Livi-logo
Télécharger
Accueil
Septicémie

Septicémie

La septicémie désigne une affection potentiellement mortelle qui correspond à l’infection du sang le plus souvent par une bactérie, parfois un virus ou plus rarement un champignon. Découvrez quelles en sont les principales causes et conséquences.

Qu’est-ce que la septicémie ?

Des infections se développent de temps à autre dans l’organisme. Celles-ci se limitent généralement à une zone déterminée et peuvent presque toujours être traitées si elles ne disparaissent pas d’elles-mêmes. Il arrive néanmoins dans de rares cas qu’une infection évolue vers une septicémie.

La septicémie repose sur deux éléments : la colonisation du sang par le germe pathogène, bactérie, virus ou champignon, et le sepsis, qui désigne une réaction inflammatoire généralisée à la suite d’une infection grave. En envahissant le sang, les germes peuvent causer une altération des fonctions cardiaques, pulmonaires, cérébrales et rénales.

Un traitement rapide est essentiel et des soins intensifs s’avèrent bien souvent nécessaires.

Les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies graves ou d’une immunodépression sont plus souvent touchées que les autres.

Quel est le pronostic d’une septicémie ?

Le taux de mortalité lié à une septicémie est relativement élevé, de 20 à 40% selon les études. Les décès dans ce contexte sont liés à la défaillance d’un organe qui ne peut être corrigée dans les temps. Les enfants et les personnes de moins de 50 ans en bonne santé sont peu touchés par la septicémie.

Quels sont les symptômes de septicémie

La septicémie affecte l’ensemble de l’organisme. Vous vous sentirez donc vite gravement malade. Le cœur bat plus vite, la fièvre monte, des frissons et des difficultés respiratoires apparaissent rapidement. Dans certains cas, la température du corps peut paradoxalement ne pas augmenter, voire même être basse. Des douleurs intenses dans l’abdomen ou d’autres parties du corps peuvent également être présentes. La personne atteinte est sujet à des troubles de la conscience pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance, rendant la communication compliquée avec le malade.

En résumé, on retrouve comme symptômes fréquents :

  • palpitations et fréquence cardiaque élevée ;
  • chute de la tension artérielle ;
  • respiration rapide, difficulté à respirer ;
  • frissons et fièvre ;
  • confusion et anxiété (fréquentes chez les personnes âgées) ;
  • douleurs abdominales intenses ;
  • diarrhée et vomissements ;
  • diminution des urines.

Plus ces symptômes sont nombreux, plus il est probable qu’il s’agisse d’un cas de septicémie.

Quelles sont les complications possibles ?

La septicémie peut se compliquer et donner lieu à un choc septique. En cas de choc septique, l’état s’aggrave davantage avec une chute brutale de tension artérielle. La peau devient pâle, une sudation apparaît, les mains et les pieds sont froids. Les troubles de la conscience augmentent avec la perte totale des possibilités de communication avec l’entourage.

Certains cas de septicémie sont dits foudroyants, aboutissant rapidement au décès par choc septique avec défaillance d’un organe.

La septicémie et le choc septique sont de véritables urgences médicales du fait de leur caractère potentiellement mortel.

Septicémie chez l’enfant

Les enfants sont rarement atteints de septicémie, surtout s’ils ont été vaccinés conformément au programme de vaccination national. Quand un enfant développe une septicémie, il s’agit bien souvent d’un nouveau-né ou d’un bébé prématuré. Les symptômes sont les mêmes que chez l’adulte, mais il convient également de prêter attention à la présence d’hémorragies sous-cutanées appelées purpura. Ce sont de petites taches violacées sur la peau qui ne s’estompent pas sous la pression. Parfois, la septicémie est associée à une méningite. Maux de tête et nuque raide font alors partie du tableau et sont des critères de gravité.

Causes de septicémie

La septicémie se produit lors de la propagation dans le sang d'une infection, initialement localisée quelque part dans l’organisme. Les vaisseaux sanguins commencent alors à fuir, la tension artérielle chute et les organes reçoivent une quantité insuffisante d’oxygène, ce qui entraîne une défaillance de ces organes.

Les infections pulmonaires sont la cause la plus fréquente de septicémie. Les infections urinaires , qui ne sont pas traitées à temps ou correctement peuvent induire une septicémie. Il arrive que des infections de l’abdomen et des plaies en soient également responsables . Le foyer septique peut aussi débuter dans la bouche si une bactérie s’infiltre à la suite de soins dentaires par exemple.

Il s’agit parfois de bactéries contractées à l'hôpital à l’occasion d’une hospitalisation ou d’interventions comme la pose d’un cathéter ou d’une prothèse. On parlera alors d’infection nosocomiale, avec un risque plus grand de bactéries résistantes aux antibiotiques. Une septicémie est plus susceptible de survenir chez les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies graves ou d’une immunodépression. Un traitement prolongé par cortisone et par médicaments immunosuppresseurs sont d’autres facteurs de risque, car ils affectent également le système immunitaire.

Comment la détecter ?

En cas de suspicion de septicémie, un examen médical d’urgence est effectué.

Des examens complémentaires, prises de sang, hémoculture et autres sont nécessaires. La prise de sang va permettre de :

  • Rechercher une anomalie du taux de globules blancs qui sont les cellules de défenses de l’organisme ;
  • Mesurer le taux de deux protéines : la protéine C réactive (CRP), une protéine qui apparaît dans le sang lors d'une inflammation aiguë et la procalcitonine (PCT) qui agit comme un marqueur d'infections bactériennes sévères ;
  • Réaliser une hémoculture et observer la présence d’une bactérie au microscope.

D’autres prélèvements sont réalisés directement au niveau du foyer infectieux à l’origine de la septicémie.

Quel traitement en cas de septicémie ?

En raison de l'urgence de la situation, un traitement est rapidement initié.

Celui-ci comprend :

  • Le traitement du germe en cause, le plus souvent une bactérie traitée par un antibiotique administré en intraveineuse.
  • Une assistance pour la respiration, la circulation sanguine et la fonction rénale.

Dans la plupart des cas, des soins intensifs sont requis lors des premiers jours d’hospitalisation.

Quand faut-il consulter ?

Si vous ou quelqu’un de votre entourage présentez des symptômes de septicémie, demandez sans attendre des soins d’urgence en composant le 15 ou le 112 si vous êtes dans un autre pays de l’union européenne.

Ce que Livi peut faire pour vous

En cas de septicémie, il faut impérativement contacter l’aide médicale d’urgence en composant le 15. Les médecins sur livi vous orienteront immédiatement vers des soins d’urgences.

Conseil médical validé par :

Dr. Céline Guyomar

Mis à jour le :