Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Allergies croisées : causes et traitement

Le phénomène d’allergie correspond au déclenchement anormale d’une réaction de type immunitaire lors du contact avec certaines substances appelées allergènes (pollen, aliments, médicaments…).

Si vous présentez une allergie, on parle d’allergies croisées, lorsqu’une réaction allergique apparaît au contact d’agents chimiquement apparentés à celui auquel vous êtes déjà allergique. Certaines allergies croisées sont aisément compréhensibles comme celles concernant une même famille d’allergènes, deux pollens par exemple, mais d’autres, entre pollen et aliments, sont plus surprenantes.

Les symptômes d’allergie croisée sont variables, tout comme ceux de l’allergie initiale.

On peut retrouver des manifestations respiratoires (rhume des foins, éternuements, asthme…), des réactions cutanées (urticaire, eczéma) ou généralisées (anaphylaxie).
Il est à noter qu’ils peuvent être d’emblée plus sévères en raison de la sensibilisation allergique préalable.

Qu’est ce que l’anaphylaxie?

L’anaphylaxie est une réaction allergique généralisée soudaine, sévère, pouvant entraîner la mort. Elle se manifeste principalement par une atteinte des voies respiratoires, une baisse de la tension, un oedème particulièrement au niveau de la face et de l'intérieur de la bouche (langue, glotte…). Son traitement nécessite une prise en charge spécilaisée en urgence.

L'allergie croisée est provoquée par la réaction du système immunitaire anormale à des substances similaires à celles auxquelles vous êtes allergiques.

En cas d’allergie aux pollen, les allergies croisées en relation avec le pollen en question surviennent plus facilement pendant la saison active des pollens.
Voici quelques exemples d’allergènes courants et de leurs allergènes apparentés :

  • pollen de bouleau → noix, poires, fruits à noyau comme les prunes et les cerises
  • pollen d’herbe → arachides, céréales telles que l'avoine et le blé, tomates
  • pollen d’armoise → curry, carotte, paprika
  • latex → avocat, banane, kiwi, tomate, fruits de mer

Ce que vous pouvez déjà faire

  • Connaître les allergies croisée en relation avec votre allergène connu (demandez conseil à votre médecin ou pharmacien)
  • Évitez les aliments pour lesquels vous pourriez présenter une allergie croisée
  • Ne pas oublier votre traitement contre les allergies

Traitements

Le traitement des allergies croisées est le même que celui de l’allergie initiale et dépend des symptômes.La mesure cependant commune à toutes les allergie est l’éviction de l’allergène. Il comprend ensuite un arsenal thérapeutique médicamenteux comprenant médicament anti-histaminique par voie orale ou locale, corticoïde par voie orale ou locale, les traitements de l’asthme, l’injection d’adrénaline pour le choc anaphylactique, la désensibilisation ect

Dès lors que vous vous présentez des symptômes allergiques, il convient d’en parler avec votre médecin. Il pourra vous conseiller, vous traiter et vous donner la liste des allergies croisées que vous êtes susceptibles de présenter en fonction de l’allergène initial.

Vous devez consulter en urgence en cas de:

  • démangeaisons dans la gorge et / ou difficultés respiratoires
  • lèvres et / ou langue gonflées
  • démangeaisons cutanées sur une grande partie du corps
  • nausées, vomissements ou diarrhée, associés à d'autres symptômes allergiques
  • confusion, étourdissement, augmentation de la fréquence cardiaque ou sensation d'oppression thoracique, associée à d'autres symptômes allergiques

Les médecins sur LIVI peuvent vous conseiller et vous donner la liste des allergies croisées.
En cas de symptômes d’allergie légers, ils pourront vous prescrire un traitement adapté. En cas d’allergie sévère, ils vous réorienteront vers une prise en charge d’urgence.

Mis en ligne le :
11 août 2019
Rédigé par :
Dr. Céline Guyomar,