Comment prévenir et traiter les éruptions cutanées durant l’été ?

Visuel d'un couple avec son enfant assis dans l'herbe en été.
Mis en ligne le : 6 août 2020

La chaleur, la baignade, les plantes et même les animaux peuvent provoquer des éruptions cutanées et des démangeaisons pendant la période estivale. Notre guide réalisé par des médecins sur Livi vous aidera à vous préparer pour cet été.

En bref

  • La chaleur et l’humidité peuvent provoquer des éruptions cutanées pendant l’été
  • Certaines plantes qu’on peut retrouver dans les jardins ou en forêt peuvent irriter la peau ou augmenter la sensibilité au soleil.
  • Il existe des crèmes anti-démangeaisons en vente en pharmacie qui peuvent aider, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien

La chaleur, la transpiration et la peau exposée au soleil ne sont que quelques-uns des facteurs qui font de l'été la saison où les éruptions cutanées sont fréquentes. Mais vous pouvez réduire le risques d’irritations cutanées en suivant les conseils suivants.

Éruption cutanée due à la chaleur

L'un des problèmes de peau les plus courants en été est l'éruption cutanée due à la chaleur ou dermite due à la chaleur, encouragé par la chaleur, la sueur et le frottement avec les vêtements. Il en résulte une éruption cutanée rouge qui provoque des démangeaisons.

Les enfants et les bébés sont particulièrement sujets à ce type d’éruption cutanée. Elle apparaît le plus souvent dans les plis, comme autour des aisselles, dans l'aine et d'autres zones où la sueur s'accumule et elles ne sont pas contagieuses.

Prenez un bain ou une douche froide, ou appliquez un chiffon humide ou une poche de glace pendant 20 minutes maximum, pour soulager les démangeaisons. Une lotion à la calamine aidera à calmer les symptômes.

Dans certains cas, la chaleur et la macération favorisent l’apparition de mycoses (champignons) dont la prise en charge est différente et peut relever d’une prescription médicamenteuse.

Évitez d'utiliser des gels ou des crèmes de douche parfumés et en cas de doute, consultez votre médecin traitant.

Les allergies

Les allergies cutanées telles que l'urticaire et l'eczéma (dermatite atopique) surviennent souvent en été en raison d'une combinaison de chaleur et de transpiration. Là encore, les zones où la sueur s'accumule sont les plus susceptibles d'être touchées.

L'eczéma se caractérise par une peau sèche, craquelée et qui démange et est traité avec un émollient hydratant. Choisissez celui qui convient le mieux à votre problème et en cas de doute, consultez votre pharmacien:

  • La lotion : fine et facile à étaler, elle est idéale pour les peaux abîmées ou poilues
  • Les sprays : parfaits pour les peaux douloureuses, infectées ou difficiles à atteindre
  • Les crèmes : facilement absorbées, ce qui les rend bonnes pour une utilisation de jour
  • Les pommades : idéales pour les peaux très sèches et épaisses et pour une utilisation nocturne.

Les crèmes corticoïdes topiques peuvent également aider à lutter contre l'eczéma. Selon le type de crème, il est recommandé de demander conseil à votre pharmacien ou à consulter un médecin, certaines n’étant disponibles que sous ordonnance. Les corticoïdes, y compris en usage local, ont de nombreux effets secondaires et contre indications.

L'urticaire se présente sous la forme de plaques ou de taches rouges et en relief. Le fait de rester au frais et hydraté et de rincer la transpiration à l'eau froide permet de prévenir et de soulager ces problèmes de peau.

Pour les poussées plus graves, votre pharmacien peut vous recommander un antihistaminique oral. Pour en savoir plus sur les causes de l'urticaire et les traitements, rendez-vous sur la fiche médicale dédiée.

Les plantes qui peuvent provoquer des éruptions cutanées

Les orties sont une cause fréquente d'éruptions cutanées. Ces plantes vivaces sont recouvertes de "poils" urticants creux, ou d’aiguilles. Celles-ci injectent des produits chimiques irritants sur la peau.

Vous saurez immédiatement si vous avez été en contact avec des orties, car les piqûres douloureuses sont rapidement suivies de bosses blanches ou rouges sur la peau. Lavez la zone affectée pour éliminer les poils et évitez de gratter. Les démangeaisons devraient commencer à s'atténuer au bout d'une heure ou deux.

Une lotion à la calamine aidera à atténuer l'irritation. De temps en temps, les orties peuvent provoquer une réaction allergique plus extrême voire grave, qui peut nécessiter des antihistaminiques ou un EpiPen. Si vous ou un membre de votre famille avez des antécédents d'allergies, demandez à votre médecin traitant quelles sont les précautions à prendre.

Certaines plantes - notamment les marguerites, les anémones, la clématite, l'euphorbe et l'hellébore - contiennent des substances chimiques qui sont des irritants cutanés. Et d'autres, comme la berce du Caucase et le panais, contiennent de la sève qui rend la peau extrêmement sensible au soleil.

Lavez l'irritant le plus rapidement possible et appliquez une lotion à la calamine. Demandez conseil à un pharmacien en cas d'éruption cutanée ou consultez votre médecin traitant en cas de symptômes plus importants.

Le jus d'agrumes peut également provoquer ce type de photosensibilité, alors faites attention à bien rincer un liquide qui se serait renversé sur votre peau avant de vous exposer au soleil.

Les éruptions cutanées et démangeaisons lors de la baignade

La dermatite du nageur - ou dermatite cercarienne - est une éruption cutanée causée par de minuscules vers appelés schistosomes. Ces parasites sont de plus en plus fréquents dans les lacs et les étangs d'eau douce en Europe et au Royaume-Uni. Ils sont particulièrement répandus là où il y a des oiseaux et des mammifères aquatiques comme les castors et les rats musqués. Vous êtes plus susceptible de les rencontrer dans des eaux chaudes et peu profondes, ce qui rend les enfants particulièrement vulnérables.

L'éruption ressemble à des boutons ou des ampoules rougeâtres et peut apparaître en quelques minutes, voire quelques jours, après avoir nagé ou pagayé dans une eau infestée. Les zones couvertes par les maillots de bain ou les cuissardes ne seront pas touchées, mais les symptômes ont tendance à s'aggraver après chaque exposition.

Évitez de nager dans les zones connues pour être touchées et minimiser le risque en rinçant et en séchant la peau exposée immédiatement après avoir quitté l'eau. Utilisez un écran solaire résistant à l'eau, car certains rapports indiquent qu'il offre une certaine protection contre les parasites.

La dermatite du nageur disparaît généralement en quelques jours. Mais en attendant, appliquez des compresses froides, vous pouvez aussi baigner dans un bain de sel ou de bicarbonate de soude. Consultez votre médecin traitant si l'éruption persiste pendant plus de trois jours ou s'il y a un signe de pus, car cela pourrait indiquer une infection.

Les piscines fortement chlorées et l'eau dure et calcaire peuvent également provoquer de l'eczéma atopique et des dermatites de contact. Il est conseillé de se rincer après la baignade et d'appliquer un émollient, surtout si vous êtes sujet à ces problèmes. Un émollient en spray apporte un soulagement rapide et complet.

La teigne

Une petite éruption circulaire ou une perte de cheveux “en plaque” peuvent être synonymes de teigne. Il s'agit d'une infection fongique qui est plus fréquente lorsqu'il fait chaud et humide.

La teigne peut se produire n'importe où sur le corps et se caractérise par des taches plates rondes squameuses et parfois rouge. Sur les mains et les pieds, elle peut également provoquer des fissures.

En cas de teigne, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant pour établir un diagnostic et vous prescrire un traitement antifongique, sans oublier que la teigne est contagieuse et que le mode de contamination principal demeure interhumaine.

Les allergies liées aux animaux

Si vous êtes sujet aux allergies, les animaux peuvent poser problème à tout moment de l'année. Mais passer plus de temps à l'extérieur pendant les mois d'été peut augmenter votre sensibilité.

Les lapins et les chats sont parfois porteurs de la cheyletiellose. Il s'agit d'un acarien qui se nourrit de cellules de la peau et provoque des démangeaisons, des rougeurs et des bosses sur la peau. Il vous suffit de bien laver la zone affectée, car elle disparaît généralement sans traitement..

Afin de prévenir certaines éruptions cutanées pendant l’été, pensez à avoir une bouteille ou une gourde d'eau pour rincer les zones irritées et prévoyez une crème apaisante dans votre trousse à pharmacie cet été.

Mis en ligne le:
6 août 2020

Autres articles