Piqûres d'été - un guide de prévention et de traitement

photographie d'une personne en train de mettre du répulsif sur son bras
Mis en ligne le : 6 août 2020

L'été est synonyme de plaisir et de soleil. Pourtant quelques désagréments peuvent noircir le tableau, notamment avec l’arrivée des moustiques ou des méduses sur nos côtes. Voici comment vous y préparer pour passer un été sans tracas.

En bref

  • L'huile essentielle d'eucalyptus citronnée est un répulsif naturel efficace contre les insectes
  • Un grattage excessif peut augmenter le risque d'infection

L’été est une période d’insouciance et de “lâcher prise” mais pour passer cette saison en toute sérénité, il est bon de suivre quelques conseils. Les médecins sur Livi ont réalisé un guide sur les piqûres de l’été pour partir l’esprit tranquille.

Ce qu'il faut savoir avant de partir

Veillez à vous couvrir avec des vêtements amples et à utiliser un répulsif lorsque vous êtes à l'extérieur, en particulier autour de l'eau, des herbes hautes et des forêts. Les répulsifs pour insectes contenant 50 % de DEET offrent une protection jusqu'à 12 heures. Attention, il y a parfois des contres indications.

Si vous préférez un répulsif naturel, vous pouvez utiliser des huiles essentielles comme l'eucalyptus citronné, la citronnelle et l'huile de linalol; qui ont toutes des propriétés répulsives éprouvées. Il faut savoir que les huiles essentielles sont des huiles concentrées et puissantes, avant toute utilisation assurez-vous de respecter leurs modes d’utilisation.

La plupart des désagréments causés par les piqûres et les démangeaisons sont de courte durée et ne nécessitent pas de traitement médical. Une compresse froide, une poche de glace ou un sac de petits pois congelés devraient suffire à les soulager.

Néanmoins, en cas de démangeaisons persistante après plusieurs jours ou en cas d’infection il convient de consulter son médecin traitant ou de demander conseil en pharmacie.

Que faire en cas de piqûre de moustiques ?

Par leur piqûre, les moustiques aspirent le sang. Ce type de piqûre n’est pas douloureux mais cela peut démanger. Pour soulager les démangeaisons, suivez les conseils précédemment énoncés: appliquez une compresse froide, une poche de glace ou un sac de petits pois congelés. Si vous vous sentez mal quelques jours après la piqûre de moustique, consultez votre médecin traitant.

Les midges ou simulies

Il existe plus de 150 espèces de moucherons piqueurs. Ils sont communs dans toute l'Écosse, la Scandinavie et l'Europe du Nord et se trouvent souvent autour de l'eau.

Les piqûres de moucherons ne sont pas dangereuses, mais elles peuvent provoquer des démangeaisons intenses. Elles gonflent parfois et se transforment en cloques remplies de liquide. Pour soulager ce type de démangeaisons, suivez les étapes précédemment énoncées.

Que faire en cas de piqûre de taon ?

Les taons sont plus grands que les mouches domestiques et ont des yeux plus grands et multicolores. Une morsure de taon est en générale très douloureuse et provoque une inflammation. Il faut faire particulièrement attention aux abords des points d’eau et des rivières.

Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser une compresse froide ou un spray anesthésiant local. Si la douleur et l’inflammation persistent au bout de quelques jours, il convient de consulter un médecin.

Abeilles, guêpes et frelons

Les abeilles ne piquent que pour se défendre - et meurent quand elles le font - mais les guêpes et les frelons sont plus agressifs. Toutes sont attirées par les boissons sucrées, alors lorsque vous êtes à l'extérieur, évitez de boire dans des canettes et autres récipients dans lesquels les abeilles et les guêpes peuvent facilement s’approcher. Fermez les bouteilles de boissons non terminées dès que vous le pouvez.

En cas de piqûre, il est essentiel d’ôter le dard s’il est visible. Pour ces piqûres particulières, évitez d'utiliser une pince à épiler car cela peut casser le dard dans l’épiderme et répandre le venin. Lavez et désinfectez la plaie avec un antiseptique et placer une compresse froide afin de réduire le gonflement.

Soyez vigilants concernant les nids de guêpes ou de frelons, cela peut s'avérer dangeureux, surtout en cas de piqûres multiples, si vous trouvez un nid chez nous, faites appel à un professionnel pour vous en débarrasser.

Attention, une petite partie de la population est allergique aux piqûres d'abeilles et de guêpes. Consultez immédiatement un médecin en cas de difficultés respiratoires, de battements de cœur rapides, de confusion, de peau moite ou de vertiges.

Chenilles

De fin mai à début juin, les chenilles processionnaires du chêne - que l'on trouve partout en Europe - sont couvertes de poils toxiques qui, si on les touche, provoquent une éruption cutanée qui démange. Elles peuvent également être transportées par le vent, ce qui provoque des maux de gorge et des irritations oculaires.

Rincez la zone à l'eau et appliquez un antihistaminique (pour les enfants de plus de 2 ans). Toute personne souffrant d'asthme doit porter un inhalateur, et les antihistaminiques oraux soulageront les irritations de la gorge et des yeux.

Les piqûres de méduses

Plusieurs espèces de méduses sont présentes dans la Manche, la mer du Nord et la mer Baltique. La plus venimeuse est la crinière de lion, qui peut atteindre 2 m de diamètre, et a été trouvée au large des côtes de France, d'Allemagne, d'Irlande, de Suède et du Royaume-Uni.

Évitez un maximum de nager où vous savez qu'il y a un risque de rencontre avec des méduses. Si vous êtes piqué, rincez la zone avec de l'eau de mer - non douce - et enlevez les épines à l'aide d'une pince à épiler. Trempez la zone dans une eau aussi chaude que possible pendant au moins 30 minutes - ou appliquez des serviettes chaudes. Prenez du paracétamol ou de l'ibuprofène pour soulager la douleur.

Si vous êtes piqué par une méduse, il ne faut jamais:

  • Utiliser du vinaigre
  • Uriner dessus
  • Appliquer de la glace ou une poche de froid
  • Couvrir la blessure.

Consultez un médecin si la douleur est intense et ne s'améliore pas après une heure environ, ou si le visage ou les organes génitaux ont été piqués.

En cas de doute, il est conseillé de consulter un médecin. Certaines piqûres d’insectes peuvent occasionner des infections et des allergies et il est essentiel d’avoir un diagnostic et un traitement approprié.

Mis en ligne le:
6 août 2020

Autres articles