Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Phimosis : causes et traitement

Lorsque l'extrémité du prépuce, le petit repli de peau entourant le gland de la verge, empêche de décalotter complètement, et facilement le gland, on parle de phimosis.

Le phimosis est souvent asymptomatique mais il peut provoquer parfois :

  • des difficultés pour uriner. Cela se manifeste par exemple par un jet d’urine très fin ou un gonflement du prépuce par accumulation d’urine sous la peau,
  • une infection du gland et du prépuce. Elle se traduit par une inflammation de la peau du prépuce et du gland, des sensations de brûlures en urinant et dans certains cas un écoulement de pus,
  • un étranglement du gland par l’anneau préputial rétréci. Ce phénomène peut arriver après une érection ou un décalottage forcé chez des personnes ayant un phimosis.

Chez l’adulte, en plus de ces complications, le phimosis peut également se manifester sous la forme de douleurs lors des érections, gênant ainsi la vie sexuelle.

Par ailleurs, l’adulte atteint d’un phimosis non traité présente un risque accru de cancer de la verge.

Le décalottage complet du gland est possible chez :

  • seulement 4 % des nouveau-nés ;
  • 50 % des enfants de 3 ans ;
  • 99 % des garçons à l’adolescence.

Le phimosis est un phénomène normal, puisque le nouveau-né présente un prépuce long et serré, avec un orifice souvent étroit, qui adhère au gland.

Généralement, ce phimosis n'a aucune conséquence gênante et disparaît spontanément. En effet, avec la croissance du pénis et l’apparition des premières érections "réflexes" dès la petite enfance, le prépuce s’assouplit peu à peu.

Le gland se décalotte et se recalotte alors facilement, le phimosis disparaît ainsi naturellement. Chez la plupart des garçons, cette évolution spontanée advient, en général, avant l'âge de cinq ans.

Parfois, elle a lieu plus tardivement dans l’enfance, voire à la puberté.
Chez l’adulte c’est différent, Il peut s’agir d’un phimosis existant depuis l’enfance, qui n’a jamais disparu.

Parfois, le phimosis apparaît chez l’adulte alors que le décalottage était normal avant. La peau de l’extrémité du prépuce qui s’est épaissie suite à un traumatisme ( décalottage forcé et répété du prépuce) ou une maladie de la peau du prépuce

Chez le jeune enfant, le phimosis n’aboutit que rarement à un traitement. Si des soins sont nécessaires, le phimosis peut être traité dans un premier temps par des médicaments.

En cas d’échec, une opération chirurgicale est envisagée pour desserrer ou enlever le prépuce. Cette intervention est en général très simple.

Si vous ou votre enfant présentez un phimosis, vous pouvez bénéficier d’un avis médical.

Si votre enfant présente un phimosis avec des signes de complications tels qu’une douleur, un oedème, des brulures ou un écoulement, il devra impérativement bénéficier d’une évaluation médicale.

Vous devez consulter en urgence en cas :

  • De douleur testiculaire ou de la verge
  • De fièvre
  • D’écoulement de sang ou de pus
  • D’autres signes associés comme une douleur de l’abdomen

Si vous consultez un médecin sur LIVI, en cas de suspicion de phimosis avec ou sans complications, il pourra vous prendre en charge et vous orienter vers le soin le plus adapté.

Mis en ligne le :
20 août 2019
Conseil médical validé par :
Dr. César Ancelle-Hansen,