Livi-logo
Otite : comment la soigner ?
bebe avec une otite

Otite : comment la soigner ?

L’otite désigne une inflammation ou une infection de l’oreille. Cette définition générale englobe en fait plusieurs maladies différentes en fonction de la localisation de l’atteinte. Découvrez-en plus sur cette maladie et les conseils des médecins pour traiter une otite.

Qu'est-ce qu'une otite ?

L’otite désigne une inflammation ou une infection d’une ou des deux oreilles. Elle peut apparaître seule ou accompagner d’autres maladies telles qu’une angine ou une rhinopharyngite. Si elle affecte le plus souvent les enfants, les adultes n’en sont pas à l’abri.

Les différents types

Il en existe différents types ayant chacun des symptômes, causes et traitements qui leur sont propres.

L’otite externe

Il s'agit d'une inflammation ou d'une infection de la peau du conduit auditif externe (avant le tympan). Elle est favorisée par la macération (piscine, océan, appareils auditifs…) ou par une atteinte au préalable de la peau comme un eczéma. Infection bénigne, il existe cependant quelques très rares cas d’otite externe nécrosante.

L'otite moyenne

L’otite moyenne aiguë (OMA)

Elle peut être congestive ou purulente elle correspond à une atteinte du tympan et de l’oreille moyenne (cavité située en arrière du tympan).

Les otites moyennes aiguës représentent la majorité des otites. Elle concerne essentiellement les enfants avec un pic de fréquence autour de 9 mois, elle devient plus rare après 6 ans.

L’otite moyenne chronique

Aussi appelée séromuqueuse, elle correspond à une inflammation persistante de l’oreille moyenne entraînant à ce niveau la présence d’un liquide non purulent. Elle touche plus souvent les enfants mais peut concerner l’adulte.

L’otite moyenne dite cholestéatomateuse

Forme rare mais dangereuse d’otite, c’est une affection du tympan chronique, entraînant un “cholesteatome” (amas de peau) responsable de la destruction progressive des structures de l’oreille.

Quels sont les symptômes d'une otite ?

Chaque type possède des symptômes qui lui sont propres. Voici comment les différencier.

Les symptômes de l’otite externe

Une ou les deux oreilles peuvent être touchées. La douleur est souvent intense, augmentée à la mobilisation de l’oreille ou lorsque l’on exerce une pression sur celle-ci. Vous pouvez observer un écoulement purulent au niveau de l’oreille douloureuse.

Il n’y a quasiment pas de complications, en dehors des très rares cas d’otite externe nécrosante survenant chez les personnes âgées et/ou diabétiques. Dans la grande majorité des cas, l’otite externe guérit rapidement sous traitement local.

Les symptômes de l’otite moyenne aiguë (OMA)

Congestive ou purulente, elle touche le plus souvent l’enfant et survient dans un contexte de rhinopharyngite. La douleur de l’oreille, plus ou moins importante, peut s’accompagner de fièvre, d’une fatigue et d’une perte d’appétit. On retrouve également les symptômes, rhinite et toux, de la rhinopharyngite à l’origine de l’otite. L’OMA purulente peut parfois être associée à une conjonctivite, on parlera alors de syndrome otite/conjonctivite.

Les complications sont heureusement rares à la phases aiguë, et à type de perforation tympanique, de diffusion de l’infection à l’os temporal au niveau de la mastoïde, de méningite bactérienne ou encore de rarissimes thrombophlébite et abcès cérébraux.

Une otite moyenne chronique séromuqueuse peut compliquer 10 à 20% des OMA.

Quelle est la cause de l'otite ?

La cause de l’otite externe

Elle est due à une infection de la peau du conduit auditif externe favorisée par la macération (baignades répétées, appareils auditifs…) et survient préférentiellement chez des personnes ayant une pathologie à ce niveau comme un eczéma.

La cause de l’otite moyenne aiguë

Elle est en général secondaire à une rhinopharyngite. L’oreille moyenne et la bouche sont reliées par un conduit permettant l’évacuation des sécrétions habituelles de l’oreille moyenne. En cas de rhinopharyngite (inflammation virale de la gorge et du nez), le virus colonise ce conduit et l’oreille moyenne, entraînant dans un premier temps une otite inflammatoire, dite congestive.

Lorsque l’inflammation se prolonge ou s’aggrave, elle empêche l’évacuation des sécrétions et favorise alors le développement de bactéries conduisant à une otite moyenne aiguë purulente.

Peut-on attraper une otite à la piscine ?

Il est possible de contracter une otite en allant à la piscine. En effet la macération due à l’eau de la piscine dans le conduit auditif externe de votre oreille peut favoriser une inflammation ou une infection de la peau du conduit par un microbe. On parlera dans ce cas d'otite externe. Il n’est en revanche pas possible de contracter une otite de l’oreille moyenne (cavité située en arrière du tympan) car le tympan empêche le passage de l’eau et donc l’infection.

Comment soigner une otite ?

Le traitement de l’otite externe comprend un antalgique, paracétamol ou anti inflammatoire non stéroïdien, et l’instillation de gouttes antibiotiques directement au niveau du conduit auditif externe.

Le traitement de l’otite moyenne aiguë sera en fonction de son stade, congestif ou purulent, et de l’âge de l’enfant. Il comprendra un traitement antalgique type paracétamol seul en cas d’otite congestive. En cas d’otite purulente, un traitement antibiotique par la bouche sera prescrit d’emblée chez l’enfant de moins de 2 ans. Chez l’enfant de plus de 2 ans et chez l’adulte, l’abstention de toute antibiothérapie est recommandée en première intention. Une réévaluation 2 à 3 jours plus tard est conseillée. En l’absence d’amélioration ou en cas d’aggravation, une antibiothérapie sera alors instituée.

Que faire en prévention ?

Il existe des moyens de prévenir l'inflammation ou l'infection des oreilles :

  • Pour prévenir l'otite externe: Eviter le nettoyage des conduit auditifs externe au coton tige. Séchez les conduits auditifs externe au sèche cheveux après les douches ou baignades.
  • Pour prévenir l'otite moyenne aigue: La vaccination contre le streptocoque pneumoniae, bactérie responsable d’une partie des otites purulentes et de leurs complications, est désormais obligatoire pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Peut-on prendre l'avion avec une otite ?

Il est possible de prendre l’avion avec une otite. Cela dépend du type d’otite et de son stade. Par exemple, une otite externe n’aura pas d'influence sur l'équilibrage des pressions au niveau des tympans et permettra le voyage en avion. En cas d’otite moyenne (purulente ou sérieuse), seul un médecin pourra vous confirmer la possibilité de voyager. Par ailleurs, l’avion en lui même peut générer ce que l’on appelle une otite barotraumatique en cas de mauvais ré-équilibrage des pressions de part et d’autre du tympan par les manoeuvres de déglutition, de bâillement, de succion ou de valsalva (pincer le nez et essayer d’expirer par le nez, la bouche fermée). Cette otite est douloureuse mais n’est heureusement le plus souvent pas grave.

Quand devez-vous consulter?

Vous devez consulter dès que vous, ou votre enfant, vous plaignez de l’oreille. Un examen est nécessaire afin de déterminer le type d’otite et de vous prescrire le traitement le plus adapté.

Vous devez consulter en urgence si vous, ou votre enfant, présentez:

  • Une douleur d’oreille avec une forte fièvre et des troubles neurologiques (somnolence, confusion, vertiges, convulsion).
  • Un écoulement sanguin ou purulent au niveau de l’oreille.
  • Une perte d’audition brutale ou progressive.

Que peut faire Livi pour vous?

L’otite n’est pas un motif de téléconsultation, l’examen de l’oreille n’étant pas encore possible en visio conférence. Nous vous invitons donc à consulter un médecin en présentiel en cas de douleur à l’oreille.

En savoir plus

Conseil médical validé par :

Dr. Céline Guyomar

Mis à jour le :