SANTÉ MENTALE

Harcèlement scolaire : que faire ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
Harcèlement scolaire

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Insultes, moqueries, mise à l’écart… Le harcèlement scolaire toucherait environ 700 000 à 800 000 enfants chaque année en France. Face à cette situation, il est important de ne pas rester seul. Nos psychologues vous partagent leurs conseils pour venir en aide à votre enfant.

Qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

Le harcèlement scolaire est un comportement puni par la loi. Il se définit comme une violence physique, verbale ou psychologique effectuée de manière répétée au sein de l’école.

Cette forme de violence peut être exercée par un groupe ou par un individu qui agit seul. La victime est prise pour cible et se retrouve démunie, sans défense face à la situation.

Quelles sont les différentes formes de harcèlement à l’école ?

L’enfant victime de harcèlement scolaire fait régulièrement face à des insultes, des menaces, des violences physiques (passage à tabac, bousculades…) ou la réception de messages injurieux.

Le harcèlement scolaire revêt 3 caractéristiques :

  • la violence : existence d’un rapport de force et de domination exercé par un ou plusieurs élèves sur une ou plusieurs victimes ;
  • la répétitivité : les agressions subies par la ou les victimes se répètent de manière régulière sur une longue période ;
  • l’isolement : la victime est dans l’incapacité de se défendre, elle est souvent choisie parce qu'elle semble être plus isolée et plus faible physiquement.

Ces violences en milieu scolaire se fondent sur la stigmatisation de certains caractères physiques ou d’appartenance tels que :

  • l’identité de genre ;
  • l’orientation sexuelle ;
  • le handicap visible ou invisible ;
  • le groupe social ou culturel ;
  • les goûts (sport, musique, cinéma…) ou activités pratiquées.

Le harcèlement scolaire en quelques chiffres :

  • 6 à 10% des élèves français seraient victimes chaque année de harcèlement scolaire ;
  • 12% des écoliers en classes de CE2, CM1 et CM2 seraient touchés par le harcèlement scolaire ;
  • 1/4 des collégiens (dont une majorité de jeunes filles), seraient victimes de cyberharcèlement.

Quelles sont les conséquences du harcèlement scolaire sur l’enfant ?

Le harcèlement scolaire peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la victime ayant subi des violences de la part de ses camarades.

Cette situation peut engendrer un refus d’aller à l’école, un décrochage scolaire et des difficultés d’apprentissage chez l’enfant harcelé. Le harcèlement scolaire a également un impact négatif sur la santé physique et mentale de l’enfant harcelé et peut nuire à son épanouissement personnel. Les violences en milieu scolaire peuvent engendrer :

Dans le cas d’un mal-être plus profond, des violences exercées envers soi-même ou envers autrui peuvent être constatées, allant dans les cas les plus graves jusqu’au suicide de la victime.

Si votre enfant souffre de cette situation au point d’avoir des pensées négatives, contactez rapidement un professionnel de la santé mentale. Nos psychologues et psychiatres sont à votre écoute pour pouvoir lui venir en aide.

Il ne faut cependant pas oublier que le harcèlement a également des répercussions psychiques sur l’enfant responsable des violences. À terme, ce type de comportement peut augmenter le risque de délinquance future.

Comment savoir si son enfant est victime de harcèlement scolaire ?

Les enfants victimes de harcèlement scolaire ont bien souvent du mal à faire part de leur situation à leur entourage. Cependant, quelques signes avant coureur peuvent vous alerter :

  • il refuse d’aller à l’école (phobie scolaire) ;
  • son matériel scolaire est détérioré ;
  • ses résultats scolaires se dégradent ;
  • il s’isole de plus en plus même dans la sphère familiale ;
  • il présente des bleus, des marques sur le corps ;
  • il présente des troubles du comportement et du sommeil (insomnie) ;
  • il semble épuisé, stressé et à des problèmes de concentration.

Chez les victimes adolescentes, des problèmes d’addiction. Peuvent également être présents.

Que faire si son enfant souffre de harcèlement scolaire ?

Si vous pensez que votre enfant pourrait être victime d’harcèlement scolaire ou si la situation est avérée, la première des solutions consiste à en parler ouvertement avec lui afin de comprendre ce qu’il traverse au quotidien et le rassurer sur le fait que vous allez lui venir en aide.

Nous vous déconseillons cependant d’agir seul en prenant contact avec les potentiels harceleurs par exemple. Cela pourrait ne faire qu’empirer la situation. Il est donc indispensable d’en informer les autorités compétentes afin de trouver l’aide dont vous avez besoin.

  1. Rapprochez-vous de la direction de l’école, du collège ou du lycée afin d’expliquer la situation vécue par votre enfant. Renseignez-vous sur les mesures mises en place par l’établissement afin de pallier ce problème majeur ;
  2. Si la situation de harcèlement est avérée, assurez-vous que l’école soit vigilante et prenne des mesures pour lutter contre les violences faites à l’encontre de votre enfant. Veillez régulièrement au bon suivi des actions mises en place ;
  3. Prenez contact avec un délégué des parents d’élèves afin d’informer les élèves sur le harcèlement à l’école
  4. Si vous ne souhaitez pas prendre contact avec l’établissement ou si ce dernier peine à régler le problème de votre enfant, appelez le numéro d'écoute et de prise en charge au service des familles et des victimes “Non au harcèlement” mis à disposition par le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse au 3020. Ce numéro vert permet de signaler les situations de harcèlement entre élèves. Ce service gratuit est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h, sauf jours fériés, et de 9h à 18h le samedi. La lutte contre le harcèlement scolaire est une des préoccupations principales du ministère de l’éducation nationale en France.

De nombreuses associations peuvent également vous apporter leur aide pour lutter contre le harcèlement subi par votre enfant :

Votre enfant rencontre des difficultés ?

Si votre enfant rencontre des difficultés au quotidien, sachez qu'il est possible de parler à un spécialiste en ligne sur Livi. Qu'il souffre d'anxiété, de troubles de l'attention ou encore de troubles du développement, des médecins généralistes, pédiatres, psychologues et psychiatres sont là pour lui.

Consulter un médecin en ligne

Autres articles

Cohérence cardiaque

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.