SANTÉ MENTALE

Dépendance affective : quels sont les principaux signes ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
dépendance affective

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

La dépendance affective se traduit par un trop grand besoin de l'affection des autres. Cela peut se produire dans une relation amoureuse, mais également en amitié ou même dans le milieu professionnel. Ce trouble psychologique est considéré comme une maladie lorsqu’il provoque de la souffrance. Causes, symptômes et solutions : les médecins généralistes et psychiatres sur Livi font le point.

Qu'est-ce que la dépendance affective ?

Lorsque, chez un individu, l’amour et l’estime de soi dépendent de facteurs extérieurs, on parle de dépendance affective. Ce trouble désigne l'incapacité psychologique d’une personne à vivre sans l’approbation ou le jugement positif de l’autre. La dépendance affective engendre très souvent un manque de confiance en soi, et ce dans tous les domaines de la vie. En cherchant constamment l'approbation de leur partenaire, de leurs proches, amis ou collègues, les dépendants affectifs ont tendance à s'effacer devant les autres, et donc à perdre de vue ce qui importe réellement pour eux-mêmes. Cet effacement et la peur d’être abandonné peuvent conduire la personne dépendante affective à accepter l’inacceptable (violence, humiliation, harcèlement, etc.), particulièrement au sein du couple.

Quelles sont les causes de la dépendance affective ?

Il existe de multiples facteurs qui peuvent expliquer la mise en place d’une dépendance affective, mais on constate qu’elle touche principalement les personnes aux liens d'attachement vulnérables. Elle peut par exemple survenir chez les personnes hypersensibles, timides, introverties, manquant de confiance en elles ou ayant connu des difficultés dans une relation précédente. Certains traumatismes de l’enfance (manque d’affection, maltraitance, choc émotionnel) peuvent également favoriser son apparition.

La dépendance affective peut-elle se produire en dehors du couple ?

Ce trouble psychologique constitue un frein à des relations saines, et ce dans toutes les formes de relation, au sein du couple comme en amitié ou au travail.

En amitié et en amour

La dépendance affective en amitié ou dans les relations amoureuses se manifeste souvent par la jalousie et un besoin d’exclusivité de la part du dépendant affectif vis-à-vis des personnes auxquelles il tient. Une compétition tacite peut donc apparaître avec le partenaire, les amis mais aussi avec les personnes qui entourent ces derniers. Les preuves d’amitié ou d’amour et les attentions seront toujours insatisfaisantes aux yeux du dépendant affectif, engendrant dès lors une grande fatigue psychologique.

Au travail

Tout le monde peut avoir besoin de reconnaissance et de considération dans le milieu professionnel. Lorsque ce besoin d’approbation du supérieur hiérarchique et/ou des collaborateurs devient un frein à la réalisation des missions professionnelles, cela se rapproche d’une dépendance affective. Certaines manifestations de ce trouble au travail peuvent être par exemple la peur de l’échec, une tendance à la procrastination ou au perfectionnisme à outrance, un manque d’autonomie, ou l’apparition d’un syndrome de l’imposteur.

La dépendance affective chez l’homme

La dépendance affective peut toucher les hommes et les femmes, bien que ce sujet soit le plus souvent abordé d’un point de vue féminin. Les hommes sont cependant autant enclins à souffrir de dépendance affective, surtout dans les relations amoureuses. Sensation de manque, jalousie ou encore chantage affectif : la dépendance affective chez l’homme comme chez la femme peut mener jusqu’à la conjugopathie.

Quels sont les symptômes de la dépendance affective ?

Les manifestations de la dépendance affective peuvent varier en intensité selon les individus. On remarque cependant certains symptômes communs, tels que la peur de l'abandon, la jalousie, l’insatisfaction chronique, l’incapacité à prendre des décisions, le manque d'estime de soi, les comportements compulsifs (surconsommation d’alcool, de tabac, de drogues ou de jeux vidéos par exemple) ou encore l’anxiété. Sans prise en charge adaptée, la dépendance affective peut mener jusqu’à la dépression.

Existe-t-il un test pour la diagnostiquer ?

Bien qu’il n’existe pas de test médicalement reconnu pour évaluer le degré de dépendance affective d’une personne, un professionnel de la santé mentale peut vous aider à identifier ce trouble : ce dernier pourra, lors d’une consultation, vous poser des questions sur votre santé physique et psychique, et sur la nature de vos rapports aux autres.

Comment sortir de la dépendance affective ?

Vaincre la dépendance affective passe tout d'abord par une prise de conscience. L’individu doit se rendre compte qu’il souffre de ce trouble. Un accompagnement psychologique est souvent nécessaire afin de retrouver estime de soi et confiance en soi pour se recentrer sur ses propres besoins et envies afin de sortir efficacement de la dépendance affective. La peur de l’abandon ou de se retrouver seul peut par exemple être maîtrisée grâce à quelques exercices simples comme s'exposer volontairement à des moments de solitude, entreprendre une activité de loisir, ou encore mieux accepter ses émotions et ses frustrations. La pratique d’un sport et/ou de la méditation peuvent également aider à regagner confiance en soi et à chasser les pensées négatives.

Que faire en cas de rupture lorsqu’on est dépendant affectif ?

Recommandées dans le traitement des troubles anxieux et des comportements addictifs, les thérapies cognitivo-comportementales peuvent être très efficaces pour les personnes souffrant de dépendance affective et souhaitant se remettre d’une rupture amoureuse douloureuse. La prise en charge thérapeutique vise à changer le schéma de dépendance et à réapprendre peu à peu une conduite adaptée afin de retrouver autonomie et équilibre dans les relations de couple.

Quel professionnel de santé consulter en cas de dépendance affective?

Les répercussions de la dépendance affective peuvent être sérieuses. Si vous pensez être atteint de dépendance affective et souffrez d'anxiété ou de dépression, il est recommandé de solliciter un avis médical. Vous pouvez consulter votre médecin traitant, ou les médecins généralistes et psychiatres sur Livi si ce dernier n’est pas disponible.

Si vous êtes victimes de violence conjugale, un numéro d’écoute, d’information et d’orientation nationale est à votre disposition, le 3919. En cas d’urgence contacter la police en composant le 17 ou le 114 pour les personnes sourdes, malentendantes, aphasiques ou dysphasiques.

Obtenir de l'aide pour un trouble ou une maladie mentale

Vous souffrez d'un problème de santé mentale ? Sur Livi, obtenez de l'aide d'un médecin généraliste, d'un psychologue ou d'un psychiatre. Consultez en ligne depuis votre ordinateur ou depuis l'application Livi.

Prendre rendez-vous

Autres articles

Cohérence cardiaque

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.