Livi-logo
Télécharger

Tout savoir sur l’hypersensibilité émotionnelle

hypersensibilite-emotionnelle
Dernière mise à jour le:
ven. 24 déc. 2021
Quelles sont les caractéristiques de cette sensibilité exacerbée ? Comment la reconnaître et y faire face ? Découvrez nos conseils pour vous aider à y voir plus clair.

Telle une éponge, vous absorbez les émotions de ceux qui vous entourent ? Vous vous sentez différents depuis l’enfance ? Vous fuyez les conflits et êtes plus réceptifs aux bruits ou à la lumière que les autres ? Vous êtes peut-être hypersensible. L’hypersensibilité n’est ni un trouble, ni une maladie. Il s’agit d’un tempérament. Parfois complexe à appréhender dans son quotidien, l’hypersensibilité peut s’avérer être un véritable atout. Quelles sont les caractéristiques de cette sensibilité exacerbée ? Comment la reconnaître et y faire face ? Les psychiatres sur Livi vous prodiguent leurs conseils pour vous aider à y voir plus clair.

L’hypersensibilité, qu’est-ce que c’est ?

L’hypersensibilité émotionnelle, ou Haut Potentiel Emotionnel (HPE), toucherait une personne sur cinq, soit 20% de la population mondiale. Mais que se cache derrière cette personnalité “hyper” ?

Ce terme a longtemps était associé à une notion de fragilité, de vulnérabilité, voire de faiblesse, mais on sait maintenant qu’il n’en est rien. Si la sensibilité peut être perçue comme un atout ou un défaut selon les cultures, les personnes hypersensibles partagent des attributs communs qui les différencient des autres personnes. Ce trait de caractère fait de ces êtres à forte sensibilité de véritables éponges à émotions, réceptives au monde qui les entoure. Le HPE se caractérise par un haut niveau de sensibilité aux stimulis extérieurs, un traitement cognitif des données sensorielles plus profond que la moyenne et par une forte réactivité émotionnelle.

L’hypersensibilité n’est ni un trouble, ni une maladie : il s’agit d’un tempérament dont les caractéristiques sont nombreuses. Une personne ultrasensible peut par exemple se poser beaucoup plus de questions qu’une autre dans une situation donnée. Elle va peiner à prendre une décision, se sentir rapidement dépassée par une situation si l’environnement dans lequel elle évolue ne lui convient pas (lumière, bruit, odeur…) et ressentir de manière décuplée ses propres émotions, mais également celles des autres.

On peut naître hypersensible comme le devenir à la suite d’un choc traumatique ou par son éducation. Il est donc tout à fait possible de ne plus l’être au cours de sa vie.

Il existe plusieurs formes d’hypersensibilité

Les hypersensibles ne sont cependant pas tous identiques, car ils ne dépendent pas tous de la même ramification. On distingue deux types principaux d'hypersensibilité : l’hypersensibilité dite "classique" et l’hypersensibilité dite "empathique".

Dans le premier cas, l’hypersensibilité dite “classique” est définie par une sensibilité aux émotions des autres qui entraîne une sensation de malaise et perturbe la personne concernée. Les personnes entrant dans cette catégorie auraient tendance à se replier sur elles-mêmes et à éviter le contact avec l’extérieur.

Dans le second cas, l’hypersensibilité dite "empathique" ou hyperempathique, se caractérise par le fait de se mettre instinctivement et inconsciemment à la place de l’autre, arrivant même à ressentir son état émotionnel au point d’avoir du mal à discerner ses propres émotions de celles d’autrui. Le système nerveux de ces personnes est particulièrement réactif. Elles ne bénéficient pas des filtres leur permettant d’éviter les surcharges sensorielles. Les personnes entrant dans cette catégorie seraient très sociables et davantage impulsives.

Dans la famille des “hypers” nous pouvons également retrouver les hauts potentiels intellectuels (HPI). Les individus à haut potentiel autrement appelés “zèbres” (1 à 2% de la population mondiale) seraient dotés d’aptitudes intellectuelles, créatives ou productives supérieures à la moyenne dans un ou plusieurs domaines d’habileté : intellectuel, artistique, sportif… Leur lucidité et leur perfectionnisme font qu’ils ne se reconnaissent généralement pas comme «surdoués».

Les caractéristiques des HPI sont extrêmement proches de celles des hypersensibles en termes de ressenti et de sensibilité globale. À celles-ci s’ajoute cependant :

  • Une grande capacité de raisonnement et de résolution de problèmes ;
  • Un cheminement de pensée singulier ;
  • Une rapidité d’apprentissage ;
  • Un intérêt pour des sujets variés ;
  • Une acquisition de la lecture très précoce ;
  • Un vocabulaire complexe et extensif dès l’enfance ;
  • Une excellente mémoire ;
  • Une facilité à manier les chiffres, les lettres ou les arts ;

Comment reconnaître une hypersensibilité ?

Les hypersensibles sont en effet dotés d’une multitude d’atouts bien qu’il ne soit pas toujours aisé de les détecter. Il existe cependant des signes pouvant aider à auto-diagnostiquer un HPE. Voici une liste non-exhaustive de leurs points communs :

  • Ils ont l’impression d’être “perméable”, de vivre sans filtre protecteur aux agressions extérieures ;
  • Ils ont une perception sensorielle exacerbée (bruits, odeurs, lumières…) ;
  • Ils ressentent tout ce qui les entourent de manière très intense ;
  • Ils sont originaux, créatifs, délicats, subtils et émotifs ;
  • Ils ont tendance à être anxieux, stressés, angoissés, inquiets pour eux et les autres ;
  • Ils sont facilement pessimiste, nostalgiques ou fatalistes ;
  • Ils craignent de blesser l’autre, de se sentir rejetés et sont affectés par le malheur d’autrui ;
  • Ils sont esthètes, ont le sens du détails, sont perfectionnistes et exigeants ;
  • Ils s’éloignent des mauvaises nouvelles ou des climats anxiogènes ;
  • Ils ressentent le besoin de se mettre dans leur bulle pour s’introspecter de façon approfondie ;
  • Ils sont rapidement submergés par leurs émotions et pleurent beaucoup ;
  • Ils sont facilement irritables, contrariés, ils saturent facilement et se fatiguent rapidement ;
  • Ils ont une très grande capacité d’analyse et une faible estime d’eux-mêmes ;
  • Ils se sentent en décalage avec les autres et passent beaucoup de temps à réfléchir, penser, ruminer ;

Comment bien vivre avec son hypersensibilité ?

Bien vivre son hypersensibilité au quotidien n’est pas toujours aisé mais fort heureusement, il est tout à fait possible de s’épanouir avec ce surplus d’émotion. Pour ne pas se laisser dévorer par cette sensibilité exacerbée, il existe différentes techniques psychothérapeutiques simples permettant de se protéger, notamment au cours de ses interactions sociales. Écoutez-vous, là se trouve la clef pour se sentir bien avec soi-même et par conséquent, bien avec les autres.

Être hypersensible ou ultrasensible, c’est bénéficier d’un processus de sensibilité sensorielle fort. Ce trop-plein d’émotions ne fait pas des hypersensibles des êtres fragiles, mais des êtres profondément humains.

Si le climat ambiant est anxiogène, n’hésitez pas à vous couper des informations (télévision, radio, presse…) et à désactiver vos réseaux sociaux pour un temps. Pratiquez une activité physique, méditative ou artistique qui vous permettra de vous libérer l’esprit et de mettre votre émotivité au service de la créativité. Instaurez des moments dédiés à votre bien-être. Créez une bulle de protection dans laquelle ne sera accepté que les énergies positives. Votre entourage comprendra que vous avez besoin de temps pour vous à l’abri des émotions d’autrui.

Vous pensez être hypersensible ou votre hypersensibilité est difficile à gérer au quotidien ? N’hésitez pas à téléconsulter. Sur Livi, des psychiatres sont disponibles 7j/7 de 7h à minuit pour vous écouter vous ou votre enfant et vous accompagner sans jugement.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez des symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles