MÉDECINE GÉNÉRALE

Crise de foie : comment l’éviter ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
crise de foie

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Après un repas trop copieux, gras ou sucré, on peut se sentir barbouillé. On dit communément que l’on a une “crise de foie”. Mais qu’en est-il réellement ? Le foie est-il vraiment impliqué ? Comment soulager ces symptômes ? Nos médecins vous disent tout sur cette “crise de foie” et comment l’éviter.

Qu'est-ce que la crise de foie ?

La crise de foie, également connue sous le nom de dyspepsie ou d'indigestion, est un trouble digestif qui se manifeste par des douleurs et un inconfort dans l'abdomen supérieur.

La crise de foie apparaît lorsque les organes de la digestion (estomac, intestins, vésicule biliaire) réagissent à un changement (alimentation trop copieuse, médicaments etc.) et entraînent l’apparition de symptômes tels que des brûlures d'estomac, des ballonnements, des nausées et un manque d'appétit.

Peut-on vraiment parler de crise de foie ?

Le terme "crise de foie" peut faire penser, à tort, qu’il s’agisse d’un problème hépatique. Or, le foie n’a aucun lien avec ce trouble passager.

En réalité, la crise de foie est causée par des problèmes d'estomac ou d'intestins, et non par le foie.

Quelles sont les causes de la crise de foie ?

Il y a plusieurs causes possibles de crise de foie, notamment :

  • l'ingestion de nourriture ou de boissons irritantes, comme l'alcool, le café ou les aliments épicés ;
  • un repas trop copieux, trop gras ou trop sucré ;
  • le tabac ;
  • la prise de certains médicaments, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou les médicaments pour réduire l'acidité de l'estomac (inhibiteurs de pompes à protons) ;
  • des problèmes digestifs tels que l'ulcère, le reflux gastro-œsophagien (RGO) ou le syndrome du côlon irritable ;
  • la grossesse et ses changements hormonaux ;
  • une infection bactérienne ou virale de l'estomac ou des intestins, comme la gastro-entérite ou une infection à Helicobacter Pylori ;
  • le stress ou l'anxiété, qui peuvent affecter la digestion et provoquer des symptômes de crise de foie.

Quels sont les symptômes de la crise de foie ?

La “crise de foie” peut se traduire par des symptômes divers et variés, mais qui ne sont pas spécifiques du trouble, tels que :

  • des douleurs ou des brûlures d'estomac ;
  • des ballonnements et des gaz ;
  • des nausées et/ou vomissements ;
  • des remontées gastriques ;
  • un manque d'appétit ;
  • une sensation de lourdeur dans l'abdomen ;
  • des vomissements de sang ou des selles sanguinolentes. Ce symptôme peut être un signe de problème grave et nécessite une attention médicale immédiate.

Que faire en cas de crise de foie ?

Si vous souffrez de crise de foie, voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour soulager les symptômes :

  • mettez votre estomac au repos et mangez des aliments faciles à digérer, tels que des bananes, du riz blanc ou du pain blanc, qui peuvent aider à calmer l'estomac et à soulager la douleur ;
  • évitez de manger des aliments gras ou épicés, qui peuvent aggraver les symptômes de crise de foie ;
  • buvez beaucoup d’eau et des tisanes, pour hydrater votre corps ;
  • évitez de boire de l'alcool et de fumer, qui peuvent irriter l'estomac et aggraver les symptômes de crise de foie ;
  • évitez de prendre des médicaments qui peuvent altérer la digestion, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou les médicaments pour réduire l'acidité de l'estomac ;
  • il est possible de prendre certains médicaments pour faciliter la sécrétion de la bile par l’estomac ou l’évacuer par l’intestin. Il s’agit de l’arginine ou du citrate de bétaïne qui sont disponibles sans ordonnance. Demandez toujours conseil à votre pharmacien.

Que manger en cas de crise de foie ?

En cas de crise de foie, il est important de choisir des aliments qui sont faciles à digérer et qui ne vont pas irriter l'estomac ou les intestins. Voici quelques exemples d'aliments à privilégier en cas de crise de foie :

  • riz blanc ;
  • pain blanc ;
  • bananes ;
  • pommes de terre ;
  • poulet ou dinde cuit sans peau et sans gras ;
  • légumes cuits à la vapeur ou en purée ;
  • yaourt ou fromage blanc à faible teneur en matières grasses.

Il est également indispensable de bien s’hydrater, en buvant régulièrement de l’eau, du bouillon ou des tisanes digestives.

Évitez de boire de l'alcool et de consommer des boissons acides, comme le café ou les jus de fruits, qui peuvent irriter l'estomac et aggraver les symptômes de crise de foie. Enfin, il est recommandé de manger lentement et en petites quantités, et de prendre le temps de bien mâcher votre nourriture, ce qui peut aider à faciliter la digestion.

Combien de temps dure une crise de foie ?

La durée d'une crise de foie peut varier considérablement d'une personne à l'autre et dépend de la cause sous-jacente de la crise de foie. Dans la plupart des cas, une crise de foie est de courte durée et peut être soulagée par des changements d’habitudes de vie et des médicaments en vente libre.

Cependant, si la crise de foie est causée par une pathologie médicale sous-jacente, comme un ulcère ou le reflux gastro-œsophagien (RGO), elle peut persister pendant plusieurs semaines ou plus et nécessiter un traitement médical.

Si vos symptômes de crise de foie persistent pendant plusieurs jours ou s'ils sont accompagnés de symptômes graves, il est important de consulter votre médecin pour évaluer la cause de votre crise de foie et recevoir un traitement adéquat.

Comment prévenir la crise de foie ?

Il y a plusieurs façons de prévenir la crise de foie, notamment :

  • consommez avec modération des aliments que vous avez du mal à digérer (légumineuses, choux) ;
  • limitez la nourriture trop épicée, trop grasse, acide, ainsi que la consommation d’alcool et de café qui peuvent irriter l’estomac ;
  • évitez le tabac ;
  • mangez lentement, en pleine conscience, et en prenant le temps de bien mastiquer ;
  • évitez de manger juste avant de vous coucher, ce qui peut perturber la digestion. Préférez un repas au minimum 2 à 3 heures avant de vous mettre en position allongée ;
  • essayez de maintenir un poids santé et de pratiquer une activité physique régulière, qui peuvent aider à prévenir les problèmes digestifs.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin si vos symptômes de crise de foie persistent pendant plusieurs jours ou s'ils sont accompagnés de symptômes graves, tels que des vomissements de sang ou des selles sanguinolentes.

Consultez également un médecin si vous avez des antécédents de problèmes digestifs graves, comme un ulcère ou un cancer de l'estomac, ou si vous êtes enceinte.

Enfin, il est recommandé de consulter un médecin si vous avez plus de 65 ans ou si vous êtes immunodéprimé, car vous êtes plus à risque de complications liées à une crise de foie.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer chez votre médecin traitant, vous pouvez prendre rendez-vous avec un de nos médecins généralistes en ligne et nos gastro-entérologues.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez des symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.

Consulter un médecin

Autres articles

mal de ventre

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.