Roséole

La roséole est généralement bénigne et se résout spontanément en quelques jours, mais peut parfois entraîner des complications graves. Les médecins sur Livi vous présentent cette maladie ainsi que les moyens de réduire le risque de transmission et de soulager ses symptômes.

Qu'est-ce que la roséole ?

La roséole, également connue sous le nom d’exanthème subit, est une maladie virale causée par l'herpèsvirus humain 6 ou 7 (HHV-6 ou HHV-7). Elle se manifeste par une fièvre et une éruption cutanée, généralement chez les enfants âgés de 6 mois à 2 ans. La roséole est généralement bénigne et se résout généralement sans traitement, mais elle peut parfois entraîner des complications graves chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou chez les nourrissons très jeunes.

Image de ©DermNet New Zealand avec permission.

Qu'est-ce qui cause la roséole ?

La roséole est causée par l'herpèsvirus humain 6 ou 7 (HHV-6 ou HHV-7), qui est un virus très contagieux. Le virus se transmet généralement par voie respiratoire, c'est-à-dire par le biais de gouttelettes en suspension dans l'air lorsque quelqu'un tousse ou éternue. Il est également possible de contracter le virus par contact direct avec les sécrétions de la bouche, du nez ou des yeux d'une personne infectée.

Une fois que le virus a pénétré dans l'organisme, il peut parfois rester latent pendant de nombreuses années avant de se manifester sous forme de roséole. C'est pourquoi il est possible de contracter la roséole à n'importe quel âge, bien que cela soit plus fréquent chez les enfants.

La roséole est-elle contagieuse ?

La roséole est très contagieuse. Le virus peut être transmis de personne à personne par voie respiratoire ou par contact direct avec les sécrétions de la bouche, du nez ou des yeux d'une personne infectée. La période de contagion débute généralement avant que les premiers symptômes n’apparaissent et se poursuivent jusqu'à ce que l’éruption cutanée disparaisse complètement.

Un adulte peut-il attraper la roséole ?

Oui, il est possible qu'un adulte attrape la roséole, même s'il est plus fréquent que cette maladie touche les enfants âgés de 6 mois à 2 ans. En effet, le virus de la roséole peut rester latent dans l'organisme pendant de nombreuses années avant de se manifester sous forme de maladie. Si une personne n'a jamais été exposée au virus de la roséole ou si son système immunitaire est affaibli, elle peut être plus vulnérable face à cette maladie.

Il est également important de noter que les personnes atteintes de la roséole peuvent transmettre la maladie durant toute la période de contagion, qui débute généralement avant l'apparition des premiers symptômes et se poursuit jusqu'à ce que l’ éruption cutanée disparaisse complètement. Par conséquent, il est important de se laver régulièrement les mains et d'éviter tout contact étroit avec les personnes atteintes de roséole pour réduire le risque de transmission de la maladie.

Quels sont les symptômes de la roséole ?

Les symptômes de la roséole peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils comprennent généralement :

  • Fièvre : la fièvre est le premier symptôme de la roséole et peut atteindre des niveaux élevés (jusqu'à 40 degrés Celsius). La fièvre peut durer de 3 à 7 jours et est souvent accompagnée de frissons et de maux de tête.

  • Éruptions cutanées : après la fièvre, une éruption cutanée rosée apparaît sur le corps. Cette éruption est généralement composée de boutons (papules) et de plaques (macules) principalement au niveau du tronc et du front. Cette éruption ne gratte pas et disparaît sans laisser de trace en moins de 3 jours.

  • Autres symptômes de la roséole: de la fatigue, une irritabilité

Il est important de noter que la roséole peut parfois entraîner des complications graves, surtout chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou chez les nourrissons très jeunes. Ces complications peuvent inclure des pneumonies, des encéphalites (inflammation du cerveau) et des hépatites (inflammation du foie).

Comment la roséole est-elle diagnostiquée ?

Le diagnostic de la roséole se fait généralement sur la base des symptômes et de l'examen physique. Si le médecin suspecte une roséole, il peut recommander des tests de laboratoire pour confirmer le diagnostic. Ces tests peuvent inclure une analyse de sang pour détecter la présence du virus de la roséole ou une PCR (réaction en chaîne par polymérase) pour détecter l'ADN du virus.

Il est important de noter que la roséole peut être confondue avec d'autres maladies, comme la varicelle ou la rougeole, qui présentent des symptômes similaires. Par conséquent, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et être sûr de recevoir le traitement adéquat.

Quel est le traitement de la roséole ?

Dans la plupart des cas, la roséole se résout sans traitement et disparaît spontanément en quelques jours. Cependant, il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour soulager les symptômes et rendre la période de maladie plus confortable :

  • Repos : il est important de se reposer et de réduire les activités pour éviter la survenue de complications.

  • Hydratation : il est important de boire suffisamment d'eau pour éviter la déshydratation, surtout si la fièvre est élevée.

  • Médicaments contre la fièvre : vous pouvez prendre des médicaments tels que le paracétamol pour abaisser la fièvre.s. Cependant, il est important de demander l'avis de votre médecin avant de donner ces médicaments à un enfant.

Il est important de noter que la roséole peut parfois entraîner des complications graves, surtout chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou chez les nourrissons très jeunes. Si vous pensez que vous ou votre enfant avez une roséole et que vous présentez des symptômes graves ou inhabituels, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Comment empêcher la transmission de la roséole ?

Il n'existe pas de vaccin contre la roséole, mais il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire le risque de transmission de la maladie :

  • Lavez-vous régulièrement les mains : le lavage régulier des mains à l'eau et au savon est l'une des meilleures façons de réduire le risque de transmission de la roséole et d'autres maladies.

  • Évitez tout contact étroit avec les personnes atteintes de roséole : si une personne de votre entourage est atteinte de roséole, évitez tout contact étroit avec elle pendant la période de contagion.

  • Couvrez votre bouche et votre nez lorsque vous toussez ou éternuez : cela peut aider à réduire le risque de transmission de la roséole et d'autres maladies respiratoires.

  • Restez à la maison si vous êtes malade : si vous êtes atteint de roséole ou de tout autre symptôme respiratoire, il est important de rester à la maison jusqu'à ce que vous soyez complètement rétabli pour éviter de contaminer d'autres personnes.

  • Suivez les conseils de votre médecin : si vous ou votre enfant avez une roséole, suivez les conseils de votre médecin pour réduire le risque de transmission de la maladie.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes de roséole ou si vous pensez être en contact étroit avec une personne atteinte de cette maladie. Il est également important de consulter un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes graves ou inhabituels, tels que :

  • fièvre très élevée ;

  • difficulté à respirer ;

  • douleur thoracique ;

  • mal de tête sévère ;

  • vomissements persistants ;

  • somnolence excessive ;

  • confusion ou agitation.

Il est également important de consulter un médecin si vous ou votre enfant présentez des éruptions cutanées graves ou si celles-ci s'étendent au visage ou aux muqueuses.

Ce que Livi peut faire pour vous

Sur Livi consultez un médecin généraliste, un dermatologue ou un pédiatre en ligne si vous ou votre enfant présentez des symptômes de roséole. Obtenez un diagnostic ainsi qu’un traitement et une prise en charge adaptée en cas de besoin.

Conseil médical validé par :
Manon Herzecke