Livi-logo
Livi-logo
fievre

Fièvre : comment la faire baisser ?

Les conseils des médecins sur Livi pour comprendre et traiter des symptômes de fièvre. Ci-dessous, retrouvez tous les conseils de médecins généralistes pour faire baisser la fièvre.

Qu'est-ce que la fièvre ?

La fièvre est généralement définie par une température corporelle ≥ 38° le matin et ≥ 38,3° le soir. Pourquoi cette différenciation matin/soir ? Parce que la température corporelle normale varie selon l'heure de la journée mais également selon les individus, la température ambiante et la méthode de mesure de la température.

Il n'est pas rare d'avoir de la fièvre, ce n'est pas une maladie en soi, mais un indicateur de votre état général. En effet, la fièvre est une réaction naturelle transitoire à toute infection de l'organisme, elle est une manifestation de la réponse immunitaire.

En résumé : elle aide à se défendre. Cela ne signifie pas que votre corps est plus sensible aux maladies et à leurs complications.

Les enfants ont plus régulièrement de la fièvre que les adultes, car ils subissent plus d’infections et leur corps affine son système immunitaire.

Comment peut-on avoir de la fièvre ?

La fièvre peut avoir autant de causes que d’infections possibles.

Si vous avez froid ou avez une autre infection virale commune, il n'est pas étonnant que la température corporelle normale soit supérieure à 37 degrés.

La fièvre en elle-même n'est pas grave, mais l’infection à son origine peut l’être, c’est pourquoi il est important de chercher et trouver la cause de la fièvre.

Virus, bactéries et autres agents pathogènes peuvent déclencher de la fièvre. A savoir qu’il n’existe pas toujours de relation entre l’importance de la fièvre et la sévérité de sa cause, par exemple la grippe peut donner une très forte fièvre alors que certaines infections du cœur ne donneront qu’une toute petite élévation de température.

Certaines infections graves comme une infection chronique de l’os peuvent même ne pas donner de fièvre !

A l'inverse, la présence de fièvre peut parfois être un critère de gravité et aidera le médecin à faire la part des choses, par exemple entre une cystite simple (infection urinaire basse) et une pyélonéphrite sévère (infection au niveau du rein) en cas d'infection urinaire.

Enfin, il existe quelques causes de fièvre non infectieuses comme une insolation, des maladies inflammatoires ou certaines réactions à des médicaments.

Comment prendre sa température ?

Il existe différents moyens de prendre la température pour mesurer la fièvre. Vous pouvez la mesurer :

  • Sous le bras,

  • Sur le front,

  • Par voie rectale,

  • Dans la bouche,

  • Dans l'oreille.

La prise de température rectale à l’aide d’un thermomètre électronique reste le moyen le plus fiable de mesurer la fièvre. Une fois que vous avez mesuré votre température, gardez à l’esprit qu’une température élevée n’est pas synonyme d’une infection grave : une grippe peut être à l’origine d’une poussée de fièvre plus importante que certaines infections au cœur.

Si vous n’avez pas de thermomètre, il est possible d'évaluer la température d’une personne avec le dos de la main sur le front, cependant cette méthode manque de précision.

A partir de quelle température a-t-on de la fièvre ?

Il est souvent facile de diagnostiquer une fièvre grâce à des symptômes reconnaissables : frissons, transpiration excessive, sensation de faiblesse générale entre autres.

La mesure de la température corporelle au niveau des aisselles, de la bouche, du rectum ou des oreilles confirmera la fièvre.

Une fièvre modérée se situe autour des 38-39 degrés. La fièvre est élevée lorsque la température dépasse les 39 degrés. La fièvre est considérée comme légère entre 37,7 degrés et 37,9 degrés, on parlera alors de fébricule.

Comment faire baisser la fièvre ?

Pour les adultes comme pour les enfants, repos et hydratation sont les deux premières mesures à mettre en place pour lutter contre la fièvre.

Elle peut ensuite être abaissée à l’aide de médicaments sans ordonnance comme le paracétamol ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène. Les enfants et les adolescents de moins de 18 ans ne doivent cependant pas utiliser d’acide acétylsalicylique (aspirine) ou anti-inflammatoire contre la fièvre sans consulter au préalable un médecin.

Les anti-inflammatoires sont même formellement contre-indiqués en cas de varicelle. Mieux vaut attendre d’obtenir l’avis d’un médecin avant d’y avoir recours.

Si la fièvre est causée par une infection bactérienne confirmée, des antibiotiques peuvent être prescrits. Si vous souhaitez traiter votre enfant, il est important d'indiquer son âge et son poids, afin de bénéficier d'une ordonnance adaptée et de l'aide nécessaire.

La fièvre chez l'enfant

La température normale d’un bébé est variable et se situe généralement autour des 37 °C. On considère qu’un nourrisson a de la fièvre à partir de 38 °C.

Une augmentation de la température chez l’enfant n’est pas rare. C’est une réaction naturelle du système immunitaire à une nouvelle stimulation comme une infection bactérienne ou virale. Durant les premières années de leurs vies, les enfants sont confrontés à de nombreuses infections : angines, varicelle ou encore otites.

Si votre enfant a moins de 3 mois et que sa température est supérieure à 38°, il vous faut consulter un médecin rapidement.

Si votre enfant a plus de 3 mois et a de la fièvre, vous devez la surveiller et prêter attention à son état général : s’il tolère bien la fièvre, boit, mange et que sa température ne dépasse pas 38.5°C, il n’est pas nécessaire de la traiter.

Pour faire baisser la température de l’enfant vous pouvez le découvrir (sans pour autant le mettre à nu), vous assurer que la température de la pièce est comprise entre 18 °C et 20 °C et lui donner régulièrement de l’eau pour éviter la déshydratation.

Comment éviter d'avoir de la fièvre ?

La fièvre traduit le plus souvent une infection, donc le meilleur moyen de prévenir la fièvre est d’éviter les infections en adoptant les gestes barrières :

  • Se laver très régulièrement les mains.

  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres.

  • Portez un masque chirurgical ou en tissu de catégorie 1 quand la distance de deux mètres ne peut pas être respectée.

  • Éviter de se toucher le visage.

  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir.

  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter.

Lorsque la fièvre est installée, si elle est isolée et bien tolérée, vous pouvez vous contenter de vous reposer et de bien vous hydrater à l’aide de boissons abondantes et variées sucrées et salées. Si votre fièvre est accompagnée d’autres symptômes, nous vous conseillons de consulter au plus vite.

Comment pouvons-nous vous aider chez Livi ?

Chez Livi, vous pouvez obtenir des conseils concernant la fièvre.

En cas d'infections, le médecin peut également vous prescrire un traitement adapté (médicamenteux ou non-médicamenteux) et si besoin, des analyses.

Si votre médecin estime qu'un examen physique est nécessaire, consultez le prestataire de soin adapté.

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Dr. Laurent Haas

Articles liés

prise de température

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.