Livi-logo
Télécharger
Maladie cœliaque : de quoi s’agit il ?

Maladie cœliaque : de quoi s’agit-il ?

Vous éprouvez des difficultés à digérer certains aliments riches en gluten ? Il peut s’agir d’une intolérance au gluten, aussi appelée maladie cœliaque. Découvrez les conseils des médecins Livi.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque ou intolérance au gluten, est une maladie auto-immune chronique qui se développe chez les personnes génétiquement prédisposées.

Quand une personne est atteinte de cette maladie, le fait de manger des aliments contenant du gluten va provoquer chez elle une activation du système immunitaire, causant alors une inflammation exagérée responsable d’une destruction des villosités présentes dans l'intestin et essentielles à la bonne absorption des aliments.

Le gluten peut être présent dans plusieurs types de céréales, comme le blé, l’orge et le seigle entre autres.

Les femmes ont trois fois plus de chances d'être atteintes d’une maladie cœliaque que les hommes et jusqu’à 2% de la population serait touchée. L’intolérance au gluten existe aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.

Quelles sont les causes de la maladie cœliaque ?

Pour le moment, les causes exactes de la maladie cœliaque ne sont pas encore connues, cependant un dérèglement immunitaire ainsi qu’une composante héréditaire sont très probables.

On ne devient pas intolérant au gluten du jour au lendemain, même si de nombreux patients ne sont diagnostiqués que relativement tard dans leur vie.

Les personnes les plus susceptibles d’avoir une maladie cœliaque sont celles dont un membre de la famille proche en est atteint (père, mère, frère, soeur ou enfants). Les patients atteints d’une trisomie 21, d’un diabète de type 1 ou d’autres maladies auto-immunes sont également plus à risque de développer une intolérance au gluten.

Chez la grande majorité des patients qui ont une maladie cœliaque, la présence d’un ou deux gènes spécifiques (HLA-DQ2 et/ou HLA-DQ8) est observée.

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ?

Une grande partie des patients atteints de maladie cœliaque restent longtemps asymptomatiques.

Chez l’adulte, l’intolérance au gluten se manifeste surtout par :

  • des symptômes digestifs comme la diarrhée chronique, des douleurs abdominales, des ballonnements ainsi que des gaz et flatulences ;
  • l’apparition d'aphtes dans la bouche ;
  • la présence d’une anémie par carence en fer ;
  • une fatigue inexpliquée ;
  • une ostéoporose responsable de fractures ;
  • une stérilité sans cause retrouvée ;
  • une neuropathie périphérique.

Chez l’enfant, une maladie cœliaque peut se manifester à compter du moment où la diversification alimentaire inclut des aliments comprenant du gluten (pâtes, riz, céréales).

Chez l’enfant, les symptômes de maladie cœliaque sont :

  • des troubles digestifs comme des diarrhées chroniques, des nausées, des vomissements, une perte d’appétit ou des gaz ;
  • un retard de croissance retrouvé sur les courbe de poids / taille ;
  • une fatigue et anémie par carence en fer ;
  • une puberté retardée avec une aménorrhée primaire chez la fille ;
  • des aphtes .

Quelles sont les complications possibles ?

Étant une maladie chronique, la maladie cœliaque évolue lentement. En l’absence d’un régime sans gluten, les complications possibles sont :

  • La stérilité ;
  • L’ostéoporose ;
  • Des cancers digestifs et du foie ;
  • Un retard de croissance chez l’enfant avec cassure de la courbe staturo-pondérale.

Comment la diagnostiquer ?

Le diagnostic de maladie cœliaque est fait à partir d’une probabilité combinée entre la présence de symptômes et la présence d’anticorps dans une prise de sang. Cette prise de sang recherche la présence d’anticorps transglutaminase tissulaire et des anticorps anti-endomysium de classe IgA.

La confirmation du diagnostic est faite à partir d’une biopsie de l’intestin grêle lors d’une endoscopie digestive haute avant le début de tout régime sans gluten.

Peut-on la soigner ?

Le seul traitement de la maladie consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. La mise au régime sans gluten doit conduire à une rémission des symptômes. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement médicamenteux.

Quel régime adopter quand on est atteint ?

Lorsque l’on est atteint d’une maladie cœliaque ou d’intolérance au gluten, il convient de supprimer tous les aliments contenant du gluten. Puisque de nombreux aliments en contiennent, il peut être intéressant de faire appel à un diététicien afin d’établir ensemble une liste d’aliments à éviter.

Consultez les conseils de l’Assurance Maladie afin de savoir quels aliments éliminer.

Vous pouvez remplacer ces aliments par :

  • de l’avoine pure ;
  • du maïs ;
  • du riz ;
  • des pommes de terre ;
  • le sarrasin ;
  • les farines alternatives comme celles à base de légumineuses (pois chiche, lentilles …).

Ce que Livi peut faire pour vous

Les médecins sur Livi peuvent soupçonner un cas de maladie cœliaque en fonction de vos symptômes et vous prescrire une prise de sang afin de compléter le diagnostic initial.

Vous pouvez également consulter un gastroentérologue en ligne et bénéficier d’une prise en charge spécialisée et de conseils adaptés pour suivre un régime sans gluten en cas de maladie cœliaque avérée.

Conseil médical validé par :

Dr. Raquel Correia

Mis à jour le :