Livi-logo
Vous traversez une période de stress au travail ?
Le guide du thérapeute pour mieux gérer le stress au travail

Le guide du thérapeute pour mieux gérer le stress au travail

Dernière mise à jour le:
mar. 18 mai 2021
De la diminution des interactions sociales aux surcharges de travail, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous sommes stressés au travail. Les psychiatres chez Livi vous apportent quelques conseils pour lutter contre le stress au travail.

Pour beaucoup d’entre nous, la pandémie de Covid-19 a provoqué un changement radical dans notre façon de travailler. Des charges de travail imprévisibles, moins d’interactions sociales et, pour certains d’entre nous, les exigences induites par la gestion d’un foyer parallèlement au travail ont fait augmenter notre niveau de stress.

En 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé mettait en avant le burn-out comme un phénomène “lié au travail”. Un rapport de 2017 nous révélait que 24% des salariés français se déclarent stressés. Mais malgré le fait que ce soit un chiffre important, seulement 11% des travailleurs français évoquent leur mal-être auprès de leur entreprise.

Pourquoi sommes-nous si stressés au travail ?

L’un des déclencheurs les plus fréquents du stress est un environnement de travail psychosocial malsain. Ce sont les interactions sociales qui influencent notre comportement et notre développement au travail.

Dans de nombreuses situations de travail, nous rencontrons des attentes imprécises, des exigences changeantes, un équilibre de vie professionnelle et privée perturbé et un manque de respect pour le temps libre.

Comment puis-je mieux gérer mon stress au travail ?

Pour vous aider à mieux faire face et à gérer vos sentiments de stress, voici les 5 conseils et suggestions des psychiatres sur Livi.

Établir des limites claires

Si l’équilibre entre votre vie professionnelle et vie privée devient flou, il est nécessaire d’établir des limites claires entre votre travail et vos loisirs. Outre des conseils évidents comme le blocage des notifications ou des appels professionnels après votre journée de travail, les médecins recommandent d’apporter des changements à votre domicile pour établir des limites plus claires.

L’espace de vie de chacun est différent, mais vous pouvez au moins isoler votre zone de travail lorsque votre journée de travail est terminée. Par exemple, fermez vos appareils technologiques et rangez-les. Cela implique d’éviter l’utilisation de votre ordinateur portable au lit ou de prendre des appels professionnels depuis le canapé lorsque vous le pouvez.

Les restrictions sanitaires nous conduisant à travailler à la maison ont supprimé le temps de trajet entre le lieu de travail et le domicile qui nous permettait de faire une pause entre les activités liées au travail et le temps libre. Si vous êtes en télétravail, essayez de reproduire ce temps de pause pour marquer la fin de votre journée de travail. Ce temps peut être utilisé pour marcher, faire de l'exercice physique, vous documenter sur un sujet qui vous intéresse, etc.

De plus, notre cerveau est conditionné pour répondre à notre environnement physique et à l’activité qui s’y déroule. Voilà pourquoi nous recommandons souvent aux personnes souffrant de troubles du sommeil de n’utiliser la chambre que pour le repos.

Les conséquences peuvent être importantes pour la santé mentale et physique lorsque la délimitation entre la vie professionnelle et privée devient floue. Si l’impression d’être multi-tâches peut être satisfaisante dans un premier temps, vous pouvez vous sentir de plus en plus fatigué sans parvenir à vous reposer réellement, ce qui vous mènera à perdre en productivité sur le moyen et long terme.

Répartir la charge de travail pour gérer son temps

L’un des principaux déclencheurs du stress est une mauvaise gestion du temps. Difficulté à respecter les délais, difficulté à appréhender le temps que votre travail peut prendre et déception lorsqu’un travail prend plus de temps que prévu sont autant de facteurs de stress. En réalité, le stress généré ici est surtout dû à vos attentes vis-à-vis de vous-même.

Si vous avez des difficultés à gérer votre temps, que vous avez l’impression de ne jamais boucler vos tâches dans le temps imparti et que cela génère de l’anxiété, les médecins sur Livi vous recommandent de décomposer votre travail en objectifs principaux et en sous-objectifs. L’objectif principal est le résultat final, par exemple, une présentation est votre objectif final et les sous-objectifs sont les petits objectifs que vous devez atteindre pour réaliser cette présentation. Une fois les sous-objectifs définis, répartissez-les en tâches à réaliser au cours de votre semaine en fonction de l’urgence de l’objectif principal.

L’objectif de cette méthode est de réduire la quantité de décisions que votre cerveau doit traiter. En divisant l’ensemble de la tâche principale en plus petites parties gérables, il est beaucoup plus facile pour le corps de faire face au stress.

Réduire sa charge de travail

Vous vous sentez débordé et vos journées de travail vous semblent interminables ? Il arrive parfois d’accumuler de nombreuses tâches professionnelles sans se rendre compte que leur réalisation est inaccessible. Si vous êtes face à une charge de travail écrasante, il est nécessaire d’apprendre à refuser les tâches qui vous paraissent irréalisables. Si la surcharge de travail temporaire est simple à surmonter, la surcharge de travail permanente peut avoir des effets néfastes sur votre santé. Le stress et la pression exercée par une charge excessive de travail jouent un rôle dans l'apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Les personnes les plus complaisantes ont tendance à dire oui pour réduire le risque de conflit. La complaisance est liée à un sentiment accru d’empathie, de gentillesse et de compassion. En cas de charge de travail accablante, il est important de communiquer et d'en parler à votre responsable et à vos collègues afin d'obtenir du soutien et de l'aide. Ne vous isolez pas et n'essayez pas de vous en sortir seul.

Conserver les interactions sociales

Le télétravail a affecté la façon dont nous interagissons avec nos collègues. Au lieu de cafés improvisés et de débriefs rapides dans la cuisine, nous travaillons de manière plus fonctionnelle, en agissant de façon autonome ou en planifiant des vidéoconférences ciblées. Cela signifie que nous avons moins de temps pour ces « pauses sociales ».

Au lieu de vous plonger directement dans vos e-mails lorsque vous allumez votre ordinateur portable, prenez une minute pour discuter avec un collègue. Il se pourrait que cela contribue simplement à réduire votre stress à tous les deux.

Demander de l’aide et du soutien à votre manager

N’oubliez pas que votre supérieur doit être présent pour vous soutenir. Prévoyez donc un entretien individuel régulier avec lui et saisissez cette occasion pour lui faire part de vos préoccupations. Qu'il s’agisse d’une trop grosse charge de travail, d’une mauvaise gestion du temps et de tâches que vous n’arrivez pas à accomplir, tout problème a une solution.

Il est de sa responsabilité de veiller à ce que votre environnement de travail psycho-social n’ait pas d’effet préjudiciable sur votre santé mentale. Si vous êtes manager vous-même, montrez de l’intérêt pour le travail spécifique de votre employé et demandez-lui s’il a tout ce dont il a besoin pour effectuer correctement son travail.

Si vous identifiez votre supérieur comme source de stress et qu’après discussion avec lui, votre état de stress reste identique, nous vous recommandons de vous adresser à la personne chargée des ressources humaines de votre entreprise.

Quand faut-il demander de l’aide en cas de stress au travail

Un certain niveau de stress peut avoir un effet bénéfique sur notre productivité au travail en nous incitant à repousser nos limites. En période de stress, l'organisme libère des hormones comme le cortisol et l'adrénaline qui peuvent momentanément booster nos performances à court terme. En revanche, un excès de stress sur des périodes prolongées a l'effet inverse et peut entraîner une pathologie connue sous le nom de burn out. Celle-ci se traduit par un épuisement à la fois mental, physique et émotionnel.

Un article sur les 7 signes précoces du burn-out peut vous aider à comprendre votre ressenti.

En cas de niveau de stress élevé, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre médecin du travail, il vous aidera à mettre en place des mesures préventives pour préserver votre santé et éviter le burn out.

Si vous vous sentez constamment stressé ou submergé au travail, demandez l’aide d’un professionnel de santé. Des psychiatres sont à votre écoute sur l’application Livi afin de trouver des solutions pour surmonter ces difficultés. Un arrêt de travail peut être dans ce cas nécessaire, même si cela n’est pas toujours facile à accepter.

Les sources suivantes nous ont paru très intéressantes pour compléter cet article :

Les chiffres du stress au travail : infographie

Santé Publique France : Souffrances psychiques et épuisement professionnel

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous présentez certains de ces symptômes ou souhaitez simplement parler à un spécialiste pour obtenir un avis médical ? Avec Livi obtenez un diagnostic médical en quelques minutes, 7j/7, ainsi qu'une ordonnance électronique valable en pharmacie. Consultation remboursable par l'Assurance Maladie.
Mis à jour le :

Autres articles