Livi-logo
Télécharger
Acné de l'adulte : quelles sont les causes ?

Acné de l'adulte : quelles sont les causes ?

acné chez l'adulte
Dernière mise à jour le:
mer. 4 août 2021
Vous souffrez d’acné à l’âge adulte ? Vous n’êtes pas seul. Les dermatologues sur Livi vous livrent leurs conseils d’experts sur les traitements efficaces contre l’acné et sur les bonnes habitudes à prendre pour éviter que cela n’affecte votre moral.

L’acné est très fréquente et beaucoup de personnes en souffrent à l’âge adulte : une étude de grande ampleur a révélé qu’environ 50% des femmes et 40% des hommes présentaient une acné du visage plus ou moins sévère.

Chez de nombreuses personnes, l’impact de l’acné va au-delà de l’altération de l’aspect physique : elle peut devenir un vrai poids psychologique et retentir sur la santé mentale. En juin 2021, le National Institute for Health and Care Excellence au Royaume-Uni recommandait un accompagnement psychologique pour les personnes sévèrement affectées par leur acné.

Les études ou essais sur les maladies de peau incluent souvent un dépistage de la dépression car les gens touchés par une maladie de peau telle que l’acné souffrent souvent en silence. Il est important de rappeler que l’acné est une pathologie très fréquente et qu'elle peut concerner tout le monde.

Quelles sont les causes de l’acné chez l'adulte ?

L’apparition de boutons d’acné chez une personne adulte peut avoir plusieurs origines. Il est établi que l’acné survient lorsque les glandes sébacées de la peau produisent trop de sébum, mais d’autres causes et facteurs aggravants, comme des facteurs génétiques et environnementaux, sont également impliqués dans son apparition. Voici les causes établies les plus fréquentes.

L'obstruation des pores

Lorsque les glandes sébacées de la peau produisent trop de sébum, les pores deviennent plus épais et les peaux mortes dont l’organisme devrait se débarrasser s’y accumulent. Ce mélange de sébum et de peaux mortes obstrue les pores et entraîne l’apparition de points noirs et de points blancs. Les points blancs peuvent s’enflammer sous l’action de bactéries et donner des boutons rouges non purulents ou purulents, voire des petits kystes sous la peau encore appelés nodules.

La peau grasse est particulièrement propice à la multiplication des bactéries à l’origine de l’acné.

Les fluctuations hormonales

Les hormones sexuelles, les androgènes, sont essentielles à notre développement pendant l’adolescence et elles jouent un rôle important tout au long de notre vie, mais elles peuvent également provoquer et exacerber l’acné : elles influencent la production et le type de sébum que nous fabriquons, ainsi que les niveaux d’inflammation cutanée.

L’insuline

Autre facteur hormonal, l’insuline est une hormone essentielle qui contribue à contrôler notre glycémie et notre métabolisme. Consommer beaucoup d’aliments transformés ou sucrés incite l’organisme à réagir et à libérer de l’insuline. Des études suggèrent qu’un excès d’insuline peut être un facteur aggravant de l’acné chez l’adulte.

Le stress

Lors d’un épisode de stress, le corps libère plus de cortisol, une hormone stéroïdienne. Cela augmente la production de sébum. Le stress ne provoque pas directement l’apparition de l’acné, mais il peut l’aggraver chez les personnes qui y sont déjà sujettes.

L’hygiène de vie

Une mauvaise hygiène de vie, de la consommation d’aliments transformés à la sédentarité en passant par le tabagisme, peut aussi jouer un rôle dans la santé de notre peau.

L’acné évolue-t-elle avec l’âge et les fluctuations hormonales ?

Avec l’âge, l’acné a tendance à diminuer et les symptômes à se dissiper. Mais certaines personnes peuvent encore avoir de l’acné à 30 voire 40 ans.

De nombreuses femmes de moins de 30 ans déclarent avoir des poussées d’acné juste avant, pendant et juste après leurs règles. Chez nombre d’entre elles, le déclencheur semble être un mélange complexe de facteurs hormonaux, de stress et d’autres facteurs environnementaux.

Le cycle menstruel jouant un rôle dans l’apparition de l’acné, la pilule contraceptive progestative peut être un outil pour en contrôler les poussées. Elle constitue une alternative aux antibiotiques oraux pour lutter contre l’acné de la femme adulte désireuse d’une contraception. Les traitements locaux peuvent la remplacer chez les femmes ne pouvant pas la prendre.

Si l’acné s’accompagne d’une prise de poids, d’une irrégularité ou d’une baisse de la fréquence de vos règles, ou encore de l’apparition de poils dans des zones inhabituelles, parlez-en à un médecin. Cela peut être dû à un syndrome des ovaires polykystiques qui peut provoquer ou aggraver l’acné.

Qu’est-ce que le « maskné » ?

Le terme « maskné » est apparu pendant la pandémie, lorsque la population a commencé à porter des masques et que certaines personnes ont remarqué une augmentation de l’acné sur les zones du visage couvertes par le masque. Ce phénomène était déjà connu avant la pandémie chez les personnes qui doivent porter des masques chirurgicaux ou en tissu, comme le personnel soignant par exemple.

La plupart du temps, le maskné est dû à l’irritation ou à une allergie provoquée par le contact direct du masque sur la peau. Mais ce ne sont pas les seules explications et d’autres causes comme la macération sous le masque peuvent être responsables de l’acné dans ce contexte.

D’ailleurs le masque n’est pas seul responsable de l'acné, l’application d’une crème épaisse, d’une pommade ou d’autres couvertures de la peau sur des périodes prolongées favorise l’apparition d’acné, particulièrement chez les personnes ayant des prédispositions. Heureusement, le plus souvent, les masques sont souvent suffisamment lâches pour ne pas causer de problème de peau.

Comment éviter le « maskne » ?

Pour éviter l’apparition de boutons lorsque vous portez un masque, utilisez un nettoyant doux sans savon et appliquez une crème hydratante légère dite non comédogène au moins une demi-heure avant de mettre votre masque. Évitez également le maquillage pour éviter l’effet de macération.

Quelles sont les règles d’hygiène efficaces contre l’acné de l’adulte ?

Résister à l’envie de percer les boutons

En cas d’apparition de boutons d’acné, surtout ne pas percer le bouton ni frotter la peau. Cela aggrave l’état de la peau et les boutons deviennent plus gros et plus douloureux avec un risque de cicatrice plus important. Préférez appliquer un peu de gel anti-imperfections ou “stop boutons”, dès que le bouton apparaît.

Choisir des produits doux enrichis en ingrédients actifs

Les traitements de l’acné ne sont pas nécessairement chers, compliqués ou sophistiqués. Le plus important est de respecter votre barrière cutanée qui aide à protéger votre peau contre les agressions. Les produits simples et bon marché peuvent être tout aussi efficaces que ceux à base d’ingrédients dits révolutionnaires. Les produits à base d’acide salicylique et de peroxyde de benzoyle sont très efficaces mais peuvent être irritants.

Essayer les rétinoïdes topiques

Les rétinoïdes sont des dérivés de la vitamine A. Ils agissent en réduisant l’activité des glandes sébacées et leur production de sébum. Ils aident également la peau à s’exfolier naturellement et réduisent l’inflammation. Les rétinoïdes topiques sont disponibles sous forme de gels, crèmes ou pommades sur ordonnance uniquement. Au cours des premières semaines d’utilisation d’un rétinoïde local, la peau peut devenir sèche, squameuse, rouge, mais cette période est de courte durée et ne dure généralement pas plus de quelques semaines. L’amélioration se remarque habituellement au bout de 12 semaines de traitement continu : il faut faire preuve d’un peu de patience, et surtout ne pas interrompre le traitement.

Attention : les rétinoïdes topiques sont formellement contre-indiqués pendant la grossesse et chez les femmes envisageant une grossesse.

Les rétinoïdes existent également sous forme orale. Ils sont réservés aux acnés sévères et seuls les dermatologues peuvent les prescrire.

Faire attention à son alimentation

Des études suggèrent que les aliments à indice glycémique élevé et les produits laitiers ont un impact sur la sévérité de l’acné : si vous remarquez que la consommation de grandes quantités de lait ou de fromage empire votre acné, réduisez-la. Soyez attentif à l’impact de l’alimentation sur la santé de votre peau et évitez les aliments trop gras ou trop sucrés.

Comment puis-je éviter et traiter les cicatrices ?

Pour prévenir les cicatrices, il faut avant tout prendre en charge l'acné. Une fois les cicatrices présentes, plusieurs options sont disponibles pour les atténuer, même s’il est vrai que leur apparence a tendance à s'améliorer naturellement au fil du temps.

La microdermabrasion

La microdermabrasion peut être utile si elle est réalisée régulièrement. Il s’agit cependant d’une technique onéreuse et son action n’est pas toujours efficace.

Le microneedling

Le microneedling est réalisé avec un derma-roller ou avec un stylo type Dermapen par un praticien habilité, quelques sessions à quelques mois d’intervalle offrent souvent une amélioration.

Les traitements au laser

Des traitements au laser existent également pour lutter contre l’acné active et les cicatrices. Le traitement laser est effectué par un médecin qui adaptera au mieux la technique laser à vos besoins.

L'acné de l'adulte sur les peaux non-caucasiennes

Le comportement de votre peau peut être fortement influencé par la génétique et la quantité de pigmentation naturelle de la peau. Les patients ayant une peau plus foncée peuvent être plus susceptibles de développer une "hyperpigmentation post-inflammatoire" (zones plus sombres) et parfois des cicatrices chéloïdes (épaissies) après la guérison de l'acné.

Un traitement précoce par un dermatologue spécialisé est important pour réduire ce risque. De plus, certains traitements peuvent provoquer une irritation et augmenter le risque d'une pigmentation accrue de la peau. Un médecin expérimenté sera en mesure de vous prescrire le bon traitement.

De même, les différents types de peau auront des réponses uniques aux traitements au laser. Il est important que les personnes qui suivent - ou ont suivi - un traitement contre l'acné soient vigilantes en matière de protection solaire. Consultez votre médecin traitant pour connaître le traitement le mieux adapté à votre cas.

Comment préparer ma consultation médicale au sujet de mon acné ?

Si vous avez de l’acné et que cela vous dérange, un médecin généraliste ou un dermatologue peut vous aider. N’ayez pas peur d’exprimer votre ressenti et les répercussions de votre acné sur votre qualité de vie. Vous pouvez montrer des photos de vos lésions cutanées au médecin.

Après l’examen, le médecin vous prescrira le traitement le plus adapté au grade de votre acné parmi un panel de produits dont les rétinoïdes locaux, l'adapalène, le peroxyde de benzoyle, des antibiotiques locaux ou oraux, voire une pilule hormonale mais uniquement si vous souhaitez avoir une contraception. En cas d'échec d’un premier traitement au bout de trois mois, n’hésitez pas à reconsulter, un autre traitement pourra être essayé.

Si vous souffrez d’acné et que cela vous gêne, ou si une autre maladie de peau vous inquiète, prenez rendez-vous avec un médecin.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi, obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Consulter un médecin
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles

femme taches brunes sur le visage et les mains
Dermatologie – 24 mai 2021 
Comment enlever les taches brunes sur le...
Les taches brunes, situées principalement sur le visage et l... En savoir plus
Surveiller des grains de beauté
Dermatologie – 21 déc. 2020 
Grains de beauté : Pourquoi et comment l...
La plupart des grains de beauté sont sans danger. Mais certa... En savoir plus