DIGESTION

Colopathie fonctionnelle : comment soulager la douleur ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
ventre gonflé
Comment soulager la douleur liée à la colopathie fonctionnelle ? Les médecins gastro-entérologues sur Livi vous conseillent.

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

La colopathie fonctionnelle aussi appelée Syndrôme de l’Intestin Irritable (SII) est un trouble du fonctionnement de l’intestin se caractérisant par un inconfort et des douleurs abdominales ainsi que des troubles du transit intestinal. Comment soulager la douleur liée à la colopathie fonctionnelle ? Les médecins gastro-entérologues sur Livi vous conseillent.

Qu’est-ce que la colopathie fonctionnelle ?

Le syndrôme de l’intestin irritable est un trouble du fonctionnement de notre appareil digestif qui toucherait 5% de la population française. Maladie chronique sans gravité, elle altère cependant la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Les femmes seraient davantage touchées par cette pathologie.

Les symptômes du SII apparaissent généralement après l’ingestion de nourriture mais peuvent aussi apparaître dès le réveil. La douleur et l’inconfort digestif peuvent durer de quelques heures à quelques jours et sont généralement soulagés par l'émission de selles ou de gaz.

Quelles sont les causes de colopathie fonctionnelle ?

L’ensemble des mécanismes du syndrome de l'intestin irritable ne sont pas élucidés, mais on a pu identifier plusieurs facteurs associés au SII :

  • un trouble de la motricité intestinale. Les contractions de l'intestin et du côlon peuvent être soit trop fortes, soit trop faibles, entraînant ainsi une diarrhée ou une constipation ;
  • une sensibilité intestinale anormale favorisant inconfort et douleurs abdominales ;
  • un déséquilibre dans la composition de la flore intestinale, à l’origine d'un gonflement du ventre, de ballonements et flatulences, de modification de la perméabilité intestinale et de réactions inflammatoires.

D’autres facteurs semblent aggraver ou favoriser les troubles :

  • la fatigue ou les situations stressantes (semaine de travail intense, changements dans le quotidien, etc.) ;
  • des facteurs psychologiques comme l'anxiété ou l'angoisse ;
  • des repas non équilibrés, trop riches ou trop copieux.

Quels sont les symptômes de la colopathie fonctionnelle ?

Si les symptômes de cette maladie chronique varient en fonction des individus, certains en sont caractéristiques et permettent de l’identifier.

Ballonnements et douleurs abdominales

Dans la plupart des cas, les individus souffrant de colopathie fonctionnelle ressentent des douleurs abdominales se caractérisant par une tension abdominale persistante associée à une sensation de spasme ou de crampe. Les ballonnements, responsables d’un gonflement du ventre, rendent parfois difficile le port de vêtements serrés.

Trouble du transit intestinal

Différentes formes de troubles du transit intestinal ont été observés en cas de colopathie fonctionnelle :

  • diarrhée prédominante (SII-D)
  • constipation prédominante (SII-C)
  • alternance épisodes diarrhéique et/ou de constipation (SII-M)

Ces phénomènes dépendent de la motricité du côlon et de l’intestin grêle. Étant altérés, les mouvements naturels de contraction des muscles intestinaux visant à faire avancer les aliments dans le tube digestif sont soit trop élevés, soit trop lents. Cela influe donc sur la qualité du transit.

Comment soulager la douleur liée à la colopathie fonctionnelle ?

Aucun traitement curatif n’a pour le moment été trouvé pour traiter la colopathie fonctionnelle. Cependant, des méthodes visant à apaiser les symptômes de manière temporaire existent.

C’est le cas notamment des anti-spasmodiques, des anti-diarrhéiques ou des laxatifs qui peuvent être prescrits en cas de crise. Pour soulager les ballonnements et flatulences, le charbon actif et les pansements gastro-intestinaux peuvent s’avérer utiles, car ils contribuent à atténuer la sensibilité intestinale.

Adapter son régime alimentaire

Pour ne pas irriter la muqueuse colique et apaiser durablement les douleurs, il est nécessaire de modifier son régime alimentaire. Il est fortement conseillé de limiter la consommation des aliments suivants :

  • les aliments riches en gluten présent dans les produits céréaliers (blé, orge, seigle) ;
  • les aliments riches en glucides et/ou difficiles à digérer tels que les sucres de table, le miel, le sirop d’érable, les pommes de terre sous forme de frites ou chips, le maïs, les choux, les haricots secs, les plats épicés, les crudités, les produits contenant des édulcorants de synthèse ;
  • les produits transformés ou trop gras comme les plats préparés, les fritures, le porc ou le mouton, les abats et charcuteries, le saumon, le thon, le hareng… ;
  • les produits laitiers riches en lactose : lait et produits laitiers, crème, glace, fromages… ;
  • l’alcool, la cigarette, le café, le thé et les boissons gazeuses.

Lors de la prise des repas il est également important de :

  • prendre son temps pour manger et de bien mastiquer ;
  • manger à heure fixe ;
  • éviter le stress.

Dans le cas où le patient souffre de constipation, il sera en premier lieu conseillé d’augmenter progressivement l’apport en fibres.

N’hésitez pas à identifier les éléments déclencheurs de crises. Notez dans un petit carnet les aliments susceptibles de vous ​​générer des ballonnements et supprimez-les progressivement de votre alimentation.

Les probiotiques

Un déséquilibre de la flore intestinale (bactéries trop ou pas assez présentes) est constaté chez la majorité des patients souffrant de douleurs intestinales chroniques. Pour rétablir cet équilibre et soulager l’ensemble des symptômes, les probiotiques peuvent être bénéfiques. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants présents dans certains aliments, comme les yaourts.

Les méthodes naturelles

Vivre avec une colopathie fonctionnelle nécessite de veiller à son hygiène de vie. Il existe un lien direct entre le stress et les troubles intestinaux, il est donc nécessaire de rester aligné avec ses besoins et envies pour le limiter.

En favorisant la détente, vous constaterez une nette amélioration de votre digestion. Voici quelques conseils pour atteindre un état de quiétude :

  • la pratique d’un sport tel que le yoga peut vous aider à réduire les douleurs abdominales et à faire le vide dans votre esprit ;
  • en cas de pic de stress, la méditation et les exercices de respiration abdominale peuvent aider à contrôler l’état d’anxiété ;
  • soulager les ballonnements en chassant les gaz grâce à l’automassage du ventre. Cela permettra de relancer la motricité du côlon ;
  • utiliser une bouillotte.

L’hypnose et la phytothérapie

L’hypnose individuelle ou en groupe permet de soulager les symptômes du SII. La phytothérapie avec des formules dites digestives ou coliques peuvent être utiles pour diminuer les symptômes, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Vous pensez souffrir d’une colopathie fonctionnelle ? Sur Livi, des gastro-entérologues sont disponibles pour échanger sur vos symptômes.

Vous souffrez d'une maladie digestive ?

Vous souffrez d'un trouble ou d'une maladie digestive ? Sur Livi, consultez un médecin généraliste ou un gastro-entérologue en ligne et obtenez un diagnostic médical ainsi qu'une ordonnance en cas de besoin.
Consulter un médecin

Autres articles

stress-syndrome-intestin-irritable

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.