Livi-logo
Télécharger
Vous traversez une période de stress au travail ? Consultez un spécialiste en ligne sur Livi et bénéficiez de conseils adaptés.
Comment détecter un burn out : 7 signes précoces

Comment détecter un burn out : 7 signes précoces

burnout
Dernière mise à jour le:
dim. 11 oct. 2020
Nous avons tous des périodes où nous nous sentons stressés. Mais lorsque cet état se prolonge, cela peut conduire au burn out. Il est important de repérer les premiers signes de ce syndrome d’épuisement professionnel afin d’en limiter les conséquences.

Un certain niveau de stress peut avoir un effet bénéfique sur notre productivité au travail. Des projets peuvent nous aider à repousser vos limites. En période de fatigue ou d'émotion intenses, l'organisme libère des hormones du stress, notamment le cortisol et l'adrénaline. À court terme, cela peut momentanément booster vos performances.

Mais un excès de stress sur des périodes prolongées a l'effet opposé et peut entraîner une pathologie connue sous le nom de burn out. Sans repos ni récupération suffisante, le burn out traduit un épuisement à la fois mental, physique et émotionnel.

Qu'est-ce que le burn out ?

La notion de burn out a été définie pour la première fois dans les années 70 pour décrire l’épuisement au travail des professionnels de santé et de soin. Il s’est ensuite appliqué à l’ensemble des syndromes d'épuisement professionnel, quelque soit la profession.

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un adulte sur quatre fera un burn out au cours de sa vie. L'OMS a récemment inclus le burn out dans sa Classification internationale des maladies, le décrivant comme “un phénomène lié au travail”. Dans les faits, le burn out se traduit par une diminution de l’engagement au travail, avec un détachement notoire de tout ce qui touche à la profession. Cela a pour conséquence une inadéquation entre le travailleur et son poste, pouvant aboutir à l’incapacité totale d’effectuer son travail ainsi qu'à une dépression.

Quelle est la cause du burn out ?

Son origine vient le plus souvent du milieu professionnel, même s’il existe des situations personnelles pouvant le provoquer, notamment chez les parents. Il est le plus souvent lié à la vie professionnelle et découle d’une sensation de mal-être au bureau. Cette sensation peut avoir pour origine une surcharge de travail, des tensions entre collègues ou encore l’insécurité de l’emploi. Cet environnement de travail stressant peut avoir pour conséquence un épuisement professionnel. Devant une telle charge de travail, l'employé est épuisé et connaît alors un surmenage. La personne entre alors dans un état d'épuisement aussi bien sur le plan physique que sur le plan émotionnel et mental pouvant parfois mener à un épisode dépressif.

Quels sont les signes du burn out ?

Le burn out survient dans un contexte de stress professionnel chronique. Il résulte d’un processus lent de dégradation du rapport de l’individu à son travail. Cela peut prendre des semaines, des mois, voire des années pour se remettre d’un burn out. Il faut donc détecter les symptômes potentiels le plus tôt possible, avant qu'ils ne deviennent chroniques. D’installation insidieuse et progressive, les manifestations du burn out sont hétérogènes et plus ou moins importantes. Cela rend son diagnostic parfois difficile et il peut être confondu avec d’autres troubles psychiques ou maladies. Il existe cependant des signes fréquents permettant de détecter le burn out.

Épuisement

Un état de fatigue constant non soulagé par le repos peut se traduire rapidement par un épuisement mental et émotionnel. Si vous manquez d'énergie, vous vous sentirez plus facilement débordé et surchargé. En cas de surcharge de travail, il est difficile de se reposer et de récupérer des forces.

Manque d'enthousiasme au travail

Le stress et la frustration peuvent entraîner une négativité et un état d’esprit cynique vis-à-vis du travail. Un cercle vicieux se crée. Vous manquez d'enthousiasme et prenez vos distances sur le plan émotionnel puis vous vous levez chaque matin sans envie d'aller travailler. Le manque de reconnaissance dans votre travail peut vous rendre encore plus vulnérable au burn out du fait d’une dévalorisation.

Performance réduite au travail

Vous avez du mal à vous concentrer, vous oubliez des choses et vous êtes moins efficace au travail. Vous trouvez difficile de mener à bien vos projets dans les délais imposés. Le burn out affecte la capacité des personnes à gérer leur stress. Ainsi, plus vous êtes stressé, plus il est difficile de gérer les nouveaux facteurs de stress.

Inquiétude et anxiété

Vous ressentez de l'anxiété et de l'inquiétude, notamment en ce qui concerne vos performances au travail. Vos inquiétudes peuvent se calmer lorsque vous rentrez chez vous mais reviennent instantanément en pensant à votre travail. Le burnout est associé au développement de troubles de l'humeur, de symptômes dépressifs et d'anxiété.

Troubles du sommeil

Le stress affecte votre sommeil. Vous souffrez peut-être d'insomnies ou de difficultés à vous endormir, de réveils nocturnes ou précoces sans pouvoir vous rendormir.

Symptômes physiques

Le stress chronique peut provoquer des symptômes physiques tels que des maux de tête (dus à la tension) et des migraines, des maux de dos, des problèmes de peau et autres douleurs d'ordre général.

Irritabilité et troubles de l’humeur

Tout vous agace et vous êtes très souvent de mauvaise humeur sans raisons évidentes. Vos relations amicales et amoureuses peuvent devenir conflictuelles.

Pour résumer, si votre quotidien est affecté par un ou plusieurs de ces symptômes, nous vous conseillons de consulter rapidement votre médecin traitant. Si le stress au travail commence à affecter votre vie privée, prenez-le comme un avertissement. Un médecin sur Livi peut également suspecter un burn out et vous orienter vers une prise en charge adaptée, comme la téléconsultation d’un psychiatre sur Livi.

5 façons de contrôler les signes précoces du burnout

Vous vous sentez stressé au travail ? Voici quelques mesures à prendre pour lutter contre l'épuisement professionnel.

Fixez des limites

  • Démarrez et terminez le travail à des horaires raisonnables.
  • Faites régulièrement des pauses pendant la journée.
  • Chaque jour, accordez-vous un temps de déconnexion de votre téléphone, votre ordinateur, vos e-mails et vos réseaux sociaux,
  • Prenez des vacances et coupez-vous du travail le soir et le week-end.
  • Apprenez à refuser quelque chose lorsque vous ressentez trop de pression dans votre environnement de travail. Déléguez vos tâches lorsque cela est possible pour une meilleure gestion du stress.

Préservez votre équilibre vie professionnelle et vie privée

Lorsque vous êtes stressé, vous pouvez facilement oublier de passer du temps avec vos amis et votre famille ou de faire des choses que vous aimez. Mais il ne faut surtout pas abandonner les autres activités et vos relations sociales. Nous ne sommes pas en mesure de gérer le stress sur une période prolongée. Préservez l'équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée afin de pouvoir vous déconnecter lorsque c’est nécessaire. Ce sont des moments indispensables pour recharger ses batteries.

Si vous avez des craintes concernant la stabilité de votre emploi - et cette inquiétude est sensée - souvenez-vous que vous ne pouvez pas travailler sans une bonne santé mentale.

Prendre du recul sur une situation stressante

Il est fort probable que votre niveau d'exigence vis-à-vis de vous-même soit élevé. Mais posez-vous les questions suivantes afin de prendre du recul sur une situation qui vous inquiète : est-ce que tout doit être parfait ? Quelle est la pire chose qui arriverait si vous ne vous mettiez pas autant de pression ? Les conséquences ne sont peut-être pas aussi catastrophiques que vous l'imaginez. Pour réaliser cette prise de recul, une aide de la part d’un professionnel de santé peut être utile.

Préservez votre santé en mangeant bien

Ce que vous mangez a un impact considérable sur votre humeur et votre niveau d'énergie. Les médecins sur Livi vous recommandent de consommer les bons aliments pour aider votre organisme à mieux gérer la pression.

  • Évitez les aliments transformés, les glucides et la caféine ;
  • Consommez des aliments frais et sains, notamment des légumes, des fruits, des céréales complètes, des protéines maigres comme du poulet et du poisson ou des œufs et des produits laitiers pour les végétariens, du tofu, des haricots et des légumineuses pour les vegans ;
  • Consommez des aliments riches en vitamine C, notamment des légumes verts, des agrumes, des kiwis et des fruits rouges. La vitamine C contribue à réduire les niveaux de cortisol ;
  • Consommez suffisamment de magnésium, c’est essentiel à la production d'énergie et peut avoir un effet apaisant. On le retrouve dans les légumes verts, les noix, les graines, les légumes et les céréales complètes. Vous pouvez aussi le prendre sous forme de complément alimentaire.

N'ayez pas honte d’avoir besoin d’aide

Si ces symptômes vous semblent familiers et que vous craignez le burn out, parlez-en à votre médecin traitant. Personne n’est à l'abri de présenter un jour ou l’autre un burn out. Vous pouvez faire beaucoup de choses par vous-même mais il est très difficile de s’en sortir seul. La prise en charge médicale est indispensable pour rétablir un équilibre personnel et professionnel.

Un médecin sur Livi peut suspecter un burn out. Il vous conseillera et vous orientera vers votre médecin traitant pour une prise en charge adaptée, ou, en cas de détresse psychologique plus profonde, il pourra vous proposer une prise en charge avec un psychiatre en téléconsultation.

En cas d’idées noires et/ou suicidaires, vous devez consulter en urgence.

Que faire en cas de burn out ?

S’il est déjà trop tard et que vous ressentez déjà de nombreux symptômes d’épuisement professionnel, il est important de prendre certaines mesures. Si la durée d'un burn out varie de personne en personne, s'en remettre peut parfois prendre plusieurs mois. Voici les premières étapes pour s'en sortir.

Se reposer

Reposez-vous. Un arrêt de travail peut vous être prescrit. La vie professionnelle étant une des sources de vos problèmes, s’en détacher quelque temps permet de prendre du recul. Essayez quelques exercices de relaxation afin de lutter contre le stress et de prévenir l'épuisement.

Attention cependant : se retirer trop longtemps de la vie professionnelle peut rendre le retour à celle-ci compliqué.

Mais comment savoir qu'il est temps de retourner au bureau ? Au même titre que votre corps saura vous alerter et vous envoyer des signes d'épuisement physique, vous devriez également ressentir lorsque le repos vous a été bénéfique.

Se poser les bonnes questions

L’épuisement professionnel est le résultat de la somme de problèmes vous affectant au quotidien. Afin d’aller mieux, il est nécessaire d’identifier les sources de stress et l’origine de ce mal-être à l’aide de questions simples :

  • Pourquoi suis-je stressé ?
  • Puis-je faire quelque chose pour y remédier ?
  • Mon employeur peut-il y remédier ?
  • Ce métier est-il fait pour moi ?

Suivre un traitement adapté

La prescription d’un arrêt de travail est le plus souvent nécessaire. Sa durée sera adaptée à la situation. L’arrêt de travail a pour but de prendre du recul, d’accepter le burn-out et surtout de récupérer avec du repos, de la relaxation ou encore une activité sportive.

Si un traitement antidépresseur n’est pas toujours nécessaire, le traitement non médicamenteux est indispensable. Il repose sur une prise en charge psychologique par des interventions psychothérapeutiques ou psychocorporelles (thérapies cognitivo-comportementales, relaxation, méditation pleine conscience, etc).

En cas de burn out sévère, le médecin traitant qui coordonne la prise en charge pourra adresser son patient à un psychiatre. Il est important par ailleurs qu’il se mette en contact avec le médecin du travail (avec l’accord du patient) pour que les conditions de travail soient analysées.

Le retour au travail ne se fait pas du jour au lendemain, il doit être préparé en collaboration avec le médecin du travail. Une visite de préreprise avec ce dernier est obligatoire après plus de 3 mois d'arrêt, et fortement recommandée en cas d'arrêt moins long. Elle permettra de proposer des aménagements de poste ou des formations professionnelles en vue d’un reclassement si nécessaire.

Obtenir de l'aide avec Livi

Il est souvent difficile de répondre seul à ces questions, n’hésitez alors pas à demander conseil à des spécialistes. Sur Livi, vous pouvez parler à des psychiatres en ligne qui vous aideront à trouver des solutions pour surmonter ces difficultés.


Les sources suivantes traitent du burn out et nous ont paru très intéressantes pour compléter cet article :

OMS : Santé mentale

Santé Publique France : Souffrance psychique et épuisement professionnel

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez des symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Mis à jour le :

Autres articles

Santé mentale – 16 mai 2021 
Le guide du thérapeute pour mieux gérer ...
De la diminution des interactions sociales aux surcharges de... En savoir plus
Santé mentale – 25 mars 2021 
La tokophobie – les solutions pour gérer...
Pour certaines femmes, l’idée d’accoucher révèle des angoiss... En savoir plus