SANTÉ DES HOMMES

Tout savoir sur la circoncision

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
circoncision

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

La circoncision est une des interventions chirurgicales les plus anciennes. Elle est couramment réalisée, que ce soit pour des raisons médicales ou religieuses. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi y avoir recours ? Existe-t-il des risques ? Nos médecins répondent aux questions les plus répandues sur le sujet.

Qu'est-ce que la circoncision ?

La circoncision, également nommée posthectomie, est un acte chirurgical durant lequel on enlève totalement ou en partie le prépuce, c'est -à -dire la peau qui recouvre le gland du pénis.

Cette intervention est réalisée sous anesthésie et ne dure normalement que quelques minutes. Elle n’est pas systématique.

D’après les chiffres de l’OMS en 2009, plus de 30% de la population masculine adulte mondiale aurait pratiqué une circoncision.

Pourquoi avoir recours à la circoncision ?

La circoncision a souvent une connotation religieuse. Pourtant, ce n’est pas la seule raison qui pousse à la pratiquer.

La circoncision peut être réalisée pour motif médical. C’est le cas lors :

  • d’infections récurrentes du pénis que les mesures d’hygiène ne parviennent pas à régler ;
  • de douleurs ou maladie de peau au niveau du prépuce ;
  • lors d’un phimosis, c'est-à-dire lorsque l’ouverture du prépuce est trop étroite pour laisser passer le gland, rendant le décalottage impossible.

La circoncision peut aussi être pratiquée pour des raisons d’hygiène et de convenance personnelle, bien que cette situation soit plus répandue dans les pays anglo-saxons plutôt qu’en France

Enfin, la circoncision est souvent réalisée dans le cadre des religions juives et musulmanes. Alors qu’elle est pratiquée normalement dès le 8ème jour de vie dans la communauté juive, elle peut se dérouler jusqu’à l’adolescence chez les musulmans.

Quel est l’âge idéal pour une circoncision ?

Il n’existe pas d’âge idéal pour la circoncision qui justifie d’une raison médicale. Elle peut être pratiquée tout au long de la vie. Néanmoins, elle est rarement justifiée chez les plus jeunes.

Le phimosis est considéré comme normal chez les moins de 5 ans et la situation se résout souvent spontanément. Il n’est pas conseillé d’opter pour la circoncision avant l’âge de 6 ou 7 ans, sauf si des complications surviennent, telles que des infections, douleurs ou si le prépuce empêche d’uriner correctement.

Un adulte peut-il se faire circoncire ?

Comme il n’y a pas d’âge limite à la circoncision, un adulte peut se faire circoncire. Généralement, cela est justifié par un motif médical comme un phimosis, ou des infections récurrentes qui rendent difficilement possible le décalottage du gland sans douleur.

Quels sont les avantages de la circoncision ?

Plusieurs enquêtes réalisées auraient montré que la circoncision pourrait diminuer les probabilités de transmettre le VIH de la femme à l’homme, notamment car la face interne de la muqueuse, particulièrement perméable, est diminuée de surface. Ces conclusions ont été jugées convaincantes par l’OMS.

Des résultats positifs auraient été également relevés pour les infections à papillomavirus, à chlamydia ainsi que pour l’herpès.

Néanmoins, la circoncision seule n’est pas suffisante pour se protéger des infections sexuellement transmissibles et ne remplace en aucun cas l’usage du préservatif. L’opération s’inscrit dans un ensemble de mesures de prévention contre le VIH.

Enfin, la circoncision préviendrait les risques d’infections urinaires chez le bébé.

Existe-t-il des risques liés à la circoncision ?

Cette opération couramment réalisée est souvent banalisée, mais il existe tout de même quelques risques de complications, bien qu’ils soient extrêmement rares. Les complications sont d’autant plus exceptionnelles quand l’intervention est pratiquée sur les nouveaux-nés.

Parmi les risques, on peut observer :

  • un saignement de la plaie après l’opération ;
  • une infection ;
  • une ablation d’une trop grande surface de la peau ;
  • une perte de sensibilité lors des rapports sexuels si un nerf a été touché ;
  • des effets secondaires liés aux mesures médicales et médicaments pris pour soulager la douleur.

Si vous constatez ces effets secondaires après votre opération, ou que la douleur est importante et dure dans le temps, il est nécessaire de contacter votre professionnel de santé dès que possible.

Comment se passe l’opération ?

L’opération chirurgicale est généralement réalisée en ambulatoire, c'est-à-dire que la personne opérée ne passe pas sa nuit à l’hôpital, elle est opérée le jour de son arrivée et repart chez elle dans la journée.

Après un examen médical avec présence de l’urologue et de l’anesthésiste, plusieurs options d’anesthésie sont envisageables :

  • anesthésie générale ;
  • anesthésie loco-régionale (possibilité d’anesthésie dans la région rachidienne)
  • anesthésie locale, peu réalisée chez l’adulte, par injection directement sur le pénis.

L’opération dure environ 30 minutes. Elle consiste à retirer l’intégralité du prépuce du gland (posthectomie), ou à réaliser une incision sur l’extrémité du prépuce à l’endroit le plus serré (plastie préputiale).

Combien de temps pour se remettre d’une circoncision ?

La cicatrisation après circoncision demande entre deux semaines et un mois, et les points de suture réalisés se résorbent d’eux-mêmes.

Les soins du penis non-circoncis

Pour les enfants n’ayant pas le pénis circoncis, il est conseillé d’attendre plusieurs années pour que le prépuce puisse se rétracter de lui-même. C’est un processus qui peut prendre du temps, et il ne faut en aucun cas le forcer.

Lorsqu’il est bébé, il faut prendre le temps de laver la zone génitale sans forcer le coulissement du prépuce, puis de lui apprendre à reproduire les gestes. Avec le temps, il peut y avoir l’apparition de smegma. Ne retirez que le smegma qui apparaît au bout du prépuce, sans tenter d’enlever celui se situant sous le prépuce (quand il n’est pas encore en mesure d’être décalotté).

Lorsque le prépuce peut se rétracter, vous pouvez apprendre à votre enfant à nettoyer son gland sous le prépuce tous les jours.

Les soins du penis circoncis

Après l’opération, la cicatrisation nécessite jusqu’à un mois. Durant cette période, des douleurs peuvent être ressenties et votre urologue peut vous prescrire des antalgiques pour la soulager.

Durant toute la période de cicatrisation, il convient d’éviter les sports à impact ou de contact, les douches trop chaudes, les longs bains, ainsi que les rapports sexuels.

De même, pendant les premiers jours, il est recommandé de porter des vêtements amples pour éviter les frictions et risques d’irritation.

Contactez votre professionnel de santé si une complication apparaît. S’il n’est pas disponible, nos médecins généralistes en ligne sont à votre écoute pour répondre aux questions.

Autres articles

Douleurs testiculaires
Santé des hommes – 27 déc. 2022

Douleurs testiculaires : quand faut-il s'inquiéter ?

Vous souffrez de douleurs testiculaires ? Les médecins sur Livi vous expliquent les causes potentielles et vous aident à déterminer s'il faut s'en inquiéter.

En savoir plus

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.