SANTÉ SEXUELLE

10 idées reçues sur le VIH

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
VIH idees recues

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Le VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine, est souvent mal compris, entraînant fausses idées et préjugés. Cette confusion peut avoir des conséquences graves, tant sur le plan physique avec une mauvaise gestion de la maladie que sur le plan mental par la stigmatisation entourant les personnes séropositives. Nos médecins reviennent sur certains mythes entourant le VIH pour permettre une compréhension plus claire et précise de ce virus.

1. Le VIH peut être transmis par des gestes quotidiens

Il est crucial de comprendre que le VIH ne se propage pas par des gestes quotidiens tels que les poignées de main, les étreintes ou l'utilisation d'articles ménagers communs. La transmission se produit par des comportements à risque, tels que des rapports sexuels non protégés ou le partage de seringues. La sensibilisation à ces faits contribue à rassurer, à réduire la stigmatisation et à promouvoir des comportements sûrs.

2. Seuls les groupes à risque sont susceptibles d'être infectés

Bien que certains groupes soient considérés comme plus exposés, tout le monde peut être atteint par le VIH. Il faut éliminer les stéréotypes et les stigmates associés au VIH, et encourager une sensibilisation et une prévention inclusives. La connaissance des facteurs de risque est essentielle pour tous.

3. Le VIH équivaut à un arrêt de mort

Autrefois considéré comme incurable, le VIH n'est plus une condamnation à mort. Les avancées médicales ont transformé le VIH en une maladie gérable avec un traitement approprié. La détection précoce et les soins médicaux adéquats peuvent permettre à ceux qui vivent avec le VIH de mener une vie longue et épanouissante.

4. Les préservatifs ne sont pas efficaces à 100%

Les préservatifs sont une mesure très efficace de prévention du VIH, bien que leur utilisation n’élimine pas totalement le risque de contamination. Cependant, leur emploi correct et régulier réduit considérablement le risque de transmission. Une utilisation responsable des préservatifs est essentielle pour une bonne santé sexuelle.

5. Les personnes séropositives ne peuvent pas avoir d'enfants en bonne santé

Grâce aux avancées médicales, diverses options, telles que les traitements antirétroviraux ou encore la procréation médicalement assistée, offrent aux couples sérodiscordants la possibilité d'avoir des enfants en toute sécurité.

6. Le VIH peut être guéri par des remèdes alternatifs

Le VIH ne peut pas être guéri par des remèdes alternatifs non médicalement prouvés. Se fier à ces méthodes peut retarder un traitement médical efficace, mettant en danger la vie de la personne infectée. Notez toutefois, qu’il n’existe pas de moyen de guérir totalement du VIH. Le virus est affaibli par les médicaments antirétroviraux appelés trithérapie, qui empêchent le virus de se répliquer dans l’organisme.

7. Les tests de dépistage du VIH sont douloureux et invasifs

Loin de l'image effrayante que certains peuvent en avoir, les tests de dépistage du VIH sont simples, rapides et peu invasifs. Le dépistage peut se faire en laboratoire grâce à une prise de sang, il n’est pas nécessaire d’avoir d’ordonnance et il est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. Il est également possible de faire un TROD (test rapide d’orientation diagnostic) en pharmacie ou chez soi qui donne un résultat en 30 minutes grâce à une goutte de sang prélevée au bout du doigt. La connaissance de son statut sérologique est essentielle pour un traitement précoce et une prévention de la transmission. Se faire tester régulièrement est primordial pour enrayer la progression de ce virus.

8. Les personnes vivant avec le VIH ne peuvent pas mener une vie normale

Les personnes séropositives sous traitement mènent des vies tout à fait normales. Il est crucial de combattre la stigmatisation associée au VIH et de reconnaître la force et la résilience de ceux qui vivent avec la maladie afin de vivre au sein de communautés inclusives, prudentes et bien informées.

9. Le VIH est uniquement un problème des pays en développement

La présence du VIH n'est pas limitée aux pays en développement. C'est un défi mondial et un enjeu de santé publique qui nécessite une action globale et coordonnée pour prévenir la propagation du virus et améliorer l'accès aux traitements.

10. Les médicaments anti-VIH sont accessibles à tous

En France le traitement contre le VIH est remboursé par l’Assurance Maladie et donc accessible à tous. Malheureusement, l'accès aux médicaments anti-VIH n'est pas équitable dans le monde. Certaines régions souffrent de pénuries de médicaments, de difficultés d’accès aux soins et d'obstacles financiers. Il est impératif de plaider en faveur d'un accès équitable aux médicaments anti-VIH, car chaque individu, où qu'il soit, a le droit à des soins de qualité.

Si vous vous posez des questions sur le VIH ou sur votre santé sexuelle, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé. Sur Livi, nos médecins généralistes et gynécologues sont à votre écoute 7j/7, de 6h à minuit.

Vous vous inquiétez pour votre santé sexuelle ?

Vous avez des inquiétudes suite à des relations sexuelles non protégées ou concernant votre santé sexuelle en général ? Prenez rendez-vous avec un médecin pour obtenir des conseils, de l’aide ou une ordonnance en ligne pour un dépistage d'IST.

Consulter un médecin en ligne

Autres articles

chemsex
Santé sexuelle – 30 nov. 2023

Quels sont les dangers du chemsex ?

Nos médecins généralistes, psychologues et psychiatres vous disent tout sur le chemsex.

En savoir plus

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.