

Il existe deux types de pensées suicidaires : “actives” et “passives”. Les pensées suicidaires “passives” sont des idées théoriques sur la fin de la vie, elles n’impliquent pas l'intention de passer à l'acte. Ces pensées peuvent être régulières mais sont généralement fugaces.

En revanche, les pensées suicidaires actives consistent à faire des plans clairs, à prendre des mesures pour mettre fin à sa propre vie. Des pensées passives peuvent aussi se transformer en idées suicidaires actives, lentement ou soudainement.

Le fait d'élaborer des plans pour mettre fin à sa vie augmente le risque de suicide : plus le plan est concret, plus le risque de passage à l’acte tend à être élevé.

Les pensées suicidaires régulières ne doivent donc jamais être écartées ou prises moins au sérieux parce qu'une personne n'a pas de plan immédiat. Il est important d'obtenir de l'aide dès que possible, que ce soit en parlant à des amis, à des membres de votre famille, ou en vous adressant à un médecin.

Comment faire face aux pensées suicidaires

Si vous avez des pensées suicidaires, il est important de savoir que vous n'êtes pas seul et qu'il y a des choses que vous pouvez faire pour vous sentir mieux. Voici quelques mesures que vous pouvez mettre en place immédiatement :

  1. Partager ces pensées avec une personne de confiance.

La première étape, et la plus importante, consiste à partager vos pensées avec quelqu'un en qui vous avez confiance : il ne faut pas rester seul avec ces pensées et les laisser sans réponse. N'oubliez pas que si vous envisagez sérieusement de vous suicider, il y a de fortes chances que votre jugement soit altéré.

Parler de ces pensées est l'un des moyens les plus efficaces d'obtenir de l'aide. Vous pouvez en parler à votre famille, votre conjoint ou à vos amis, mais si vous ne voulez pas vous confier à des personnes que vous connaissez, il existe également des groupes de soutien, des lignes téléphoniques de soutien émotionnel et des applications où vous pouvez partager vos sentiments tout en restant anonyme.

  1. Être entouré d'autres personnes

Si vous avez l'impression que vos pensées suicidaires sont de plus en plus envahissantes et que vous risquez de passer à l'acte, assurez-vous que vous n'êtes pas seul. Affronter la situation dans l’isolement peut donner l'impression d'une énorme responsabilité, et vous pourriez vous sentir poussé à prendre une décision irréversible.

Si vous ne voulez pas être avec des personnes que vous connaissez, vous pouvez aussi vous mettre volontairement au contact d’autres personnes. Trouvez un endroit où vous vous sentez en sécurité, comme une bibliothèque, un parc, ou un café : un lieu public où vous trouverez du monde. Le simple fait d'être entouré d'autres personnes peut vous aider, même si elles ne savent pas ce que vous ressentez.

  1. Reconnaître le caractère temporaire des pensées suicidaires

Si vous ressentez une détresse émotionnelle intense, n’oubliez pas que les émotions évoluent avec le temps et ne sont pas permanentes, même si vous en avez le sentiment. Les émotions sont changeantes, y compris les négatives, il est donc très important de ne pas prendre une décision uniquement en fonction de votre état émotionnel du moment. Rappelez-vous que, pendant les périodes de détresse émotionnelle, les émotions négatives finissent toujours par passer, même si la douleur peut sembler interminable.

  1. Établir un plan de sécurité

Élaborez un plan de sécurité que vous pourrez utiliser dans les moments où vous pensez au suicide. Par exemple, certaines personnes peuvent trouver utile de dresser une liste contenant des instructions simples et détaillées sur ce qu'elles doivent faire en cas de crise. Faites une liste de choses concrètes à faire lorsque vous êtes submergé par ces pensées, afin de ne pas avoir besoin de prendre de décisions.

Cette liste peut inclure :

  • un numéro de téléphone pour les lignes d'assistance ou les services d'écoute ;
  • le nom d’une personne à contacter en cas d'urgence (famille, ami, thérapeute ou médecin) qui est au courant de votre situation et peut vous aider ;
  • les coordonnées d'un endroit sûr où aller ;
  • une activité que vous trouvez apaisante ou distrayante.
  1. Apprenez à faire preuve de gentillesse et de compassion envers vous-même

Si vos pensées suicidaires s'aggravent, vous pouvez également dresser une liste de vos besoins fondamentaux et voir si certains domaines peuvent être améliorés.

Il est important de faire preuve de gentillesse et de compassion envers vous-même lorsque vous avez des pensées suicidaires, et d'éliminer autant d'exigences que possible. Concentrez-vous sur vos besoins fondamentaux : dormez suffisamment, mangez sainement, faites de l'exercice physique et passez du temps avec les personnes qui sont importantes pour vous et qui vous font du bien.

Évitez les comportements qui peuvent prendre le pas sur vos émotions et votre jugement, comme la consommation d'alcool ou de drogues récréatives.

  1. Trouver un soutien professionnel

Le soutien de la famille et des amis est inestimable, mais certaines personnes peuvent avoir besoin d'une aide professionnelle pour surmonter leurs pensées suicidaires. Parlez-en sans tarder à un professionnel de santé (médecin généraliste, psychiatre, psychologue) : il saura évaluer vos pensées et vous proposer la thérapie et éventuellement le traitement adéquat.

Parler à un médecin généraliste de Livi est un bon point de départ. Il peut vous orienter vers des psychologues ou des psychiatres.

Comment obtenir de l'aide en cas de risque réel de suicide ?

Si vous risquez de passer à l'acte ou de vous faire du mal, appelez le 3114, le numéro national de prévention du suicide. Un professionnel de soins (infirmier ou psychologue), spécifiquement formé à la prévention du suicide, sera à votre écoute afin d’évaluer votre situation et vous proposer des ressources adaptées à vos besoins ou à ceux de vos proches.

La ligne est ouverte 24h/24, 7j/7. L’appel est gratuit et confidentiel.

En cas de risque suicidaire imminent, appelez le SAMU (15) ou le 112 (numéro européen).

Si vous êtes aux prises avec des pensées suicidaires, vous pouvez obtenir de l'aide et du soutien. Le changement est toujours possible, et de nombreuses personnes ayant des pensées suicidaires s'en sortent.

Vous vous sentez stressé, anxieux ou déprimé ?

Sachez que sur Livi, il vous est possible de consulter un médecin généraliste ou un psychiatre en ligne et d'obtenir de l'aide afin de traverser cette période difficile.
Prendre rendez-vous

Autres articles

psychotherapie

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.