Livi-logo
Télécharger

Contraception hormonale

Les contraceptifs hormonaux peuvent prendre différentes formes : pilule, patch, anneau vaginal, implant ou injection intramusculaire. Ces moyens de contraception contiennent des hormones synthétiques qui ont pour effet de bloquant généralement l’ovulation.

Comment fonctionne la contraception hormonale ?

Les méthodes contraceptives hormonales contiennent des principes actifs artificiels (hormones de synthèse) d’œstrogène et/ou de progestérone, qui sont les deux hormones responsables du cycle menstruel naturel. La contraception hormonale permet d’éviter les grossesse de différentes manières :

  • en rendant plus épaisses et collantes les sécrétions cervicales (glaire cervicale) à l'entrée de l'utérus, afin qu’il soit plus difficile pour les spermatozoïdes de pénétrer dans l'utérus ;

  • en empêchant l'ovulation, afin que le sperme n'ait pas d'ovule à fertiliser ;

  • en rendant plus fine la muqueuse utérine, afin que l'utérus ne soit pas prêt à accueillir un ovule fertilisé.

Quels sont les différents moyens de contraception hormonaux ?

Contraceptifs hormonaux combinés

Ils contiennent les deux types d’hormones de synthèse : oestrogène et progestérone. Il existe de nombreuses contre-indications aux contraceptifs combinés qui devront être évalués à chaque prescription ou renouvellement de ce type de contraception. Il est donc nécessaire de consulter un professionnel de santé avant de débuter une contraception.

La pilule contraceptive orale combinée (pilule oestro-progestative)

Les pilules contraceptives peuvent se présenter sous forme de plaquettes de 21 ou 28 comprimés. Pour les plaquettes de 21 comprimés : il faut prendre un comprimé tous les jours pendant 3 semaines, la quatrième semaine du cycle, aucune pilule n'est prise et vous perdrez du sang comme si vous aviez vos règles ; ensuite, vous recommencer une nouvelle plaquette. Avec les plaquettes de 28 comprimés, vous prendrez une pilule tous les jours pendant 4 semaines, mais les comprimés de la dernière semaine seront inactifs. Pendant la prise de ces comprimés inactifs (placébo), vous perdrez du sang comme si vous aviez vos règles.

Dans tous les cas si vous prenez bien votre pilule régulièrement comme indiqué, la protection contre les grossesses non désirées est efficace même pendant la période de saignement.

L’anneau vaginal.

Il est facile à insérer et vous pouvez le faire vous-même. Vous portez l'anneau 3 semaines, suivies d'une semaine de pause où vous perdrez du sang comme si vous aviez vos règles, après quoi, vous allez insérer un nouvel anneau. Vous êtes protégées même pendant la semaine de pause. Il est possible si vous le souhaitez de temps en temps ou pour raison médicale en accord avec votre médecin d’éviter l’apparition des saignements : dans ce cas vous pouvez retirer l'anneau après 3 semaines et en remettre un autre directement, sans faire de pause. Cependant, si vous mettez plusieurs anneaux à la suite, vous finirez par avoir des pertes de sang spontanées et non régulières. Si l'anneau est évacué naturellement, rincez-le et remettez-le dès que possible. Si vous restez sans l'anneau pendant plus de 3 heures, vous devez utiliser un moyen de contraception supplémentaire, comme un préservatif, pendant une semaine car vous n’êtes plus protégée.

Le patch contraceptif

Le patch contraceptif peut être posé sur le ventre, les épaules ou le bas du dos. Il ne doit jamais être appliqué au niveau des seins.

Le patch doit être posé une fois par semaine pendant 3 semaines, puis vous passerez une semaine sans patch où vous perdrez du sang comme si vous aviez vos règles et durant laquelle la protection persiste. En cas d’oubli au moment où il faut changer le patch, vous restez protégée pendant 48h. Tout comme la pilule ou l’anneau, vous pouvez de temps en temps ou pour raison médicale mettre les patchs en continu pour reporter vos règles.

Contraceptifs progestatifs

Ces moyens de contraception contiennent uniquement de la progestérone, mais ils ne sont pas moins efficaces.

La pilule contraceptive orale progestative

Les plaquettes se présentent sous forme de 28 comprimés qu’il faut prendre à heure régulière tous les jours sans interruption. Il est possible de ne pas avoir de “règles” du tout avec ce type de pilule.

L’implant contraceptif

L'implant est un petit bâtonnet en plastique, de 4 cm de long et 2 mm de diamètre (environ la taille d’une allumette) qui est inséré juste sous la peau du bras par un médecin ou une sage-femme . Il délivre en continu de petites quantités d’hormone. L'implant est efficace 1 jour après la pose et pendant 3 ans, cependant vous pouvez le faire retirer avant si vous le souhaitez. Il est également possible de “règles” avec l’implant.

Le stérilet (ou dispositif intra-utérin (DIU) hormonal

Le stérilet est un dispositif en forme de “T” qui mesure environ 3 cm de long. Il est inséré dans l'utérus par un médecin ou une sage-femme. Le sterilet hormonal est efficace immédiatement lorsqu’il est posé dans les 7 premiers jours du cycle. Il devra être remplacé tous les 3 à 5 ans en fonction du type de sterilet. Vous pouvez le faire retirer dès que vous le souhaitez.

Les progestatifs injectables

C’est une injection réalisée tous les 3 mois. Cette forme de contraception présente de nombreux effets indésirables et des contre-indications, la surveillance doit être régulière. Le retour à la fertilité peut également être différé de 6 à 12 mois après la dernière injection. Ce type de contraception n’est à utiliser qu’en dernière intention.

Vous avez oublié votre contraception ? Si vous avez oublié de prendre la pilule ou de remplacer votre anneau vaginal ou votre patch contraceptif en temps voulu, consultez la notice de votre contraceptif pour savoir comment procéder. Utilisez des préservatifs pour une protection supplémentaire jusqu'à ce que vous soyez certaine que vous êtes à nouveau protégée correctement par une contraception hormonale.

Si vous avez des rapports sexuels non protégés après avoir oublié de prendre la pilule ou de remplacer votre patch ou votre anneau, vous pourriez avoir besoin d'une contraception d'urgence.

Comment Livi peut vous aider ?

  • Des conseils généraux sur les différentes méthodes de contraception.

  • Des conseils sur la prise de votre contraception, la conduite à tenir en cas d’oublis.

  • La prescription d’une contraception, ou le renouvellement de votre contraception si les conditions médicales sont regroupées pour le faire.

Conseil médical validé par :

Dr. Laura Borgel

Mis à jour le :

Articles liés

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.