Aide au sevrage tabagique

Les conseils des médecins LIVI pour arrêter de fumer.

La nicotine et le tabac peuvent entraîner une dépendance et des problèmes de santé. Il a été constaté que le risque de maladies graves telles que le cancer, les accidents vasculaires cérébraux et l'infarctus du myocarde est élevé chez les fumeurs. Selon les dernières recherches, chaque fumeur meurt prématurément. Ceux qui cessent de fumer remarquent des effets positifs comme une meilleure condition physique, une peau plus belle et un système immunitaire plus fort. Voilà qui est perçu par de nombreux fumeurs comme de très bonnes raisons pour arrêter de fumer.

L’addiction au tabac est complexe et revêt plusieurs composantes :

  • La composante chimique avec la nicotine qui crée un déséquilibre dans le système de récompense du cerveau et crée une addiction physique et psychologique bien souvent difficile à combattre. La nicotine se fixe aux récepteurs dans le cerveau et procure un certain sentiment de bien-être. Aussi, le cerveau devient très rapidement dépendant et demande de plus en plus de nicotine. De ce fait, vous ressentez un certain manque lorsque le cerveau et le corps ne sont plus alimentés en nicotine. Cesser de fumer peut entraîner des symptômes de sevrage courants tels que l’anxiété, insomnie, sueurs, irritabilité, maux de tête. C'est lorsqu'un fumeur essaye d'arrêter de fumer pour la première fois qu'il se rend compte qu'il est réellement dépendant à la nicotine.
  • la composante psychologique, comportementale (je fume parce que je suis anxieux) et sociale (je fume en soirée), qui est tout aussi addictive.

Beaucoup de gens souhaitant cesser leur consommation tabagique envisagent d'arrêter de fumer brutalement ou progressivement. En pharmacie, il est possible de trouver des substituts nicotiniques, une gamme de produits développés pour ceux qui désirent stopper la cigarette au fur et à mesure, ainsi que pour ceux qui veulent arrêter immédiatement. Pour vous aider dans votre démarche, les médicaments contenant de la nicotine vous permettront de mieux gérer et de mieux vivre votre désintoxication. Il existe également des traitements qui rendent le tabagisme moins attrayant et moins goûteux. L'arrêt du tabac peut engendrer plusieurs symptômes comme la fatigue, l'agitation et l'irritation est difficile. Essayez de vous rappeler qu'il ne s'agit que d'une mauvaise passe et que ces désagréments ne sont que passagers. Gardez en tête que prendre en charge la composante chimique (nicotine) de l’addiction sans s’occuper de la partie comportementale/sociale risque de ne pas être optimal. Si vous ne parvenez pas à identifier la ou les raisons pour laquelle vous fumez (plaisir, anxiogène, social, bénéfice secondaire, ennui...) et que vous ne transférez pas ce comportement, le maintien de l’abstinence sera précaire. Vous pouvez faire ce travail seul, en lisant de nombreux ouvrages sur le sujet, ou avec l’aide de psychothérapeutes ou hypnothérapeutes.

Il peut être difficile d'arrêter de fumer seul. Peut-être avez-vous longtemps essayé de vous arrêter sans succès, ou pensez-vous que l'arrêt du tabac est bien trop difficile. Lorsque votre décision est prise, vous pouvez demander des soins et des conseils auprès d'un professionnel de santé. De nombreuses stratégies de sevrage sont possibles, sans aide ou avec substitution nicotinique, avec ou sans psychothérapie, avec ou sans cigarette électronique. Il n’existe pas de solution miracle, notre rôle est de vous informer des différentes possibilités, et vous de choisir celle qui vous semble la plus adaptée. Les informations que vous recevrez vous aideront à rester motivé et à mieux comprendre les causes du sevrage et de la dépendance.

Les médecins LIVI peuvent vous aider avec des conseils et un soutien pour arrêter de fumer par le biais d'appels vidéo. Vous pouvez également, si cela est jugé nécessaire, recevoir une ordonnance à imprimer ou une référence vous dirigeant vers autre professionnel de santé. Grâce à LIVI, vous pouvez également recevoir des médicaments à domicile.

Mis en ligne le :
20 novembre 2018
Rédigé par :
Dr. Samy M'Zari,

Consultez un médecin en vidéo