Livi-logo
Télécharger

MÉDECINE GÉNÉRALE

Démangeaison de l’anus : quelles sont les causes ?

consistance et couleur des selles
Dernière mise à jour le:
mar. 29 mars 2022
Les démangeaisons anales (ou prurit anal) sont courantes. Les médecins sur Livi vous expliquent comment les apaiser.

Les démangeaisons anales (ou prurit anal) sont courantes et peuvent toucher un large spectre de patients. Généralement bénignes, elles restent cependant inconfortables. Les médecins sur Livi vous expliquent comment les apaiser.

Qu’est-ce que le prurit anal ?

Fréquent, le prurit anal se définit comme l’ensemble des sensations cutanées (généralement démangeaison et/ou brûlure) aboutissant à un besoin intense de se gratter au niveau de la région anale (anus, canal anal) mais qui peut notamment s’étendre jusqu’au pli interfessier. Dans la plupart des cas, le prurit anal est bénin. Cependant, le fait de se gratter peut entraîner des lésions, qui peuvent faciliter une surinfection locale. De plus, les symptômes peuvent être très invalidants au quotidien.

Quelles sont les causes des démangeaisons de l'anus ?

Une irritation

L’irritation de la peau peut résulter de différents facteurs. Dans certains cas elle peut être due :

  • à des frottements ou une macération au niveau de l’anus provoqués ou aggravés par certains types de vêtements (synthétiques, caoutchouc, sous-vêtements trop serrés ou hermétiques), par le port de protections périodiques, par l’obésité, ou encore par certaines pratiques sportives (jogging, vélo) ;
  • à des diarrhées ;
  • à un suintement due à une pathologie ;
  • à une allergie à une substance chimique qui entre en contact avec la zone anale (gels douche, colorants des savons, lessives, parfum, latex, crème, suppositoires…) ;
  • à un défaut ou au contraire un excès d’hygiène intime ;
  • à des difficultés d'essuyage après être allé à la selle, ou un essuyage traumatique.

Des fissures anales

La fissure anale est une affection fréquente qui prend l’apparence d’une plaie causée par la déchirure de la peau au niveau et autour de l’anus. Elle peut être causée par une constipation ou une contraction excessive du sphincter. Les symptômes les plus fréquents en dehors du prurit anal sont la douleur anale, une constipation (due à la contraction “réflexe” du muscle qui ferme l’anus) et des saignements de l'anus (rectorragies).

Des hémorroïdes

La maladie hémorroïdaire est une affection bénigne qui touche le réseau de vaisseaux présent à l’état normal au niveau du canal anal. Il existe deux types d’hémorroïdes. Les symptômes occasionnés par les hémorroïdes peuvent être une douleur anale, des saignements, une sensation de tuméfaction ("boule") au niveau de l'anus et un prurit anal.

Des condylomes

Les condylomes, aussi connus sous le nom de papillomes, sont des lésions cutanées dues à un virus de la famille des Human papilloma Virus ou HPV. Appartenant aux IST (Infections Sexuellement Transmissibles), ils sont très contagieux. Les condylomes peuvent se localiser au niveau de l’anus, des organes génitaux externes et internes et au niveau buccal. Les HPV peuvent également provoquer l'apparition de cancers, comme le cancer du col de l'utérus chez la femme, mais également des cancers de l’anus, de la gorge, de la vulve ou du pénis.

Il existe cependant un vaccin efficace permettant de prévenir les principales infections à HPV responsables de condylomes et de cancers.

Une maladie de peau

Une maladie cutanée locale peut également entraîner des démangeaisons de la zone anale telle que :

  • une infection bactérienne (généralement due aux bactéries streptocoques et staphylocoques ;
  • une mycose de la peau due à un champignon ;
  • une infection virale comme l’herpès génital ;
  • une ulcération (plaie) due à une IST notamment une infection à chlamydia ou une syphilis.
  • un eczéma ;
  • un psoriasis ;
  • une dermatite séborrhéique;
  • un lichen scléreux, plan ou scléro-atrophique.

Une parasitose digestive

L’oxyurose est la parasitose digestive entraînant le plus fréquement un prurit anal, bien qu’il en existe d’autres. Elle est notamment très fréquente chez l’enfant. Les parasitoses digestives sont dues à la présence de parasites dans le tube digestif.

La gale et les morpions sont d’autres types de parasites pouvant entraîner entre autres des démangeaisons anales.

Un cancer anal

Le cancer de l’anus toucherait 1 000 personnes par an en France. Le symptôme le plus fréquent du cancer de l’anus est le saignement anal (rectorragie). Parmi d’autres symptômes du cancer de l’anus, on peut citer notamment :

  • douleur, inconfort ou sensation de pression dans la région anale ;
  • démangeaisons dans la région anale ;
  • écoulement de mucus de l’anus ;
  • masse ou tuméfaction près de l’anus ;
  • rétrécissement des selles.

D’autres types de cancer ou de lésions pré-cancéreuses peuvent également entraîner un prurit anal comme la maladie de Bowen ou les cancers de la peau.

Des médicaments

Les traitements appliqués localement sont nombreux et disponibles le plus souvent sans ordonnance. Ils peuvent parfois entraîner des lésions de la peau et des démangeaisons anales (crèmes, pommades, suppositoires,...)

Certains médicaments pris par la bouche (comprimés ou gélules) ou en perfusion peuvent également entraîner des démangeaisons anales.

La ménopause

Durant la ménopause, des modifications hormonales apparaissent. La sécheresse de la peau (xérose cutanée) et des muqueuses peut causer un sentiment d’inconfort, voire dans certains cas des douleurs ainsi que des démangeaisons anales. Certaines pathologies dermatologiques sont également plus fréquentes durant la ménopause comme le lichen scléro-atrophique qui débute habituellement au niveau de la vulve mais peut également s’étendre jusqu’à la région anale.

Une pathologie urologique ou gynécologique

L’augmentation des sécrétions vaginales (leucorrhées) chez la femme lors d’une infection ou lors de la grossesse, mais également une incontinence urinaire peuvent entraîner un prurit anal du fait de la proximité de l’anus avec la zone urinaire et génirale.

Une maladie générale

De nombreuses maladies générales peuvent entraîner un prurit anal bien que les causes et les mécanismes soient différents, notamment :

  • des maladies digestives chroniques comme la rectocolite hémorragique (RCH), la maladie de Crohn ou la maladie coeliaque ;
  • d’autres maladies inflammatoires comme la maladie de Verneuil ;
  • des maladies entraînant une dysfonction du sphincter anal (muscle qui ferme l’anus) ;
  • un diabète ;
  • une hypothyroïdie ;
  • une maladie rénale chronique ;
  • un syndrome sec de Gougerot-Sjögren ;
  • un lymphome ;
  • de la goutte ;
  • les patient présentant des troubles de la santé mentale peuvent également être plus sujet au prurit anal.

Que faire en cas de démangeaison à l’anus ?

Si le prurit persiste et ne disparaît pas de lui-même sous quelques jours, ou que des lésions associées apparaissent, il est conseillé de consulter son médecin traitant ou un dermatologue. Une fois le diagnostic posé et la cause du prurit établie, un traitement adapté peut être mis en place. Ce dernier dépend évidemment de la cause des démangeaisons. En cas d'infections sexuellement transmissibles, un dépistage complet des IST doit être proposé au patient ainsi qu’à tous les partenaires qui pourront être traités si nécessaire.

Vous vous plaignez de démangeaisons au niveau de l’anus ? Sur Livi, des médecins généralistes et des dermatologues sont à votre écoute et peuvent vous prescrire le traitement adapté.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez des symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.