Livi-logo
Télécharger
Mycose vaginale : comment la soigner ?

Mycose vaginale : Comment la soigner ?

Vous souffrez de démangeaisons, de brûlures ou de pertes abondantes ou observez la présence de boutons au niveau de votre vagin ? Vous pouvez alors souffrir d'une mycose vaginale. Si celle-ci est fréquente chez la femme elle soulève néanmoins de nombreuses questions. Les médecins de Livi vous en expliquent les principales causes et vous conseillent dans son traitement afin de la soulager au plus vite.

Qu'est-ce qu'une mycose vaginale ?

Une mycose vaginale est une infection fongique qui provoque une irritation, des pertes et des démangeaisons intenses au niveau du vagin et de la vulve.

Provoquée par le Candida albicans, un champignon, elle est également connue sous le nom de candidose vaginale.

Quelles sont les causes de mycoses vulvaires ?

Le Candida albicans est une levure présente normalement dans l’organisme humain. En cas de baisse des défenses immunitaires, la levure est capable de se multiplier et de provoquer des maladies.

La mycose vulvaire se produit lorsque l'équilibre entre la flore et le pH vaginal est perturbé, ce qui permet au Candida de se multiplier. Cela provoque alors l’apparition des symptômes de mycose. Ce déséquilibre est déclenché par des changements au niveau du tractus digestif ou vaginal. Ces changements peuvent être provoqués par :

  • La prise d’antibiotiques : qui vont éliminer des bactéries du tractus digestif mais aussi vaginal permettant au Candida de proliférer ;
  • Une grossesse : les femmes enceintes sont plus à risque de développer une mycose vaginale ;
  • Le diabète : les patientes atteintes de diabète sont plus à risque d’avoir une mycose ;
  • L’utilisation de certains contraceptifs ;
  • Un rapport sexuel ;
  • L’âge ;
  • Une immunodépression.

Quels sont les symptômes d’une mycose vaginale ?

Les symptômes les plus courants d’une mycose vaginale sont les suivants :

  • La présence de démangeaisons et/ou de brûlures autour de la vulve (organes externes génitaux de la femme) et de l'ouverture vaginale ;
  • Des pertes vaginales, qui peuvent être aqueuses, blanchâtres et épaisses mais qui n’ont pas nécessairement d’odeur ;
  • Douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie) ;
  • Douleur, rougeur et gonflement au niveau vulvaire ;
  • Douleurs en urinant.

Une mycose vaginale est-elle contagieuse ?

Généralement une mycose vaginale ne se transmet pas et elle n’est pas considérée comme une infection sexuellement transmissible. La mycose vaginale survient tout simplement à cause d’un déséquilibre de la flore vaginale ce qui permet aux champignons déjà présents sur l’organisme de se développer.

Les personnes atteintes d’une mycose vaginale peuvent aller à la piscine sans crainte de la transmettre. Prenez néanmoins en compte qu'un environnement humide et acide tel qu'une eau riche en chlore peut, chez les personnes sensibles, favoriser le déséquilibre de la flore vaginale et la multiplication de champignons.

Quelles sont les complications possibles ?

Habituellement la mycose vaginale n’a pas de complications graves. La complication la plus redoutée est la récidive. Il est important de faire un prélèvement vaginal en cas de récidive pour pouvoir adapter le traitement.

Si vous êtes enceinte et que vous avez des symptômes de mycose vaginale, il est important de consulter un gynécologue-obstétricien pour pouvoir débuter un traitement rapidement.

Quel traitement en cas de mycose vaginale ?

Le traitement d’une mycose vaginale est médicamenteux. Le médecin vous proposera des crèmes et/ou des ovules antifongiques vaginaux. Par ailleurs, on peut vous proposer des probiotiques avec des lactobacilles pour restaurer l'équilibre de la flore intime.

Combien de temps durent les mycoses vaginales ?

Une fois le traitement adapté débuté, la mycose vaginale guérit en quelques jours.

Que faire en cas de récidive ?

Il est important de consulter un médecin en cas de récidive afin qu'il puisse vous prescrire un prélèvement vaginal à faire en laboratoire afin d'identifier les causes derrière ces récidives. Le médecin pourra également vous prescrire un autre traitement, éventuellement oral, pour vous soigner.

Ce que Livi peut faire pour vous

Sur Livi, des médecins généralistes et des gynécologues sont disponibles pour vous aider dès que vous présentez des symptômes de mycose vaginale.

Les symptômes de mycose vulvaire ressemblant aux symptômes de nombreuses autres maladies génitales, il est important de consulter afin de s’assurer du bon diagnostic et de bénéficier du traitement le plus adapté.

Conseil médical validé par :

Dr. Raquel Correia

Mis à jour le :

Articles liés