Livi-logo
Télécharger
Transpiration excessive : que faire ?

Transpiration excessive : que faire ?

Transpiration excessive
Dernière mise à jour le:
dim. 8 août 2021
Vous avez des auréoles sous les bras et les mains moites été comme hiver ? La transpiration excessive porte le nom d’hypersudation, et malgré les désagréments qu’elle cause, elle est bénigne et il existe plusieurs solutions pour la traiter.

Pourquoi transpire-t-on ?

La transpiration est un processus naturel et indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Elle a pour rôle principal de réguler la température corporelle : lorsque la température du corps augmente rapidement, notamment pendant un épisode de fièvre ou d’activité sportive intense, la production de sueur permet d’humidifier la peau. Ce phénomène favorise le refroidissement du corps et fonctionne grâce aux glandes sudoripares localisées en particulier sous la peau des mains, du visage et de la plante des pieds.

La sueur permet également de protéger la peau contre les agressions extérieures. En effet, grâce à la transpiration et au sébum, la peau bénéficie d’un film protecteur contre les bactéries et la pollution, lui permettant également de conserver son hydratation naturelle. Il s’agit du film hydrolipidique.

La transpiration traduit aussi l’expression des émotions. Le stress, la peur, l'excitation, etc, se manifestent physiquement à travers une hausse de la température corporelle et donc de la sudation.

À savoir : la quantité de sueur varie en fonction de chaque individu. En moyenne, le corps sécrète 1L de sueur par jour mais sous l’effet de la chaleur, des émotions ou encore de l’exercice physique, le corps peut générer jusqu’à 10L de transpiration.

La sueur étant composée à 99% d’eau, elle n’est pas malodorante à l’origine. Cependant, au contact des bactéries présentes sur la peau, son odeur devient plus forte. C’est pourquoi la transpiration excessive, appelée par les médecins hypersudation ou hyperhidrose, peut gêner.

Qu'est-ce que la transpiration excessive ?

L'hypersudation correspond à une transpiration excessive diffuse ou localisée au niveau des mains, des aisselles, des pieds et du visage, en particulier le front. Il est difficile d'affirmer d’une transpiration qu’elle est excessive mais on peut se fier à différents indicateurs :

  • L’excès de transpiration oblige la personne à prendre plus d’une douche par jour ou à changer de vêtements ;
  • La moiteur des mains gène la personne pour réaliser des tâches simples du quotidien comme être au volant d’une voiture, travailler sur un ordinateur ou serrer la main d’une autre personne ;
  • Les vêtements s'abîment et jaunissent très vite sous l’effet de la sueur.

L'hyperhidrose peut être localisée à un seul endroit du corps, comme dans le cas d’une transpiration excessive du visage par exemple, mais elle est présente de façon symétrique sur le corps. Toutefois, dans 10% des cas, elle touche le corps de façon généralisée et peut se déclencher à n’importe quel moment. La plupart du temps, l’hypersudation se développe à la fin de l’enfance et connaît un pic pendant la puberté, puis elle tend à régresser après 40 ans. Parfois, elle peut réapparaître chez la femme au moment de la ménopause.

Est-ce grave de trop transpirer ?

L’hypersudation n’a pas de graves conséquences sur la santé physique, hormis le fait qu’elle favorise le développement de maladies de la peau comme des mycoses, des verrues, etc. En revanche, l’impact sur la vie sociale et professionnelle est très important et elle a un fort retentissement d'un point de vue psychologique. Une sudation excessive peut générer de l’anxiété sociale et un repli sur soi, voire une dépression.

Si vous souffrez d’une transpiration excessive du corps, les médecins sur Livi vous recommandent de consulter votre médecin traitant, un dermatologue ou un spécialiste en téléconsultation sur Livi afin de trouver des solutions.

Quelle est la cause d’une transpiration excessive ?

Lorsque l’hypersudation se manifeste de façon localisée, par exemple dans le cas d’une transpiration excessive des mains, on parle d’hypersudation primaire. Sa cause n’est pas encore bien établie aujourd’hui mais on connaît les éléments déclencheurs : une forte émotion, une activité physique intense ou la consommation de nourriture épicée.

Il pourrait également s’agir d’un dérèglement du système nerveux qui stimulerait le système des glandes sudoripares alors que la température corporelle n’a pas évolué. Ce phénomène pourrait aussi avoir un caractère héréditaire.

Lorsque la transpiration excessive est généralisée, il s’agit la plupart du temps d’un effet secondaire d’une pathologie ou d’un autre trouble comme l’excès de poids, la ménopause, les troubles anxieux, une hypothyroïdie, une maladie de Parkinson, etc.

Une hypersudation passagère peut également se manifester lors d’un malaise vagal, d’un infarctus du myocarde, ou d’une inflammation qui fragilise le corps.

Que faire contre la transpiration excessive ?

Il existe plusieurs moyens de lutter contre un problème de transpiration. Certaines méthodes vous permettent de moins transpirer, d'autres agissent sur la réduction des odeurs corporelles désagréables.

Suivre un traitement médical

Dans un premier temps, seul un médecin dermatologue pourra établir le diagnostic de l’hyperhidrose. Si vous pensez en souffrir, parlez-en à votre médecin traitant. Celui-ci pourra vous proposer des solutions anti-transpirantes de première intention pour réduire la quantité de sueur générée, souvent à base de sel d'aluminium.

Les traitements anti-transpirants sont très souvent irritants. Ils doivent s’appliquer sur peau sèche et propre au coucher pour être retirés entre 6 et 8 heures après. Leur rôle est d’obstruer les glandes sudoripares responsables de la transpiration. Pour éviter de grosses irritations, il est recommandé d’espacer les applications d’une à trois semaines, voire plus en fonction de la réactivité de votre peau.

D’autres traitements peuvent être envisagés en fonction de la cause de l’hyperhidrose :

  • Des injections de toxine botulique pour stopper la production de sueur ;
  • Des séances d’ionophorèse (dispositif médical utilisant un faible courant électrique afin de faire passer certaines molécules à travers la peau) pour atténuer la production de sueur ;
  • Dans les cas d’hyperhidrose sévère et résistant aux traitements précédents, une opération chirurgicale pour couper les nerfs responsables de la sudation sur la partie haute du corps.

Utiliser un déodorant ou un antitranspirant

Si vous transpirez beaucoup, il est possible d'utiliser un déodorant ou un anti-transpirant.

  • Les déodorants n'agissent que sur les odeurs de transpiration en ciblant les bactéries qui en sont à l'origine.
  • Les anti-transpirants resserrent les pores de la peau grâce aux sels d’aluminium qui les composent. Ce mécanisme bloque la sécrétion sudorale, en d'autres termes la transpiration, ce qui empêche la formation des odeurs de sueur. Ces produits, bien qu'ils permettent de moins transpirer, sont cependant souvent décriés pour leur association aux risques de cancer du sein.
  • La pierre d'alun est souvent préférée aux produits synthétiques. Il existe cependant des pierres d'alun naturelles et synthétiques. Elle est naturelle quand elle se compose de sulfate de potassium, elle est synthétique lorsqu'elle se compose d’ammonium et d’aluminium. Dans les deux cas elle contient plus ou moins de traces de sels d'aluminium lui donnant son effet anti-transpirant.

Essayez également de vous épiler, cela permet de limiter l'adhésion de la sueur aux poils et donc, par extension, les odeurs désagréables qu'elle apporte.

Faire attention à son alimentation

Certains aliments et boissons favorisent la production de sueur et sont donc à éviter pour limiter la gêne causée. C'est notamment le cas de :

  • L'alcool
  • Le tabac
  • Le café / thé
  • La nourriture épicée

Porter des vêtements adaptés

En cas de transpiration abondante, veillez à porter des vêtement adaptés. Évitez les vêtements en matière synthétique au profit de matières naturelles comme le lin, le coton ou encore la laine. Pour éviter de suer au niveau des pieds, il est également recommandé d'éviter les chaussures en matière plastique.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles

Troubles hormonaux – 1 août 2021 
Tout ce qu’il faut savoir sur l’hormone ...
Vous voulez en savoir plus sur la santé de votre glande thyr... En savoir plus
L'alimentation recommandée pour un diabétique
Troubles hormonaux – 7 juil. 2021 
Que manger lorsque l’on a du diabète ?
1 personne sur 10 souffre de diabète en France et dans le mo... En savoir plus