Livi-logo
Télécharger
Diabète : quels sont les premiers signes ?

Diabète : quels sont les premiers signes ?

Le diabète est une maladie pouvant engendrer de nombreuses complications lorsqu'elle n'est pas prise en charge. Les médecins Livi vous en disent plus sur cette pathologie, ses causes, ses symptômes ainsi que son traitement.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux de sucre dans le sang trop élevé (hyperglycémie). Le sucre, ou glucose, provient de l’alimentation et il est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme.

Pour pouvoir être utilisé comme source d'énergie, le glucose a besoin d’être métabolisé à l’aide d’une hormone produite par le pancréas, l’insuline. Lorsque l'organisme ne produit pas ou pas assez d'insuline, on observe une accumulation de glucose dans le sang : on parle alors de diabète.

L’accumulation de glucose dans le sang, ou hyperglycémie, peut entraîner plusieurs problèmes à long terme, comme des accidents vasculaires cérébraux, des maladies cardiaques, une insuffisance rénale, des troubles de la vision et des problèmes de cicatrisation.

Quels sont les différents types de diabète ?

Diabète de type 1 et 2

Il existe plusieurs types de diabète. Les 2 principaux types de diabète sont :

  • le diabète « de type 1 », défini par l'absence de sécrétion d’insuline par le pancréas.
  • le diabète « de type 2 », le plus commun (presque 90% des cas), qui se développe progressivement sur de nombreuses années et est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme.

Diabète gestationnel

La grossesse peut entraîner une augmentation de la glycémie chez les femmes qui ne souffrent pas de diabète. C'est ce qu'on appelle le diabète gestationnel. Les femmes enceintes qui développent cette maladie lors de la grossesse ont besoin d’un suivi ainsi que d’un traitement. Une fois la grossesse terminée, le diabète disparaît aussi.

Lors de la grossesse, un médecin ou une sage femme vous prescrira un dépistage du diabète gestationnel.

Diabète insipide

Il s'agit d'un type de diabète provoqué par un manque de sécrétion d’hormone anti-diurétique, ce qui fait que les reins n’absorbent pas normalement l’eau qu’ils filtrent. Cela provoque une augmentation importante de la quantité d’urine (8 à 10 litres par jour) et une soif constante.

Quelle est la cause du diabète ?

Le diabète de type 1 survient, dans la plupart des cas, à la suite d'une réaction auto-immune. Lors de cette réaction, les cellules du système immunitaire de l’organisme du patient diabètique attaquent et détruisent les cellules pancréatiques qui produisent l’insuline. Le pancréas n’arrive plus à assurer les besoins en insuline. Ce type de diabète a une composante héréditaire importante. Il est donc plus probable de l’avoir si un membre de la famille proche en est déjà atteint.

Le diabète de type 2 est associé à un style de vie sédentaire, avec peu ou pas d'activité physique, une alimentation peu équilibrée et un surpoids ou une obésité abdominale. La composante génétique est aussi présente mais elle ne suffit pas pour développer la maladie.

Quels sont les symptômes d’un diabète ?

Les premiers symptômes du diabète peuvent être soudains s’il s’agit d’un diabète dit de type 1 ou apparaître progressivement dans le cas d’un diabète de type 2.

Symptômes du diabète de type 1

Les symptômes du diabète de type 1 sont généralement brutaux et passent difficilement inaperçus. Il s’agit par exemple :

  • d’un besoin fréquent d’uriner et d'urines abondantes (polyurie) ;
  • d’une majoration de la soif (polydipsie) ;
  • d’un appétit excessif qui s’accompagne d’une perte de poids ;
  • de l’apparition d’un trouble de la vision ;
  • d’une fatigue importante.

Symptômes du diabète de type 2

Dans un contexte de diabète de type 2, le diagnostic est souvent fait par hasard, car ce type de diabète évolue silencieusement sur plusieurs années. Voici quelques symptômes pouvant évoquer ce type de diabète :

  • avoir souvent envie d’uriner ;
  • être amené à boire fréquemment ;
  • remarquer que la cicatrisation d’une plaie prend plus de temps que d’habitude ;
  • la fatigue ;
  • avoir la vision trouble ;
  • la survenue récurrente d’infections.

Quelles sont les complications possibles ?

Un traitement adapté et un suivi rigoureux d’un patient diabètique aident à prévenir la survenue de complications à long terme.

Ces complications peuvent être : des maladies cardiovasculaires, comme les accidents vasculaires cérébraux et les infarctus du myocarde ; des troubles neuropathiques, comme la sensation d’engourdissement, des fourmillements, la perte de sensibilité des membres ; des problèmes de cicatrisation, entraînant parfois la surinfection des plaies et dans des cas graves des amputations ; des problèmes rénaux, comme une insuffisance rénale et, dans les cas plus graves, le besoin d'une dialyse ou d'une transplantation rénale ; des lésions ophtalmiques, qui engendrent des troubles de vision tels que le glaucome, la cataracte ou même une cécité.

La complication à court terme d’un patient diabètique sous traitement est l’hypoglycémie, qui arrive quand le taux de sucre dans le sang est trop bas. Les symptômes d’hypoglycémie sont des tremblements, des vertiges, des troubles de la vision, de la fatigue ou de l’irritabilité. Un malaise ou une perte de connaissance peut aussi survenir. Si c’est le cas, contactez le 15 ou le 112 au plus vite.

Quel traitement lorsque l’on est diabétique ?

Le traitement du diabète dépend tout d’abord du type de diabète.

Le diabète de type 1 nécessite en général un traitement par insuline à vie, vu l’absence de traitement curatif à ce jour.

Pour le diabète de type 2 cela dépend de son origine mais aussi du moment où le patient est diagnostiqué. Si celui-ci est pris en charge tôt, un traitement initial par des règles hygiéno-diététiques - régime, entrainement sportif, perte de poids - peut être suffisant pour faire disparaître l’hyperglycémie. Dans les autres cas, un traitement médicamenteux est rajouté aux règles hygiéno-diététiques pour permettre la bonne maîtrise de la maladie.

Quels sont les aliments interdits en cas de diabète ?

Il n’y a pas vraiment d’aliments interdits en cas de diabète. Il est recommandé de suivre un régime équilibré, de manger sainement, de privilégier les légumes, les fruits, le poisson et de diminuer (sans pour autant arrêter) la consommation de sucreries, de sel et de gras.

En cas de diabète il est essentiel de se faire accompagner par un professionnel de santé qui établira avec vous un régime personnalisé, approprié à vos besoins et qui vous guidera dans vos choix alimentaires.

Comment savoir si l’on est diabétique ?

Pour savoir si vous êtes diabétique il vous faudra une prise de sang qui dose la glycémie dans le sang. Le diagnostic de diabète est posé lorsque :

  • vous n’avez pas de symptômes mais que la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26 g/l, contrôlée à deux reprises ;
  • vous avez des symptômes et que la glycémie, à n'importe quel moment de la journée, est supérieure à 2 g/l.

Ce que Livi peut faire pour vous

Les médecins généralistes et endocrinologues sur Livi peuvent soupçonner un diabète, vous accompagner dans son diagnostic et vous suivre en cas de diagnostic avéré. Que vous présentiez des symptômes ou que vous souhaitiez le prévenir, nos médecins sont là pour vous guider.

Conseil médical validé par :

Dr. Raquel Correia

Mis à jour le :

Articles liés