Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Chlamydia : causes et traitement

L'infection à chlamydiæ trachomatis est l’infection sexuelle transmissible bactérienne la plus fréquente entre 15 et 25 ans, surtout chez les femmes.

Comme beaucoup d’IST, le taux d’infection à Chamydiae explose en France.

Selon Santé Publique France, en 2016, près de 268 000 cas d’infections à chlamydia ont été diagnostiquées chez les plus de 15 ans en métropole et en Outre-mer, contre 77 000 en 2012.

La contamination passe inaperçue la plupart du temps car il y a peu de symptômes, voire pas du tout.

Les complications peuvent être importantes avec des risques de salpingite, de stérilité, de grossesse extra-utérine et d’atteinte du nouveau-né si une mère est infectée.

Les modes de transmission sexuelles, notamment pour les chlamydiæ, sont multiples : la pénétration vaginale ou anale est le mode le plus répandu, mais parfois __un simple contact peau à peau peut suffire. __

On peut donc avoir contracté une infection lors d’un rapport sexuel, qu’il y ait pénétration ou non, et quel que soit le sexe de son partenaire.

Le plus souvent, il n’y a pas de symptômes.

Chez l’homme infecté, les symptômes les plus fréquents seront :

  • écoulement au niveau de l’urètre,
  • démangeaisons,
  • brûlures,
  • rougeurs,
  • gonflement autour des organes génitaux.

De plus, le scrotum peut être douloureux. Enfin, une inflammation de la prostate ou de l’épididyme est possible.

Chez la femme infectée, les symptômes les plus fréquents seront :

  • douleurs au bas ventre,
  • saignements inter-menstruels,
  • des écoulements au niveau du vagin,
  • ou encore des brûlures lors de la miction.

Le dépistage est simple. Il consiste en un prélèvement local indolore, à l’entrée du vagin chez la femme et un recueil des urines ou un prélèvement à l’entrée de l’urètre chez l’homme.

Le préservatif permet de se protéger de la plupart des IST, mais les modes de transmission sexuelle, notamment pour les chlamydiæ, sont multiples : la pénétration vaginale ou anale est le mode le plus fréquent, mais des fois un simple contact peau à peau peut suffire.

Vous devriez consulter un médecin si vous avez eu des rapports non protégés avec ou sans symptômes.

Le médecin LIVI peut évaluer votre situation vis à vis d’une potentielle IST.

Il pourra vous prescrire un dépistage qui est le seul moyen de vérifier si vous êtes infecté/e.

Il pourra aussi vous prescrire un traitement dans certaines situations et/ ou vous orienter vers un spécialiste.

Les chlamydiae se traitent de manière simple et efficace avec un traitement antibiotique rapide (d’une durée inférieure à une semaine).

Pour en savoir plus sur les IST, consultez notre article dédié ici

Mis en ligne le :
10 avril 2019
Conseil médical validé par :
Dr. César Ancelle-Hansen,