FERTILITÉ ET GROSSESSE

Tout savoir sur le cordon ombilical

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
cordon ombilical

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Couper le cordon ombilical fait partie des symboles marquant la fin de la grossesse et le début de la vie du bébé. Mais qu’est-ce que le cordon ombilical ? Nos gynécologues vous expliquent son rôle, les soins à réaliser après la naissance, et les potentielles complications.

Qu'est-ce que le cordon ombilical ?

Organe essentiel durant la grossesse, le cordon ombilical apparaît entre 4 et 8 semaines après la fécondation, à partir de la fusion des deux membranes formant la cavité amniotique.

Il se compose d’un tissu élastique, résistant et riche en eau, appelé gelée de Wharton, qui permet de protéger les autres constituants essentiels au cordon : la veine ombilicale, ainsi que les deux artères ombilicales. On retrouve également dans ce cordon des anticorps et des hormones provenant du placenta.

Au début de la grossesse, et jusqu’au troisième trimestre, ce cordon, qui contient à ce stade une partie du système digestif de l'embryon est assez court et épais. Il s’allonge et s’affine avec le dernier trimestre, pour atteindre une taille d’environ 40 à 60 cm, ainsi qu’un diamètre moyen de 1,5 cm. Pour autant, il n’est pas rare de voir des cordons ombilicaux de 30 cm ou d’un mètre.

Quel est le rôle du cordon ombilical ?

Ce cordon ne représente pas qu’un lien entre le bébé et la maman durant la grossesse, mais répond à un besoin bien précis. Relié au placenta, qui a un rôle nutritif, le cordon ombilical joue la fonction de communication entre le placenta et la mère. Il permet d’apporter au fœtus l’oxygène, les nutriments et l’eau dont il a besoin via la veine ombilicale et d’évacuer les déchets du fœtus (gaz carbonique, urée) par l’artère ombilicale. Le placenta va jouer alors le rôle de filtre qui récupère ces déchets et va ensuite les déverser dans la circulation maternelle.

Si le rôle du cordon ombilical est d’assurer la circulation, il est aussi un reflet du bien-être du fœtus. En effet, lors d’une échographie, si le professionnel de santé observe une résistance accrue des vaisseaux sanguins dans le cordon, cela signifie que le bébé est en souffrance et protège le cœur ou encore le cerveau.

Enfin, une ponction du cordon ombilical peut aider à analyser le sang du fœtus durant la grossesse, afin de déterminer la présence d’une anémie, d’une infection, ou d’une anomalie génétique.

Le cordon ombilical après la naissance

À la naissance, votre bébé respire par lui-même pour la première fois. Tout son système respiratoire est modifié, et le sang ne circule plus dans le même sens qu’auparavant. Il n’a donc plus aucune utilité du cordon ombilical qu’il faut maintenant couper. La sage-femme procède alors au clampage du cordon (bloque la circulation à l’intérieur du cordon), à l’aide de deux pinces. Elle va couper le cordon entre ces deux pinces, ou laisser un membre de la famille réaliser le geste s’il le souhaite. Puis, elle va poser une nouvelle pince près du ventre du bébé, et recouper le reste du cordon jusqu’à 1 cm de cette pince. Une compresse stérile sera posée sur l’abdomen du bébé et maintenue grâce à une bande. La pince peut être retirée environ 3 jours après l’accouchement, une fois que le cordon sera bien sec.

Le clampage précoce est le plus fréquemment réalisé. Il s’effectue dès la sortie du bébé. Une autre technique fait également parler d’elle. Elle consiste à couper le cordon quelques minutes après l’accouchement, c’est le clampage tardif. La raison de cette technique serait de donner un meilleur taux d’hémoglobine et de réduire le risque de carence en fer chez le nouveau-né. Néanmoins, le Collège National de Gynécologues Obstétriciens Français n’est en faveur d’un clampage tardif uniquement en cas de bébé prématuré. En effet, ce geste augmenterait le risque d’ictère (ou jaunisse) chez le bébé né à terme.

Après avoir été coupé, le cordon ombilical peut être jeté, ou récupéré par les parents. Il est également possible de réaliser un don de sang de cordon dans certains établissements. Ce sang peut être utilisé dans le traitement de certaines maladies, telles que certaines leucémies (cancer du sang), ou la drépanocytose (maladie touchant les globules rouges). Si vous souhaitez réaliser ce don de sang, il est nécessaire de se renseigner en amont auprès de votre hôpital ou clinique.

Les soins du cordon ombilical à la naissance

Après la naissance, le reste de cordon ombilical attaché à l’abdomen du bébé va se dessécher, noircir, cicatriser et tomber dans les 5 à 20 jours, laissant ainsi la place au nombril.

Durant toute cette période de cicatrisation, certains soins sont à mettre en place quotidiennement :

  • avant toute manipulation, pensez à vous laver les mains ;
  • nettoyez la base du cordon à l’aide d’une compresse stérile imbibée de sérum physiologique, en faisant le tour complet du cordon ;
  • séchez le cordon ombilical délicatement ;
  • une fois le nettoyage fini, rabattez la partie supérieure de la couche pour éviter les frottements et le risque d’infection ;
  • le cordon ombilical doit sécher à l’air libre, évitez de le recouvrir d’un pansement ;
  • jusqu’à ce que le cordon tombe, il est préférable de laver le ventre de votre bébé au gant de toilette pour éviter d’humidifier l’extrémité du cordon.

Quelles sont les complications possibles liées au cordon ombilical ?

Durant l’accouchement, le cordon ombilical peut être source de complications, en se plaçant autour du cou du bébé. Mais il est nécessaire également de surveiller sa bonne cicatrisation pour éviter les complications post-accouchements :

Cordon ombilical infecté

Il est peu probable que le bébé fasse une infection du cordon ombilical si tous les soins sont effectués correctement. Néanmoins, si vous observez un écoulement jaunâtre, une mauvaise odeur, une coloration rouge, un gonflement et que votre bébé pleure quand vous touchez le cordon, alors cela signifie potentiellement que ce dernier est infecté. Si c’est le cas, contactez sans plus attendre votre pédiatre ou médecin traitant.

Cordon ombilical tombé mais pas cicatrisé

Si le cordon est tombé mais non cicatrisé, et que la peau est légèrement rouge et suinte, continuez à garder la peau sèche et observez l’évolution. Si la peau ne cicatrise pas une semaine après la chute du cordon, contactez un professionnel de santé.

Cordon ombilical qui saigne

Un cordon qui saigne n’est pas forcément un signe alarmant et cela arrive fréquemment. Faites pression sur la zone concernée, et regardez si le saignement s’arrête dans les 5 minutes. Si au bout de ce temps le cordon saigne toujours, contactez votre médecin traitant.

Cordon ombilical tombé de manière incomplète

Il arrive que le cordon ombilical ne se détache pas entièrement en une seule fois. Pas de panique, ne tirez pas dessus. Laissez le cordon se détacher naturellement au moment voulu.

En revanche, après qu’il soit tombé, il est possible d’observer un bout de chair qui persiste au niveau de l’ombilic. On l’appelle le “bourgeon du cordon ombilical”, il peut suinter. Votre médecin peut dans ce cas réaliser un, voire plusieurs traitements à base de nitrite d’argent pour favoriser la cicatrisation. La guérison de ce bourgeon intervient généralement sous deux semaines.

Cordon ombilical qui suinte

Un cordon ombilical qui suinte peut être signe d’une infection, ainsi que d’un granulome ombilical. Il s’agit d’une petite bosse rougeâtre et humide près du nombril de l’enfant. Elle peut grossir et suinter. Dans la majorité des cas, elle disparaît d’elle-même sous une semaine. Si passée cette période, le granulome est toujours là, contactez votre médecin traitant pour le retirer.

Si vous souhaitez avoir des réponses à vos questions sur le cordon ombilical mais que votre médecin traitant n’est pas disponible, nos médecins généralistes et nos pédiatres en ligne sont à votre écoute 7j/7 de 7h à minuit.

Prendre rendez-vous avec un pédiatre en ligne

Prenez rendez-vous sur notre application ou depuis notre site web et consultez un pédiatre en ligne, sans difficulté.

Apple app storeGoogle Play

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.