SANTÉ MENTALE

Burn out parental : quels sont les signes ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
burn out parental

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Saturation, du rôle de parent, épuisement, stress continu, distanciation affective vis-à-vis de l’enfant… Vous souffrez peut-être d’un burn-out parental. Comment le définir ? Quelles sont les causes et les symptômes ? Comment s’en sortir ? Nos médecins vous informent sur ce syndrome qui touche de nombreux parents.

Qu'est-ce que le burnout parental ?

Le burnout parental est un état de stress prolongé, d'épuisement émotionnel et de démotivation qui peut survenir chez les parents en raison de la surcharge de travail et de responsabilités liées à l'éducation et à la prise en charge de leur(s) enfant(s). Parfois tabou chez les parents, ce burn-out ne doit pas être négligé. Quand il dure dans le temps, il peut en effet affecter la santé mentale et physique des parents et agir négativement sur la vie de famille et sur la relation avec les enfants.

Quelles sont les causes du burnout parental ?

Les causes du burnout parental sont multiples et peuvent varier d'une personne à l'autre. Voici quelques exemples de facteurs qui peuvent contribuer au burnout parental :

  • une surcharge de travail et de responsabilités liées à l'éducation et à la prise en charge des enfants ;
  • un manque de temps pour soi et de temps de qualité avec son conjoint ou sa famille ;
  • des conflits et des tensions au sein de la famille ;
  • des problèmes de santé mentale ou physique, tels que l'anxiété, la dépression, le stress ou les troubles du sommeil ;
  • une dépendance au téléphone et aux écrans, qui peut entraîner un manque de communication et de présence dans la vie de la famille ;
  • des problèmes financiers ou professionnels qui peuvent augmenter le stress et la pression sur les parents.

Qui sont les personnes les plus touchées par le burnout parental ?

Le burn-out parental peut toucher tous les parents, peu importe la situation professionnelle ou le mode de vie. Néanmoins, certaines catégories de personnes sont davantage touchées. Parmi elles, on retrouve les familles monoparentales, les parents ayant des enfants à besoins spéciaux (handicap), les parents aux emplois du temps professionnels chargés, ou encore les familles étant dans une situation économique instable.

Quels sont les symptômes du burnout parental ?

Les symptômes du burnout parental peuvent être physiques, émotionnels ou comportementaux. S’ils diffèrent d’une personne à une autre, certains symptômes peuvent être associés à ce syndrome :

  • épuisement physique et émotionnel. Le parent est vidé de son énergie, n’a l’impression de ne plus pouvoir endosser son rôle, ni même de réfléchir correctement ;
  • démotivation et perte de sens dans son rôle de parent. Le parent ne ressent plus de plaisir dans son rôle ;
  • distanciation affective avec l’enfant. Le parent est trop fatigué pour s’investir dans la relation avec son enfant, il ne s’implique plus dans la vie de son enfant au delà de ses obligations parentales ;
  • perte d’implication dans l’éducation de ses enfants
  • sentiment de dévalorisation et de manque de confiance en soi ;
  • sentiment d’échec quant à sa capacité à être parent.

Quelles sont les conséquences du burnout parental ?

Le burnout parental peut avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale et physique des parents, ainsi que sur la vie de famille et sur la relation avec les enfants. Voici quelques exemples de conséquences possibles du burnout parental :

  • dégradation de la santé mentale avec l’apparition de troubles psychiques et augmentation des pensées suicidaires ;
  • troubles du sommeil ;
  • risque accru d’addictions ;
  • dégradation de la qualité de la vie de famille et de la relation avec les enfants ;
  • conséquence sur l’enfant avec un impact sur son développement ;
  • augmentation des risques de violence sur l’enfant ;
  • risque de négligence de l’enfant ;
  • augmentation du risque de séparation ou de divorce.

Que faire si l’on souffre déjà de burn out parental ?

Si vous êtes déjà atteint de burnout parental et que vous ressentez un épuisement physique et émotionnel, des troubles du sommeil, de la démotivation et une perte de sens dans votre rôle de parent, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à gérer cette situation :

  • prenez soin de vous : essayez de trouver du temps pour vous et pour votre couple, en faisant des activités qui vous apportent du plaisir, en dormant suffisamment et en mangeant sainement ;
  • demandez de l'aide et du soutien : n'hésitez pas à demander de l'aide à votre conjoint, à votre famille, à vos amis ou à des professionnels de santé si vous en ressentez le besoin ;
  • trouvez un équilibre entre vie professionnelle et vie de famille : définissez des limites claires et respectez votre temps de travail et votre temps de repos ;
  • communiquez avec votre conjoint et vos enfants : maintenez une communication ouverte et une relation de confiance avec votre conjoint et vos enfants pour éviter les malentendus et les conflits.
  • faites de l'exercice et prenez l'air : l'exercice physique comme le yoga et l'exposition à la nature peuvent aider à réduire le stress et à améliorer votre bien-être ;
  • réaliser des exercices de relaxation (méditation par exemple).

Quels sont les traitements pour le burnout parental ?

Lorsqu’un burn-out parental survient, des traitements, des thérapies et des actions peuvent être mises en place pour surmonter cette période :

  • la thérapie individuelle ou en couple : elle peut aider à identifier les causes du burnout parental et à apprendre à gérer le stress et les émotions de manière plus efficace ;
  • la thérapie familiale : elle peut aider à améliorer la communication et la coopération au sein de la famille et à résoudre les conflits ;
  • la prise de médicaments : dans certains cas, des médicaments, tels que les antidépresseurs, peuvent être prescrits pour soulager les symptômes de la dépression et de l'anxiété ;
  • la réduction de la charge de travail et des responsabilités : si possible, il peut être utile de réduire la charge de travail et de responsabilités pour soulager l'épuisement et le stress. Accepter que tout ne soit pas fait parfaitement est aussi un élément qui peut vous aider ;
  • l’augmentation du soutien et du réseau de soutien : il peut être bénéfique de trouver du soutien auprès de votre conjoint, de votre famille, de vos amis ou d’entamer une psychothérapie et de rejoindre une association dédiée.

Comment prévenir le burnout parental ?

Il est possible de prendre des mesures pour prévenir le burnout parental et protéger la santé mentale et physique des parents :

  • prendre soin de soi et réaliser des activités qui procurent du plaisir ;
  • prendre du temps pour son couple ;
  • ne pas chercher à être le parent parfait ;
  • ne pas ignorer sa fatigue ;
  • consulter un médecin ou un psychologue dès que les premiers symptômes surviennent ;
  • parler avec son conjoint et son entourage ;
  • ne pas culpabiliser.

S’écouter et ne pas se perdre dans son rôle de parent est nécessaire pour éviter le burn-out parental. Il ne faut pas être en situation de détresse pour commencer à réagir. Ralentissez le rythme et consultez un professionnel de santé dès que vous en ressentez le besoin.

Qui consulter en cas de burnout parental ?

Si vous êtes en situation de détresse, et que vous pensez être atteint de burn-out parental, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant, et d'entamer une psychothérapie pour obtenir le soutien recherché. Nos psychologues et psychiatres sont à votre disposition 7j/7 pour répondre à vos besoins.

Il est important de ne pas hésiter à demander de l'aide et de ne pas essayer de tout gérer seul. Le burnout parental peut affecter non seulement votre santé mentale et physique, mais aussi votre relation avec votre conjoint et vos enfants. En prenant soin de vous et en demandant de l'aide si nécessaire, vous pouvez prévenir ou surmonter le burnout parental et maintenir un équilibre et une santé mentale adéquats dans votre vie de famille.

Vous vous sentez stressé, anxieux ou déprimé ?

Sachez que sur Livi, il vous est possible de consulter un médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre en ligne et d'obtenir de l'aide afin de traverser cette période difficile.

Prendre rendez-vous

Autres articles

Enfant avec des terreurs nocturnes

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.