Livi-logo
Télécharger
Vaginite : comment la soigner ?

Vaginite : comment la soigner ?

La vaginite est une inflammation du vagin. Elle est également connue sous le nom de vulvovaginite ou vulvite quand elle touche également la vulve. Il s'agit d'une maladie fréquente : près de 30 % des femmes en souffriront au cours de leur vie. Elle se manifeste le plus souvent entre la puberté et la ménopause.

Qu’est-ce qu’une vaginite ?

La vaginite est une inflammation de la muqueuse vaginale. Cette inflammation peut être déclenchée par des raisons multiples mais elle apparaît le plus souvent lorsque la flore vaginale est perturbée.

La flore vaginale est composée, entre autres, de microorganismes portant le nom de lactobacillus. Cet organisme aide à maintenir le pH du vagin entre 3.8 et 4,2 - un milieu acide empêche la prolifération de bactéries nocives.

Quand le pH du vagin est perturbé - dû à une infection, à un dérèglement hormonal ou à l'utilisation d'antibiotiques - la flore vaginale change, ce qui vous rend plus à risque de développer des symptômes d’inflammation et/ou d’infection du vagin.

Quels sont les symptômes d’une vaginite ?

Les symptômes de la vaginite sont les suivants :

  • Pertes vaginales ;
  • Démangeaisons ou prurit ;
  • Irritation de la muqueuse ou de la peau ;
  • Sensation de brûlure ;
  • Odeur vaginale anormale ;
  • Rougeur ;
  • Gonflement vaginal ou vulvaire ;
  • Sécheresse ;
  • Dyspareunie (Douleur lors des rapports sexuels) ;
  • Inconfort lorsque vous urinez ;
  • Petites pertes de sang (spotting) ;
  • Apparition d’une éruption cutanée, avec des ampoules ou des boutons.

Quels sont les différents types ?

Il existe différents types de vaginites :

  • Vaginite bactérienne : habituellement associée à une maladie sexuellement transmissible, elle est provoquée par des bactéries tels que Mycoplasma genitalium, Gardnerella vaginalis, Chlamydia ou Gonocoque.
  • Vaginite candidosique : elle est dûe à une mycose vaginale (ou champignon), bien souvent le Candida Albicans. Ce type de mycose arrive le plus souvent après une prise d’antibiotique pour un autre motif.
  • Vaginite à Trichomonas : il s'agit d'une infection sexuellement transmissible provoquée par un parasite appelé Trichomonas vaginalis. Cette vaginite peut provoquer un écoulement verdâtre avec une odeur nauséabonde.
  • Vaginite atrophique : c'est une maladie typique chez la femme menopausée, elle apparait suite aux changements hormonaux et à la sécheresse que ceux-ci provoquent.

Quelles sont les causes de la vaginite ?

La principale cause de la vaginite est le déséquilibre de la flore vaginale. Cette perte d’équilibre peut dûe à plusieurs causes comme une infection (des infections sexuellement transmissibles ainsi que d’autres infections), un changement hormonal ou l'utilisation d'antibiotiques. Elle peut aussi arriver lorsque la vulve ou le vagin est en contact avec des produits abrasifs (par exemple : des détergents, des savons parfumés ou des spermicides).

Quels sont les facteurs de risque ?

La vaginite affectera une femme sur trois au cours de sa vie. Cependant, il existe certains facteurs de risque qui vous rendent plus sensible au développement d'une vaginite. Ces facteurs favorisants sont :

  • Le tabagisme ;
  • La prise d'antibiotiques ;
  • Une vie sexuelle active, en particulier avec un nouveau partenaire sexuel ;
  • Une toilette vaginale trop fréquente.

Comment la diagnostiquer ?

Le diagnostic d’une vaginite est clinique et se fait en fonction des symptômes présentés (pertes vaginales, odeur particulière, etc). Un examen gynécologique peut s’avérer nécessaire.

Un prélèvement vaginal (soit chez le médecin, soit au laboratoire) peut également être nécessaire afin d'identifier le germe en cause (bactérie, champignon...) et de bénéficier du traitement le plus adapté.

Comment prévenir une infection vaginale ?

La meilleure façon de prévenir une infection vaginale est de maintenir l’équilibre de la flore vaginale et de se protèger lors des rapports sexuels.

Pour maintenir l’équilibre de votre flore vaginale vous pouvez :

  • Éviter de faire des toilettes intimes trop régulières ;
  • Éviter d’utiliser des produits antiseptiques pour vous laver : préférez des savons noms parfumés ou des produits doux et adaptés ;
  • Changer fréquemment votre protection (tampon, protection ou coupe menstruelle) lors des règles ;
  • Éviter les vêtements trop serrés ainsi que les sous-vêtements synthétiques ;
  • Utiliser des crèmes hormonales locales si vous êtes ménopausée pour prévenir la sécheresse vaginale.

Pour éviter des infections vaginales, vous pouvez :

  • Utiliser un préservatif lors de chaque rapport sexuel et avec chaque partenaire tant qu'un dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) n’a pas été fait ;
  • Vous essuyer d’avant en arrière quand vous allez aux toilettes pour éviter de faciliter la propagation de bactéries de l’anus vers le vagin.

Comment soigner une vaginite ?

Le traitement d’une vaginite dépend de sa cause : s’agit t’il d’une mycose, d’une bactérie ou bien juste d’un déséquilibre de la flore vaginale ? Voici les différents traitements qui s'offrent à vous en fonction de la cause de la maladie :

  • Si la cause de la vaginite est une mycose, un traitement antimycosique par des ovules vaginaux ou une crème vous sera proposé pour éliminer le champignon.
  • Lorsque la vaginite est provoquée par une bactérie, et que la bactérie a été mise en évidence par le prélèvement vaginal, un traitement antibiotique ciblé vous sera prescrit.
  • Quand votre vaginite a une origine infectieuse (telle qu’une mycose ou une bactérie) il est important de vous protéger lors des rapports sexuels jusqu’à ce que le traitement soit finit. Cela vous empêchera de transmettre l’infection et de vous réinfecter.
  • Quand la vaginite est plutôt inflammatoire et non infectieuse, c’est l’arrêt ou suppression des facteurs qui favorisent l’inflammation qui sera la solution. Il est aussi possible de prendre des probiotiques pour enrichir votre flore vaginale et permettre de retrouver un équilibre.

Ce que Livi peut faire pour vous

En cas de problème gynécologique, consultez des médecins généralistes ainsi que des gynécologues en ligne sur Livi et bénéficiez d'un diagnostic rapide ainsi que d'un traitement adapté en cas de besoin.

Conseil médical validé par :

Dr. Raquel Correia

Mis à jour le :

Articles liés