SANTÉ MENTALE

L'intelligence émotionnelle, qu'est-ce que c'est ?

Dernière mise à jour le:
Conseil médical validé par :
Direction médicale de Livi France
intelligence emotionnelle
Le saviez-vous ? Il existe différents types d’intelligence. Parmi elles, nous pouvons retrouver l’intelligence émotionnelle. Les psychologues sur Livi vous disent tout sur cette forme d’intelligence allant au-delà des capacités cognitives.

Besoin d'un avis médical ?

Consulter un médecin

Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ?

L'intelligence émotionnelle (IE) se définit par la capacité pour un individu à percevoir, comprendre, maîtriser et exprimer une émotion qui lui est propre et à distinguer et décoder une émotion chez l’autre. Cette forme d’intelligence va au-delà des capacités cognitives et intellectuelles traditionnelles.

Cette conscience exacerbée de ses émotions et de celles d’autrui peut représenter un avantage certain dans la prise de décision collective.

Quels sont les autres types d’intelligence ?

Le quotient intellectuel (QI), qui représente communément l’ensemble de capacités cognitives (apprentissage de connaissances, rapidité de raisonnement, conceptualisation, anticipation), n’est pas la seule forme d’intelligence connue.

Il existe en effet, de multiples formes d’intelligence, on en compte d’ailleurs 8. Tout le monde possède ces différentes formes d’intelligences, mais le degré par lequel chacune s’exprime chez chaque individu varie :

L’intelligence logico-mathématique

Les personnes ayant une intelligence logico-mathématique font preuve de logique, aiment analyser et ont un bon raisonnement. Elles possèdent la capacité de calculer, quantifier et résolvent avec aisance des problèmes posés.

L’intelligence verbo-linguistique

Les individus concernés par cette forme d’intelligence ont la capacité de jouer avec les mots et plus globalement avec la langue pour exprimer ou saisir des idées complexes. Ils s’expriment avec aisance, apprécient entendre, lire et écrire, ils sont bons orateurs et apprécient les mots d’esprit.

L’intelligence musicale-rythmique

Les personnes ayant une intelligence musicale-rythmique sont sensibles aux sons, aux timbres, aux structures rythmiques et musicales. La musique leur procure des émotions. L’intelligence musicale-rythmique permet de reconnaître des modèles musicaux, de les interpréter et, dans certains cas, d’en créer.

L’intelligence corporelle-kinesthésique

Les personnes concernées par cette forme d’intelligence ont la capacité de s’exprimer à travers le mouvement pour exprimer une idée ou un sentiment ou réaliser une activité physique donnée.

L’intelligence visuelle-spatiale

Cette forme d’intelligence permet une grande capacité de représentation mentale et de visualisation d’une idée.

L’intelligence interpersonnelle

L’intelligence interpersonnelle aussi appelée intelligence sociale permet d’interagir de manière adaptée avec les autres. Sensibles, les individus ayant une intelligence interpersonnelle comprennent l’autre, perçoivent leurs humeurs, leurs émotions, ou leurs motivations. Ils sont intuitifs et créatifs.

L’intelligence intrapersonnelle

L’intelligence intrapersonnelle permet d’avoir une bonne conscience de ses forces et de ses faiblesses pour se créer une représentation de soi précise et fidèle à la réalité.

L’intelligence naturaliste-écologiste

L’intelligence naturaliste-écologiste se caractérise par la capacité d’apprécier, de reconnaître, d’être sensible à tout ce qui est en rapport avec le vivant et la matière.

Comment reconnaître une intelligence émotionnelle ?

Conceptualisée dans les années 1990 par deux psychologues nord-américains, Peter Salovey et Jack Mayer, un haut quotient émotionnel est davantage habilité à :

  • Avoir une bonne conscience de soi

Il s’agit ici de reconnaître ses propres états émotionnels et de comprendre l'impact de son comportement sur les autres.

  • Savoir identifier ses sentiments

Avoir la capacité d'identifier ses émotions, ses ressentis, son intuition et déterminer ses besoins.

  • Exprimer ses besoins émotionnels

Être capable de formuler un besoin à autrui.

  • Reconnaître l’état émotionnel des autres

Une personne dotée d’une haute intelligence émotionnelle comprend les sentiments ressentis par autrui et sait y réagir. Sa voix ou son expression corporelle peuvent varier en fonction de l'interlocuteur.

  • Faire preuve d’empathie

Avoir la capacité de se mettre à la place de l’autre, l’écouter.

  • Avoir une bonne gestion de ses émotions

Les réguler en toute conscience pour y répondre de manière saine.

Comment se développe l'intelligence émotionnelle ?

Si tout un chacun dispose d’une intelligence émotionnelle, nous n’en sommes pas tous dotés de la même manière.

En effet, une partie de cette intelligence émotionnelle relève de l’inné, c'est-à-dire que nous l’avons en nous dès la naissance. Cependant l’éducation reçue, les expériences vécues ou encore le caractère façonnent durant notre construction psychique cette intelligence émotionnelle. Un adulte ayant un haut quotient émotionnel a traversé certaines phases la favorisant durant son enfance. En effet, un enfant au vocabulaire riche, créatif, appréciant la lecture, à l’aise en compagnie des autres aura davantage de chance d’être doté d’une grande intelligence émotionnelle à l’âge adulte.

Un lien existerait entre la notion de logique, d’ouverture d'esprit, la richesse du vocabulaire, la sensibilité, l'esprit d'analyse et de déduction et la gestion des émotions.

Quels sont les avantages à avoir une intelligence émotionnelle ?

Avoir une intelligence émotionnelle peut avoir des répercussions positives sur différents aspects de la vie. Elle permet notamment d’avoir :

  • une confiance en soi plus forte ;
  • une meilleure estime de ses ressentis, de ses forces ou de ses doutes ;
  • une meilleure maîtrise de soi ;
  • une motivation plus forte dans la vie professionnelle et personnelle ;
  • Des aptitudes sociales élevées, permettant une meilleure communication avec les autres.

Quel test pour mesurer son intelligence émotionnelle ?

À l’instar du test de QI (Quotient Intellectuel), il est possible de mesurer l’intelligence émotionnelle (QE) grâce à l’EQi 2.0 (Emotional Quotient Inventory).

Ce test reconnu par la communauté scientifique en psychologie permet de mesurer le quotient émotionnel d’un individu en le comparant à une norme établie. Articulé autour de questions telles que la perception de soi, la prise de décision, les relations humaines etc, les résultats obtenus donnent un aperçu globale du niveau d’intelligence émotionnelle.

Peut-on développer son intelligence émotionnelle ?

Avoir conscience de ses émotions permet d’influencer sa prise de décision et son rapport aux autres. L’intelligence émotionnelle joue un rôle de choix dans notre comportement, il est donc important de ne pas la négliger.

Tout d’abord, pour développer son intelligence émotionnelle et ainsi apprendre à gérer ses émotions, il faut être à l’écoute de celles-ci et les comprendre. Par la suite, vous pouvez :

  • essayez de ne pas enfouir vos émotions et de mettre des mots sur celles-ci ;
  • tentez de prendre de la hauteur sur les choses, de regarder les éléments sous un autre prisme, notamment dans une situation donnée ou face à une personne ;
  • faire confiance à votre intuition ;
  • vous tourner davantage vers les autres en favorisant l’écoute et la considération ;
  • assumer vos erreurs passées et prendre vos responsabilités ;
  • évitez les jugements hâtifs.

Prendre rendez-vous

Vous souffrez d'un trouble psychologique ? Consultez dès maintenant un médecin généraliste, un psychiatre ou un psychologue en ligne.

Prendre rendez-vous

Autres articles

Cohérence cardiaque

Besoin de conseils et d'astuces santé ?

Une fois par semaine, recevez des informations de qualité pour prendre soin de votre santé.