Livi-logo
Comment savoir si je manque de fer ?

Comment savoir si je manque de fer ?

Une carence en fer - comment savoir ?
Dernière mise à jour le:
jeu. 8 juil. 2021
Le manque de fer est la première cause d’anémie dans le monde. Souvent asymptomatique au premier abord, la carence en fer peut devenir problématique à long terme. Mieux vaut en connaître les symptômes et les mesures de prévention.

Le fer est l’un des éléments fondamentaux du métabolisme de notre organisme. Métal pourtant parmi les plus abondants de notre planète, paradoxalement nous en manquons bien souvent. Le manque de fer est la carence la plus courante, en particulier chez les femmes, enceintes ou non, ainsi que chez les plus jeunes. En effet, 42% des enfants sont touchés par un manque de fer. Elle affecte près de 500 millions de personnes à travers le monde. Pourtant, une carence en fer chez la mère pendant le dernier trimestre de grossesse ou chez l’enfant peut provoquer des troubles graves du développement du cerveau.

Quels sont les symptômes d’un manque de fer ?

Les conséquences d’un manque de fer sont liées à l’importance de la carence. En effet, dans un premier temps. Il n’y a en général pas de symptômes. Le manque de fer est alors découvert sur les résultats d’un bilan sanguin qui montre une anémie, c’est-à-dire une diminution de votre taux d’hémoglobine, protéine des globules rouges chargées du transport de l’oxygène dans le sang dont le fer est un élément constitutif. L’anémie est définie par une taux d’hémoglobine inférieur à 13 g/dl chez l’homme, 12 g/dl chez la femme et 11 g/dl pour la femme enceinte. Il existe de nombreuses causes d’anémie mais le manque de fer est la cause la plus fréquente et l’on parle dans ce cas d’anémie ferriprive. En plus du bilan sanguin, à mesure que les réserves en fer diminuent, certains symptômes peuvent vous alerter sur une éventuelle carence, tels que :

  • Fatigue ;
  • Difficulté de concentration ;
  • Irritabilité ;
  • Teint pâle ;
  • Langue douloureuse ;
  • Peau sèche ou rugueuse ;
  • Cheveux secs et abîmés ou chute de cheveux ;
  • Ongles cassants ;
  • Maux de tête ;
  • Acouphènes (bourdonnements dans les oreilles).

Quelles sont les causes d’un manque de fer ?

Les causes d’une carence en fer sont multiples :

  • La grossesse car les besoins en fer sont plus importants qu’à l’habitude ;
  • Un régime alimentaire trop pauvre en fer, notamment si vous êtes végétarien, végétalien ou végan ;
  • Des saignements abondants, par exemple au cours du cycle menstruel pendant les règles ou lors de saignements digestifs ;
  • Une maladie intestinale chronique ou auto-immune qui trouble l’absorption du fer dans le corps ;
  • Une alimentation pas assez variée chez l’enfant alors que ses besoins en fer sont plus importants du fait de sa croissance.

Que faire si je manque de fer ?

Si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de symptômes, il est peu probable que votre taux de fer soit faible. Si vous pensez toutefois qu’il y a un risque, parlez-en à votre médecin traitant ou, s’il n’est pas disponible, prenez rendez-vous avec un médecin sur Livi. Ils pourront vous prescrire un bilan sanguin pour évaluer la quantité d’hémoglobine dans votre sang. En prenant en compte votre âge, votre sexe, vos antécédents médicaux, votre traitement médicamenteux habituel, vos symptômes de carence en fer si vous en avez, votre professionnel de santé pourra déterminer la cause de la carence pour ensuite la prendre en charge.

Il est important de consulter un médecin car cette carence peut révéler d’autres troubles importants comme des problèmes de thyroïde, qu’il convient de prendre en charge.

Que manger si je manque de fer ?

Que vous ayez une carence en fer ou non, une alimentation saine et variée est capitale. Il s’agit généralement d’une partie de notre mode de vie que nous pouvons facilement améliorer. Même avec un régime particulier, de nombreux aliments regorgent de fer, notamment :

  • Viande rouge, y compris le bœuf, l’agneau et le porc ;
  • Poisson et la volaille ;
  • Les légumes secs et les légumineuses comme les haricots, les pois et les lentilles ;
  • Les légumes comme les épinards, le chou et le brocoli ;
  • Le tofu ;
  • Les fruits à coque et les graines.

Pour vous aider à constituer une alimentation variée, le tableau Ciqual vous permet de retrouver tous les aliments avec une forte teneur en fer, ou autre nutriment en fonction de vos besoins. Le Programme National de Nutrition Santé met également à disposition de tous un générateur automatique de menus équilibrés et variés pour vous aider, appelé La Fabrique à Menus.

Faut-il prendre des compléments alimentaires pour compenser une carence en fer ?

Normalement, tous les besoins en fer peuvent être apportés grâce à une bonne alimentation. Mais dans certains cas, comme pendant la grossesse, votre médecin traitant ou le professionnel chargé du suivi de votre grossesse pourra vous prescrire des compléments alimentaires appropriés à vos besoins. Il peut y avoir des effets indésirables à la supplémentation en fer tels qu’une constipation, des diarrhées, des troubles digestifs, des selles plus foncées, mais ils sont souvent bien tolérés.

En général, un complément alimentaire n’est nécessaire que si un médecin a identifié une carence spécifique ou si vous êtes particulièrement à risque d’en développer une. En cas de doute, parlez-en à un médecin avant de prendre n’importe quel complément alimentaire.

En savoir plus sur le manque de fer ?

Le lait de croissance pourrait être une solution pour prévenir les carences en fer chez les plus jeunes. Les symptômes et le diagnostic de l’anémie par manque de fer

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles