Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Sciatique : causes et traitement

La lombosciatique, appelée communément sciatique, est une douleur du bas du dos descendant à la face arrière de la cuisse et de la jambe. Elle est liée à l’irritation du nerf sciatique et suit son trajet anatomique. C’est une pathologie fréquente et d’évolution favorable. 95% des patients guérissent, sans intervention chirurgicale, dans un délai de 1 à 12 mois.

La sciatique peut apparaitre au cours d’un épisode de lumbago (douleur et contracture brutale des muscles du bas du dos survenant suite à un effort) mais elle peut également être d’apparition progressive. C’est une douleur à type de décharge électrique. Son trajet est caractéristique: elle part du haut du dos, chemine le long de la fesse, à l’arrière de la cuisse et du mollet pour se terminer soit sur le coté externe du pied, soit au niveau du gros orteil, en fonction de la partie du nerf touchée. L’intensité de la douleur est très variable d’une personne à l’autre. Elle est aggravée par les efforts de toux, d’éternuements et de défécation. La position allongée sur le coté soulage, généralement, la douleur. La sciatique touche le plus souvent un seul coté, mais peut, également, atteindre les deux cotés, ou encore un coté puis l’autre. Elle peut s’accompagner de sensations anormales au niveau de la peau, tels que des fourmillements ou une perte complète de sensibilité. Une diminution de la force musculaire ou une fatigabilité musculaire peuvent être présentes.

Il existe trois situations de sciatique compliquée, heureusement, très rares:

  • La sciatique, dite paralysante, lorsqu’un déficit d’un ou plusieurs muscles est constaté.
  • Le syndrome de la queue de cheval qui correspond à l’apparition de troubles pour uriner ou aller à la selle, d’une perte de sensibilité de l’entrejambe et d’une perte de force musculaire des deux membres inférieurs.
  • La sciatique, dite hyperalgique, qui est une douleur, d’emblée, insupportable et non soulagée par les traitements habituels.

Le nerf sciatique est un nerf du membre inférieur. Il est responsable d’une partie de sa sensibilité et a une fonction motrice (flexion de la jambe et du pied, entre autres). Il nait de la moelle épinière, dans la portion en bas de la colonne vertébrale. C’est le plus gros et le plus long nerf de l’organisme.

Dans 90 à 95% des cas, la sciatique est due à l’irritation du nerf sciatique par une hernie discale. En effet, entre chaque vertèbre se situe un disque intervertebral qui joue le rôle d'un amortisseur qui absorbe les chocs et rend la colonne souple et mobile. Celui-ci est constitué d’un noyau mou entouré d’une coque dure. Suite à un traumatisme, une surpression ou tout simplement suite au vieillissement du disque, la coque se fissure pour laisser s’échapper le noyau. L’exclusion du noyau forme une saillie, qui suivant sa localisation, peut rentrer en conflit avec les nerfs qui sortent de chaque coté le long de la colonne vertebrale.

Dans le cas de la sciatique, c’est comme son nom l’indique , le nerf sciatique qui est atteint.

D’autres causes peuvent venir irriter le nerf sciatique comme les lésions vertebrales dégénératives de l’arthrose, une infection, une inflammation ou encore une lésion tumorale au contact du nerf sciatique.

En cas de sciatique, un traitement par un anti-douleur adapté vous sera prescrit. Il peut être accompagné d’un médicament anti inflammatoire dit non steroidien. Le repos au lit n’est pas recommandé mais si la douleur l’impose il doit être de courte durée (2/3 jours). Vous devez reprendre au plus vite et progressivement les activités du quotidien.
Dans certains cas, une injection de médicaments corticoides directement au niveau de la colonne vertébrale sera proposée pour soulager la douleur.

En cas de douleur de sciatique, vous devez consulter au plus vite. L’examen clinique permettra d’affirmer le diagnostic et de déterminer la cause de la sciatique. Des examens complémentaires pourront être prescrits.

Vous devez consulter en urgence en cas :

  • De signes neurologiques (trouble de la marche, fuites urinaire ou anale, troubles sensitifs au niveau de la zone de l’entrejambe)
  • De fièvre
  • De traumatisme récent
  • D’antécédents de cancer

Devant la suspicion d’une lombosciatique, notre médecin LIVI pourra établir le diagnostic et vous envoyer une ordonnance afin de soulager vos douleurs au plus vite.
Il vous reorientera, également, en consultation physique car l’apparition d’une lombosciatique nécessite un examen clinique.

Mis en ligne le :
4 février 2019
Conseil médical validé par :
Dr. Céline Guyomar,