Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Aphtes : causes et traitement

Un aphte buccal est une ulcération douloureuse bénigne, située le plus souvent à l’intérieur des joues. Les aphtes surviennent dès l'enfance et leur fréquence diminue après 50 ans.

Un aphte buccal est une ulcération douloureuse localisée dans la bouche. La survenue de l'aphte est précédée d'une sensation de de brûlure.

Une tache rouge douloureuse apparaît et très rapidement une ulcération se forme. L'ulcération mesure de 2 à 10 mm, elle est de forme arrondie ou ovale. Elle présente un fond jaune ou gris avec un pourtour bien net et rouge.
L’aphte est douloureux surtout pendant les repas ou lors du brossage des dents.

Le plus souvent l'aphte est unique mais il peut y en avoir plusieurs au cours d'une poussée.

Les gencives attachées à l'os, le palais dur et le versant sec des lèvres sont épargnés par les aphtes.

La guérison a lieu en une dizaine de jours sans cicatrice.

Si la cause des aphtes est inconnue, certains facteurs semblent jouer un rôle dans leur apparition :

  • le stress,
  • la fatigue,
  • les problèmes dentaires,
  • certains aliments (noix, cacahuètes, gruyère, fraises, tomates),
  • et certains médicaments.

Parfois les aphtes peuvent être associés à une maladie sous-jacente comme par exemple une carence en vitamine B12, une carence en fer, une maladie cœliaque, une maladie de Crohn ou Behcet.

L’aphte est une affection bénigne et ne justifie habituellement pas un avis médical.
Si vous souhaitez soulager la gête, un pharmacien peut vous proposer un traitement adapté.

Cependant, vous devez consulter votre médecin traitant si vos aphtes ne guérissent pas, récidivent souvent ou s'accompagnent d'autres symptômes.
Un traitement peut alors être nécessaire.

Dans les formes d’aphtes sévères ou récidivants, un examen médical est indispensable afin de rechercher des maladies associées.

Dans les formes d’aphtes sévères responsables d'un inconfort ou récidivants (plus de 6 poussées par an), le médecin peut prescrire :

  • des antalgiques si nécessaire,
  • une préparation locale contenant un anesthésique de contact,
  • une préparation locale ou des bains de bouche à base d’antiseptique pour éviter une contamination par un germe en cas de terrain fragile,
  • éventuellement des corticoïdes en application locale au niveau de la bouche.

Le traitement de la maladie en cause lorsqu'elle existe, est indispensable.

Les soins dentaires nécessaires doivent être faits pour éviter les traumatismes de la muqueuse de la bouche.

Si vous êtes adulte et que vous présentez une ou des ulcérations dans la bouche récidivantes ou rebelles, vous devez bénéficier d’un avis médical.

Si vous consulter un médecin sur LIVI, en cas de suspicion d’aphtes, il vous orientera vers la prise en charge la plus adaptée ou le traitement nécessaire.

Mis en ligne le :
19 août 2019
Rédigé par :
Dr. César Ancelle-Hansen,