FERTILITÉ ET GROSSESSE

Nausées pendant la grossesse

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
nausées pendant la grossesse

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Les nausées et vomissements font partie des maux de grossesse les plus courants et concernent 50 à 90% des femmes enceintes. Quelles en sont les causes ? Combien de temps durent-elles ? Sont-elles graves ? Nos médecins vous livrent les informations nécessaires à connaître concernant ces maux de grossesse.

Pourquoi a-t-on des nausées pendant la grossesse ?

Les nausées sont l'un des symptômes de grossesse qui peuvent alerter du début d’une grossesse.

Les changements hormonaux survenant pendant la grossesse en sont la cause principale. On peut notamment citer la hausse de l’hormone de grossesse bêta-HCG sécrétée durant la nidation, l’augmentation de production de progestérone, d’oestrogènes et de la thyroxine. Chacune de ces hormones augmentent la sensibilité aux odeurs, phénomène pouvant également engendrer des nausées.

Le manque de sommeil, une hausse de l’acidité gastrique, le stress, ou une situation personnelle compliquée sont des facteurs favorisants.

Certaines femmes enceintes sont également plus susceptibles de souffrir de nausées de grossesse. C’est notamment le cas des femmes enceintes de jumeaux ou triplés, des femmes souffrant du mal des transports ou de migraines, ou s’il y a déjà eu des nausées lors d’une grossesse précédente.

À quoi ressemblent les nausées de grossesse ?

Les nausées de grossesse sont traduites par une “envie de vomir”, durant laquelle on peut retrouver une forte salivation ainsi qu’une contraction des muscles de l’abdomen. Elles peuvent précéder un vomissement, ou non.

Généralement nommées “nausées matinales” car ces symptômes sont souvent plus accentués en début de matinée, elles peuvent toutefois être ressenties à tout moment, et certaines femmes enceintes souffrent de nausées de grossesse toute la journée.

Elles sont aussi déclenchées par le dégoût d’un aliment ou d’une odeur.

Quand commencent et s'arrêtent les nausées de grossesse?

Elles débutent classiquement entre la quatrième semaine et la huitième semaine de grossesse et s’arrêtent généralement vers la fin du 1er trimestre, voire jusqu’à la vingtième semaine pour certaines femmes.

Le pic des nausées se produit généralement à partir de la fin du 2ème mois de grossesse, aux environs de la 9ème semaine.

Il est aussi possible de ressentir des nausées de fin de grossesse. Elles peuvent s’expliquer par une intoxication alimentaire, une hypertension sous-jacente, ou tout simplement le début du travail et de l’arrivée du bébé.

Faut-il s’inquiéter en cas d’arrêt soudain des nausées de grossesse ?

L’arrêt soudain des nausées de grossesse n’est pas systématiquement indicatif d’un problème. En effet, elles sont passagères, sont plus fréquentes pendant certaines heures de la journée et surviennent par vagues. Il est donc tout à fait probable qu’elles disparaissent spontanément du jour au lendemain.

Est-il possible de ne pas avoir de nausées de grossesse ?

Il est tout à fait possible de ne souffrir d’aucune nausées durant la grossesse. En effet, une majorité de femmes enceintes en souffrent, mais si vous n’en avez pas, cela n’est pas forcément synonyme d’un problème. Les nausées et vomissements ne sont pas systématiques.

Les nausées pendant la grossesse sont-elles graves ?

Ils sont le plus souvent sans danger pour vous et votre bébé. Ils peuvent cependant altérer votre qualité de vie par la gêne occasionnée, c’est pourquoi nous vous proposons quelques solutions pour en diminuer la fréquence et la sévérité.

Il existe de rares cas pour lesquels les vomissements sont sévères. Ils peuvent signaler une pathologie, l’hyperemesis gravidarum, qui se traduit par des nausées matinales violentes accompagnées de vomissements et entraînant une déshydratation et une perte de poids. Cette pathologie peut provoquer un risque pour la santé et le poids du bébé, et engendrer une naissance prématurée. Un traitement peut être envisagé dans ce cas.

Comment prévenir les nausées chez la femme enceinte ?

La mise en place de certaines habitudes alimentaires pendant la grossesse peuvent aider la femme enceinte à prévenir ses nausées et réduire leurs apparitions. Vous pouvez notamment :

  • fractionnez vos repas, afin d’éviter une sensation de trop plein dans l’estomac, et inversement, éviter qu’il soit vide trop longtemps. Cela ne doit pas pour autant vous pousser au grignotage ;
  • mangez légèrement dès le réveil pour augmenter votre glycémie avant de vous lever, et avant tout effort physique ;
  • buvez régulièrement de l’eau entre les repas ;
  • évitez la préparation de plats aux fortes odeurs de cuisine et ouvrez les fenêtres ou allumez la hotte pour évacuer rapidement ces odeurs ;
  • préférez les aliments pauvres en graisses, tout en vous faisant plaisir.

Comment soulager les nausées au cours de la grossesse ?

Lorsque celles ci apparaissent, il existe des remèdes non médicamenteux contre les nausées de grossesse :

  • assurez-vous de dormir suffisamment. En effet, la fatigue peut aggraver les nausées. N’hésitez pas à faire des siestes et prendre des jours de congés si nécessaire ;
  • toute aide à la gestion du stress et de l’anxiété peut être bénéfique (relaxation, méditation, psychothérapie, etc.) ;
  • les compléments multivitaminés pris au cours de la grossesse peuvent être à l’origine d’une augmentation des nausées et vomissements du fait de leur contenu en fer. En cas de nausées et vomissements importants, demandez conseil à votre médecin. Ils pourront être remplacés au premier trimestre par un supplément en acide folique seul ou par des vitamines à faible teneur en fer. La prise de vitamine B6 supplémentaire pourrait notamment soulager les nausées ;
  • l’OMS a reconnu que le gingembre aide à diminuer les nausées et vomissements. Disponible en pharmacie sans ordonnance, vous pouvez prendre des gélules de 250 mg de gingembre, 4 fois par jour. Demandez conseil à votre pharmacien, il vous orientera vers les produits les plus efficaces et adaptés aux nausées et vomissements de la grossesse. Le gingembre frais ou une infusion de gingembre râpé serait aussi efficace, mais il est plus difficile de contrôler le dosage ;
  • l’acupuncture aurait une certaine efficacité pour diminuer les nausées et les vomissements.

Quel traitement peut vous être prescrit?

Un traitement pour les nausées de grossesse peut être prescrit lorsque celles-ci impactent grandement le quotidien. Plusieurs médicaments peuvent vous être proposés. Le métoclopramide (Anausin®, Primpéran®, Prokinyl®) est un anti-émétique reconnu sans danger pendant la grossesse, d’après les connaissances scientifiques actuelles. Par mesure de précaution, il est à éviter durant la fin de grossesse.

La doxylamine seule (Donormyl®, Lidène®) ou en association à la vitamine B6 (Cariban®) peut également être prescrite, même si elle ne dispose pas d’autorisation sur le marché pour cette indication.

La dompéridone, (Motilium®) ne doit être utilisée qu’en nécessité absolue, due à l’absence de données suffisantes chez la femme enceinte.

La méclozine (Agyrax®) ainsi que la Diphénhydramine (Nautamine®) peuvent être prescrits pour les nausées dues au mal des transports lors de la grossesse.

Enfin, un traitement homéopathique peut soulager ces nausées de grossesse :

  • l’Ipeca 5CH : quand les nausées sont importantes avec une salivation exacerbée ;
  • l’Ignatia 5CH ou le Sepia 9CH quand les nausées sont dues à la vue et l’odeur d’aliments ;
  • le Symphoricarpus 4 CH, lorsque les nausées apparaissent avec le mouvement et provoquent des vertiges.

Dans tous les cas, l’anti-émétique doit être prescrit par votre médecin traitant.

Quand faut-il consulter en urgence en cas de vomissements pendant la grossesse ?

La majorité du temps, les nausées et vomissements de grossesse ne présentent pas de danger pour la future maman et le fœtus. Néanmoins, certains signes d’alerte indiquent un besoin de consultation d’urgence :

  • impossibilité de vous alimenter ;
  • perte de poids ;
  • signes de déshydratation (soif intense, sécheresse de la bouche, urines foncées) ;
  • vomissements importants, à répétition ;
  • sensation de malaise.

Si vous présentez ces symptômes, consultez rapidement votre médecin traitant ou un de nos médecins en ligne.

Vous avez des questions sur votre grossesse ?

Sur Livi, consultez un médecin en ligne et bénéficiez de conseils adaptés.

Consulter un médecin

Autres articles

deni de grossesse

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.