Rhino-pharyngite : comment la soigner ?

La rhinopharyngite, plus souvent appelé “rhume”, est une maladie virale, touchant particulièrement les enfants de moins de 6 ans.

La rhino-pharyngite correspond à une inflammation du pharynx et des fosses nasales entraînant un écoulement et une obstruction au niveau du nez, des éternuements, de la fièvre et de la toux. C’est une maladie très contagieuse qui survient par épidémies en particulier pendant la période hivernale mais pas seulement.

La transmission se fait par voie aérienne au travers de gouttelettes de salive contaminées, projetées lors des efforts de toux et des éternuements, ou par contact direct avec des surfaces contaminées par ces gouttelettes ou des sécrétions nasales.

C’est une maladie bénigne qui guérit généralement en 5 à 10 jours. Il n’existe pas de traitement spécifique, les antibiotiques n’ont pas d’effets sur la rhinopharyngite simple.

Le rhume peut parfois se compliquer d’une surinfection bactérienne au niveau de l’oreille, des sinus ou encore du poumon.

Rappelons que la rhinopharyngite est une maladie bénigne dont certains symptômes peuvent durer jusqu’à 15 jours avant de disparaître spontanément.

Typiquement les symptômes de la rhinopharyngite sont les suivants:

  • un écoulement nasale claire initialement devenant parfois épais et jaunâtre, cet aspect est habituel et n’est pas un critère de gravité,
  • une obstruction des fosses nasales pouvant perturber le sommeil
  • des picotements dans le nez et des éternuements,
  • une toux souvent sèche au départ, elle peut devenir un peu grasse,
  • une fatigue plus ou moins importante,
  • une fièvre inconstante, lorsqu’elle est présente, sa durée n'excède généralement pas 2 à 3 jours. Au delà, un examen clinique est nécessaire afin d'éliminer une complication.

Les complications de la rhinopharyngite sont rares, elles comprennent:

  • l’otite moyenne aiguë purulente (OMA purulente) chez le nourrisson et l’enfant, Elle survient généralement de manière précoce, vers le 3 ou 4 ème jour d’évolution de la rhinopharyngite.
  • la sinusite aiguë purulente chez l’enfant et l’adulte. On distingue dans ce cas l'ethmoïdite aiguë du nourrisson et de l’enfant, qui est une affection de survenue brutale et rapide, de la sinusite maxillaire survenant après l’âge de 3 ans, de manière plus insidieuse et plus tardivement dans l’évolution de la rhinopharyngite.
  • l’infection pulmonaire survient à tout âge, elle entraîne typiquement une douleur au niveau du thorax, une gêne pour respirer, de la fièvre, une toux productive avec des crachats sales.

Ces complications peuvent justifier un traitement antibiotique.

De nombreux virus peuvent donner une rhinopharyngite, parmi les plus fréquents on retrouve le rhinovirus, l’influenzae, certains coronavirus, le virus respiratoire syncytial (VRS).

Les symptômes de la rhinopharyngite sont la conséquence de la réaction inflammatoire générée par l’infection virale au niveau des voies aériennes supérieures, nez et pharynx. La muqueuse qui les tapisse augmente de volume (sensation de nez bouché) et les glandes sécrétrices de mucus situées au niveau du nez sont anormalement stimulées (écoulement nasale). L’inflammation au niveau de la gorge génère une irritation et une douleur.
Les symptômes sont variables en fonction des virus.

Certains facteurs peuvent favoriser une rhinopharyngite:

  • la vie en collectivité,
  • la fatigue et le stress,
  • des amygdales volumineuses,
  • le tabagisme,
  • la pollution,
  • le climat froid et sec,
  • une carence en fer,
  • un reflux gastro-œsophagien (RGO).

Il n’existe pas de traitement spécifique de la rhinopharyngite. La rhinopharyngite est une maladie virale, en dehors d’une complication, les antibiotiques ne vous seront d’aucune utilité. Le traitement de la rhinopharyngite vise à diminuer les symptômes.

Du repos associé à du paracétamol pour soulager les douleurs et des lavages de nez au sérum physiologique suffisent le plus souvent. Les maux de gorge peuvent être atténués par la succion de pastilles disponibles en pharmacie ou tout simplement de bonbons : c’est la production de salive qui calme l’inflammation.

Evitez la nourriture ou les boissons trop chaudes ou irritantes : préférez les boissons tièdes. Evitez de crier et de vous racler la gorge, cela augmenterait la douleur.

Afin de limiter le risque de présenter une rhinopharyngite:

  • J’évite d’embrasser ou de serrer la main des personnes malades,
  • Je reste à au moins 1 mètre de distance des malades,
  • Je maintiens la température de mon habitation entre 18 et 20 °C,
  • J'aère quotidiennement mon habitation,
  • J’arrête le tabac si nécessaire,
  • Je prends un traitement pour corriger un manque de fer, ou pour soulager un reflux gastro oesophagien.

Afin d’éviter de transmettre ma rhinopharyngite, j’applique les gestes barrières suivants:

  • je me lave régulièrement les mains, il est possible d’utiliser des solutions hydro alcoolique,
  • je tousse ou j’éternue dans mon coude ou dans un mouchoir,
  • je me mouche dans un mouchoir à usage unique : je me lave les mains après,
  • je ne serre pas les mains et j’évite les embrassades,
  • je reste à une distance d’au moins 1 mètre des autres,
  • je porte un masque grand public quand je ne peux pas être à plus d’1 mètre d’une autre personne, dès que je suis en présence d’une personne fragile, dans les transports en commun et si c’est demandé dans les commerces.

Vous devez consulter un médecin en cas de:

  • suspicion de covid 19 (épidémie en cours, fièvre, toux et essouflement…),
  • fièvre qui réapparait ou qui persiste plus de 3 jours,
  • aggravation de la douleur de gorge,
  • douleur au niveau d’une oreille,
  • douleur au niveau d’un sinus,
  • toux avec fièvre et crachats sales,
  • changement de comportement de votre l’enfant,
  • de conjonctivite purulente
  • d’oedème de la paupière.

Vous devez consulter en urgence en cas de:

  • difficultés pour s’alimenter, de vomissements,
  • gène respiratoire,
  • douleur au niveau du thorax,
  • maux de tête intenses,
  • éruption cutanée,
  • malaise,
  • trouble du comportement.

Un médecin sur Livi peut:

  • établir le diagnostic de rhinopharyngite,
  • dépister une éventuelle complication,
  • vous prescrire un traitement si nécessaire,
  • vous conseiller.
Mis en ligne le:
27 juil. 2020
Conseil médical validé par:
Dr. Céline Guyomar,