Livi-logo
Syndrome pre menstruel : symptômes et conseils
Syndrome premenstruel

Syndrome Pre-Menstruel : symptômes et conseils

Certains facteurs influenceraient la survenue du syndrome prémenstruel comme une situation stressante, un antécédent personnel ou familial de dépression, avoir un enfant en bas âge ou encore un antécédent personnel de maladie bipolaire. Quels sont les symptômes et comment les traiter ? Découvrez les conseils des médecins sur Livi ci-dessous.

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel ?

Le syndrome prémenstruel, SPM, correspond à un ensemble de symptômes physiques et psychiques ressentis une à deux semaines avant les règles et cessant au moment de l’apparition des saignements. Il affecte les femmes en âge de procréer et disparaît généralement au moment de la ménopause. En cas de symptômes très importants, on parlera de trouble dysphorique prémenstruel, TDPM. Le TDPM touche 3 à 8% des femmes.

Symptômes du SPM

Au niveau physique, le syndrome prémenstruel se caractérise par des maux de tête, un ballonnement abdominal, des oedèmes au niveau des pieds et des mains, un gonflement douloureux des seins, une prise de poids, des douleurs articulaires.

Au niveau psychique, vous pouvez ressentir une irritabilité, des troubles du sommeil, de l’anxiété voire un syndrome dépressif.

Causes du SPM

Le syndrome prémenstruel survient pendant la période du cycle menstruel allant de l’ovulation à la survenue des règles.

Il existe, à ce moment du cycle, un déséquilibre de la balance des hormones sexuelles, oestrogènes et progestérone, au profit des oestrogènes. Les oestrogènes en favorisant la rétention d’eau seraient donc responsables d’une partie des symptômes. D’autres mécanismes, encore non élucidés, pourraient expliquer les autres manifestations.

Traitement du SPM

Ce que vous pouvez faire :

  • Eviter les situations stressantes inutiles car celles-ci favorisent le syndrome prémenstruel ;
  • Aménager si possible votre emploi du temps en vous réservant des moments de repos et en respectant vos horaires de sommeil ;
  • Limiter voir supprimer les excitants, tabac, sucre, café, alcool pendant cette période ;
  • Avoir une activité physique modérée et régulière vous sera bénéfique ;
  • Le recours à des techniques non médicamenteuses comme la relaxation, le yoga, l’acupuncture peut être utile ;
  • La thérapie cognitivo-comportementale, TCC, est une méthode de traitement efficace recommandée seule ou en complément des traitements médicamenteux.

Traitement médicamenteux :

Lorsque les règles hygiéno-diététiques et les techniques non médicamenteuses ne suffisent pas, votre médecin pourra vous proposer un traitement médicamenteux (contraceptifs oraux, magnésium, vitamine B6, antidépresseurs, autres) adapté à votre situation.

Quand devriez-vous consulter ?

Nous vous conseillons de consulter un médecin dès que vous ressentez des symptômes de SPM invalidants.

Comment Livi peut vous aider ?

En cas de syndrome pré-menstruel non sévère, les médecins sur Livi vont pouvoir évaluer votre SPM et vous conseiller sur les règles hygiéno-diététiques.

Lorsque le SPM est plus grave, une consultation physique et un suivi seront nécessaires.

Sources

Conseil médical validé par :

Dr. Céline Guyomar

Mis à jour le :