Livi-logo
Télécharger

Tout savoir sur la glaire cervicale et ses aspects

glaire-cervicale
Dernière mise à jour le:
lun. 3 janv. 2022
La glaire cervicale joue un rôle majeur quant au bon fonctionnement du vagin. Les médecins sur Livi vous disent tout sur cette sécrétion féminine.

Sécrétion visqueuse produite par les glandes de l'endomètre situées sur le col de l'utérus, la glaire cervicale joue un rôle majeur quant au bon fonctionnement du vagin. Très souvent méconnue, elle a pourtant un rôle très important durant la période d’ovulation ou avant l’apparition des règles. Les médecins sur Livi vous disent tout sur cette sécrétion féminine.

Qu’est-ce que la glaire cervicale ?

Au moment de la puberté, le vagin produit au niveau du col de l’utérus des sécrétions sous l’influence des oestrogènes. Ces sécrétions aussi appelées pertes vaginales ont l’aspect d’une substance visqueuse de couleur blanchâtre/crème.

Quel est son rôle ?

La glaire cervicale est un formidable rempart de protection de l'utérus mais ses propriétés ne s’arrêtent pas là :

  • Elle permet l’équilibre de la flore vaginale en nettoyant naturellement l'intérieur du vagin et en expulsant les agents pathogènes et les impuretés ;
  • Elle lubrifie le vagin lors des rapports sexuels pour favoriser la pénétration ;
  • Elle joue un rôle essentiel dans le processus de procréation.

Glaire cervicale et ovulation

La glaire cervicale joue en effet un rôle prépondérant pour la fécondité. En effet, elle empêche ou favorise le passage des spermatozoïdes vers le col.

Pendant l’ovulation, elle protège les spermatozoïdes de l’acidité du vagin ; En période infertile, elle obstrue le col en formant un bouchon.

Véritable indicateur de fertilité, le volume et la consistance de la glaire cervicale varie au cours du cycle menstruel. Il peut donc être utile de l’observer pour optimiser ses chances de concevoir ou au contraire en guise de contraception pour éviter de tomber enceinte.

  • Durant la phase folliculaire (en début de cycle), la glaire cervicale est peu abondante, épaisse et de couleur blanche. Elle vient fermer le col pour empêcher le passage des spermatozoïdes.
  • Dans les 48 à 72h précédents l’ovulation, la glaire cervicale devient plus abondante, fluide et filante.
  • Le jour de l’ovulation, la texture de la glaire cervicale est comparable à celle d’un blanc d’oeuf. Elle est abondante, fluide, brillante, élastique et translucide. Les mailles de la glaire cervicale se sont élargies pouvant ainsi laisser passer les spermatozoïdes les plus vigoureux.
  • Durant la phase lutéale (après l’ovulation), la glaire se dessèche et remet sa casquette de “bouchon” visant à assurer la fermeture du col utérin.

Concernant l’acidité du vagin :

  • La glaire cervicale a un pH situé entre 6 et 8 ;
  • Le pH optimal étant compris entre 7 et 8,5 ;
  • Un pH entre 6 et 7 ne rend pas la fécondation impossible ;
  • Un pH inférieur à 6, peut être synonyme d’une glaire cervicale acide ou laisse présager une infection.

Les différents aspects de la glaire cervicale

Vous l’aurez compris, la glaire cervicale peut apparaître sous différents aspects.

Cependant, si elle arbore une couleur, une texture particulière ou si elle dégage une odeur, il est important de consulter rapidement un gynécologue ou un médecin généraliste, cela peut être le signe d’une infection.

Glaire cervicale de couleur jaune

Avant toute chose, l’aspect général et “sain” de la glaire cervicale doit être : visqueux, blanchâtre/crème et inodore. En fonction de la période de votre cycle, il est normal de constater un changement de teinte de la glaire. Elle devient souvent jaune et plus épaisse à l’approche des règles. Ce code couleur est une sorte de signal à destination des spermatozoïdes indiquant que le passage est bloqué. Pas de panique donc si vous observez ce phénomène. En revanche, si ce changement de texture et de couleur s’accompagne de mauvaises odeurs vaginales et/ou de démangeaisons, gênes et brûlures, ce peut être le signe d’une infection. Afin de la traiter, prenez rapidement rendez-vous avec un professionnel de santé.

Glaire cervicale brunâtre ou rosée

Les pertes de couleur foncées (oxydées) correspondent à l'évacuation de pertes sanguines par les voies génitales. Chez certaines femmes, cela peut être le reflet d’un déséquilibre hormonal ou lié à une prise de contraception, on appelle ces pertes des spottings. Il peut également s’agir d’une irritation du col de l’utérus ou d’une inflammation.

Chez les femmes âgées de plus de 50 ans, cela peut être un signe de préménopause.

Glaire cervicale et sang rouge

La présence de sang rouge dans la glaire cervicale n’est pas forcément synonyme de gravité. Il peut simplement s’agir de :

  • Métrorragies (pertes de sang en dehors des règles) liées à l'ovulation (chute des hormones qui déclenche des petites règles) ;
  • un retard d’ovulation ;
  • une irritation vaginale ;
  • L’implantation d’un embryon ;
  • Dans des cas plus graves, il peut s’agir d’une lésion du col (il est impératif de consulter un médecin).

Vous vous posez des questions sur ces pertes vaginales, vous êtes enceinte ou vous souffrez de douleurs pendant vos règles ? N’hésitez pas à téléconsulter. Sur Livi, des gynécologues sont disponibles 7j/7 de 7h à minuit pour vous accompagner.

Obtenir de l'aide pour un problème gynécologique

Vous souffrez d'un problème gynécologique ? Sur Livi, obtenez de l'aide d'un médecin généraliste ou d'un gynécologue. Consultez en ligne depuis votre ordinateur ou depuis l'application Livi.
Consulter un gynécologue
Conseil médical validé par :

Direction médicale de Livi France

Mis à jour le :

Autres articles