Livi-logo
Télécharger

MÉDECINE GÉNÉRALE

Nez bouché : que faire pour mieux respirer ?

nez bouché
Dernière mise à jour le:
ven. 28 janv. 2022
Avoir le nez bouché est l'un des symptômes les plus courants d'un rhume ou d'une allergie. Les médecins sur Livi vous expliquent comment s’en débarrasser et mieux respirer.

La congestion nasale est non seulement pénible, mais elle rend également la respiration plus difficile et affecte la qualité du sommeil. Les médecins sur Livi vous expliquent comment se débarrasser d'un nez bouché et mieux respirer.

Quelles sont les causes du nez bouché ?

Un être humain peut respirer jusqu'à 15 000 litres d'air par jour. Cet air peut contenir de la poussière, du pollen et d’éventuels virus. Heureusement, le système immunitaire est capable de s'en débarrasser rapidement. En cas d’agression, les vaisseaux sanguins gonflent pour permettre aux globules blancs de venir s'attaquer au problème. Mais ce gonflement peut aussi obstruer les voies respiratoires nasales. La sensation de nez bouché est donc généralement causée par un gonflement de la muqueuse nasale plutôt que par une accumulation de mucus.

Avoir le nez bouché peut être la conséquence :

  • d’allergies, le plus souvent liées aux acariens, au pollen ou aux poils d'animaux ;
  • d’une rhinopharyngite, communément appelée rhume ;
  • d’une grippe ;
  • de la Covid-19.

Avoir le nez bouché peut sembler anodin, mais non traité, cela peut dégénérer et se transformer en une inflammation des sinus appelée sinusite. Celle-ci s'accompagne généralement de maux de tête, de douleurs dans le haut du visage, d'une perte d'odorat et d’un écoulement nasal vert ou jaune.

Si vous avez le nez bouché de façon chronique, c’est peut être dû à la forme même de votre nez. Cela peut être génétique ou le résultat d’une blessure, comme une fracture avec déviation de la cloison nasale par exemple.

Dans de très rares cas, un nez bouché peut être dû à une forme rare de cancer ou à une blessure récente à la tête ou à la colonne vertébrale.

Combien de temps cela dure-t-il ?

La durée de l’obstruction nasale dépend de ce qui la cause :

  • allergies : jusqu’à 4 semaines ou de manière chronique ;
  • rhume : de 5 à 10 jours ;
  • sinusite : jusqu’à 3 mois ou de manière chronique ;
  • anatomie : de manière chronique.

En général, si votre nez bouché résulte d’un virus hivernal, cela ne dure que très peu de temps. Des symptômes persistant après 10 jours peuvent signifier qu’il ne s’agit pas d’un simple rhume. Si cela vous inquiète ou vous dérange, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou à un médecin sur Livi. Vous pouvez également soulager vos symptômes en suivant les recommandations suivantes.

Comment soigner le nez bouché ?

Voici 8 conseils qui vous aideront à vous débarrasser d'un nez bouché.

1. Savoir se moucher

Lorsque vous avez le nez bouché, il est tentant de se moucher rapidement pour essayer de le dégager. Mais si vous soufflez trop fort ou trop souvent, vous risquez de provoquer des saignements nasaux ou une infection des sinus, ce qui ne fera qu'aggraver la situation. Se moucher trop souvent peut également contribuer au gonflement de votre nez, et prolonger l'obstruction.

La meilleure façon d'éliminer le mucus est de se moucher doucement, une narine à la fois, avec des mouchoirs doux jetables pour limiter la propagation d’agents infectieux et ne pas irriter la peau de votre nez.

2. Boire au minimum 6 à 8 verres d’eau par jour

Bien s’hydrater permet de fluidifier le mucus et aide également votre organisme à combattre une éventuelle infection. La quantité d’eau recommandée par jour est indicative : certaines personnes peuvent avoir besoin de boire plus ou moins d’eau, mais l'important est de ne pas ressentir la sensation de soif.

3. Soulager la pression dans les sinus

Appliquer une compresse chaude sur vos joues et votre front peut soulager la pression dans vos sinus. Vous pouvez le faire aussi souvent que nécessaire, en trempant un gant de toilette ou un tissu dans de l'eau chaude. Appliquez ensuite le linge essoré sur votre visage. Attention cependant : l'eau doit être chaude, mais pas trop, cela risquerait d’occasionner des brûlures cutanées.

4. Augmenter l’humidité de l’air

Si votre nez est douloureux et sec, l'air chaud ou sec ne fera qu'empirer les choses. Il est préférable de rendre la pièce où vous vous trouvez plus humide, surtout la nuit.

Le moyen le plus simple d'y parvenir est d'utiliser un humidificateur, mais vous pouvez également ajouter de l'humidité à l'air en faisant simplement bouillir de l'eau dans une casserole pendant 10 minutes, ou en prenant une douche bien chaude.

5. Faire des pulvérisations nasales

Les pulvérisations nasales sont utiles en cas de mucus épais ou d’allergies : elles permettent de dégager les sinus et de calmer l'inflammation. Vous pouvez utiliser du sérum physiologique ou un spray nasal à l’eau salée acheté en pharmacie. Veillez cependant à respecter les recommandations d’utilisation : des rinçages trop fréquents peuvent irriter la muqueuse nasale.

6. Utiliser une pommade ou une huile essentielle

Certaines huiles essentielles ne débouchent pas à proprement parler le nez, mais donnent la sensation de respirer plus facilement. Vous pouvez dissoudre quelques gouttes d'huile de menthe, d'eucalyptus ou de camphre dans un bain ou un humidificateur, ou faire une inhalation. Des pommades à appliquer sur la poitrine sont également efficaces.

7. Demander conseils à un pharmacien

Si votre nez bouché est vraiment gênant ou tenace, il existe des traitements en vente libre. N’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien afin de choisir celui qui vous convient le mieux.

Les traitements suivants sont disponibles sous forme de sprays nasaux ou de comprimés :

  • décongestionnants vasoconstricteurs : ils soulagent la congestion nasale à court terme et sont généralement utilisés en cas de rhume. Ils peuvent cependant exposer à des troubles cardio-vasculaires. Demander toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de les utiliser.
  • corticostéroïdes : ils sont particulièrement utiles en cas de congestion nasale due à des allergies.
  • antihistaminiques : ils peuvent aider à atténuer les symptômes des allergies, mais certains peuvent provoquer une somnolence.

8. Consulter un médecin si les symptômes persistent

Si vous avez toujours le nez bouché après 10 jours, il est recommandé de consulter un médecin. Celui-ci évaluera vos symptômes afin d'exclure une affection sous-jacente. En fonction de son diagnostic, il pourra vous prescrire une ordonnance ou vous adresser à un spécialiste de la sphère ORL (un otorhinolaryngologue) ou à un allergologue.

Comment soulager le nez bouché pendant la nuit ?

La sensation de nez bouché augmente souvent la nuit et peut vous empêcher de dormir. Essayez les conseils suivants avant de vous coucher :

  • boire du thé chaud au citron et au miel ou au gingembre ;
  • faire un lavage de nez ou une inhalation ;
  • prendre du paracétamol en cas de douleur ou fièvre associées ;
  • utiliser un humidificateur ou un vaporisateur.

Dormir avec la tête légèrement surélevée tout au long de la nuit peut également aider le mucus à s'écouler et faciliter la respiration.

Comment soulager votre enfant en cas de congestion nasale ?

Les bébés de moins de 18 mois ne savent pas encore se moucher, et se moucher seul de manière efficace peut rester difficile pour un enfant plus âgé. Ils peuvent donc vraiment souffrir de leur nez bouché. Si votre enfant a le nez congestionné, vous pouvez lui nettoyer le nez à l’aide de sérum physiologique selon les instructions de votre pédiatre, veiller à ce qu’il soit suffisamment hydraté en lui proposant régulièrement à boire, humidifier l’air de la chambre r, et lui donner du paracétamol en respectant bien les posologies pour chaque âge.

Quand consulter un médecin ?

Si vos symptômes vous inquiètent, si vous n'êtes pas sur qu'il s'agisse du rhume ou du Covid-19, ou si votre nez est bouché depuis plus de 10 jours, il est préférable de consulter un médecin. Une congestion nasale n’est généralement pas grave, mais il existe certains signes qui doivent vous conduire à consulter au plus vite :

  • votre nez n'est bouché que d'un côté (et toujours du même côté) ;
  • votre nez se bouche progressivement depuis quelques semaines ou mois ;
  • vous avez des saignements de nez ou des croûtes qui reviennent régulièrement ;
  • un liquide aqueux s'écoule de votre nez, associé ou non à des maux de tête ;
  • vous avez des troubles de l’odorat associé à l’obstruction nasale ;
  • vos yeux ont l'air gonflés ou sont douloureux ;
  • votre vue est affectée.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez des symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.