Livi-logo
Télécharger
Vaccin

Vaccins

Il existe un certain nombre de vaccins obligatoires, recommandés, à réaliser avant de voyager. Les médecins sur Livi vous détaillent l'ensemble des vaccins et vous expliquent les différentes étapes de la vaccination.

Consulter un médecin

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Un vaccin est une version inoffensive d'une bactérie ou d'un virus qui incite notre organisme à développer une immunité contre ce microbe en fabriquant des anticorps (cellules de défense) spécifiques. En cas de contact avec le microbe contre lequel nous avons été vacciné, notre système immunitaire va le reconnaître et réactiver rapidement la fabrication des anticorps spécifiques pour combattre la maladie au plus vite. La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre de nombreuses maladies graves. Certains vaccins offrent une protection à vie. Pour d’autres, des rappels (doses supplémentaires) sont nécessaires pour continuer à vous protéger. Peut-être n'avez-vous jamais entendu parler de certaines des maladies contre lesquelles on vous vaccine ? C’est justement parce qu’elles ont quasi disparu grâce à la vaccination, alors qu’elles étaient responsables de nombreux morts auparavant.

Quel est le principe de la vaccination ?

Le principe repose donc sur l’exposition du patient à un microbe tué ou atténué, ou à un morceau de microbe seulement ou encore à une toxine inactivée. En s’exposant à ce germe inoffensif servant d’antigène, le corps développe des anticorps sans pour autant tomber malade. De cette manière, si le patient se trouve un jour exposé au microbe, son corps sera en mesure de le combattre rapidement et d’en bloquer la progression. Sans ce vaccin, au moment de la première rencontre avec le microbe, le processus de production des anticorps serait long et permettrait la multiplication du germe et le développement d’une maladie grave.

Combien de temps avant qu’il fasse effet ?

Les anticorps apparaissent au bout de 2 à 3 semaines après l’injection (ou après la dernière injection pour les vaccins qui en nécessitent plus d’une).

Pourquoi est-ce important ?

La vaccination est le meilleur moyen de prévention de maladies graves et/ou contagieuses à l’échelle collective et individuelle. Elle sert à:

Se protéger soi-même en vous empêchant de contracter une maladie grave comme le tétanos par exemple. Protéger votre enfant : Lorsque votre bébé naît, ses défenses naturelles sont encore faibles. En le vaccinant vous le protégez d’un certain nombre de maladies infectieuses graves et des séquelles que celles-ci pourraient lui causer. Protéger les autres et aider à la lutte contre les pandémies: grâce à la vaccination vous brisez la chaîne de la contamination des maladies contagieuses comme la grippe ou la covid-19. Sans ça, vous pourriez contaminer votre entourage qui contaminerait à son tour le sien . Cela empêche l’apparition de pandémie

Un vaccin peut-il provoquer la maladie qu’il est censé prévenir ?

Seuls certains types de vaccin, dits vivants atténués, qui correspondent à l'introduction d’une version affaiblie du pathogène peuvent entraîner une maladie atténuée. C’est le cas du vaccin contre la rougeole, par exemple, qui peut engendrer une légère éruption cutanée et un peu de fièvre. Les autres vaccins délivrent une version inactive (ou tuée) du pathogène, ce qui ne déclenche pas la maladie. Par exemple, le vaccin inactivé contre la polio et certains vaccins antigrippaux inactivés.

Certains vaccins contre la Covid-19 utilisent une nouvelle technologie appelée “à ARN messager” (ARNm). Ils comprennent un code génétique que l’organisme utilise pour fabriquer des anticorps contre le Covid-19. Le vaccin ne peut pas déclencher le Covid-19.

Est-il dangereux de faire plusieurs vaccins en même temps ?

Le fait de recevoir plusieurs vaccins en même temps n’est pas dangereux pour le système immunitaire et se révèle tout aussi efficace que de recevoir les vaccins l’un après l’autre. Cela est vrai pour l’adulte comme pour l'enfant.

Vous souhaitez vous faire vacciner ?

Sur Livi, un médecin généraliste ou un spécialiste peut vous délivrer une ordonnance en ligne pour votre vaccin ou votre rappel en cas de besoin.
Consulter un médecin

Les vaccins obligatoires

Depuis 2018, 11 vaccins sont obligatoires et à réaliser dès l’enfance, c’est le cas des vaccins contre :

la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (vaccin DTP) ; la rougeole, les oreillons, la rubéole (vaccin ROR) ; l’haemophilus influenzae B ; La coqueluche ; l’hépatite B ; le méningocoque C ; le pneumocoque.

Les vaccins pour les personnes âgées

Certains vaccins ou rappel de vaccins sont recommandés à partir d’un certain âge :

  • Grippe saisonnière ;
  • Zona ;
  • DTP (rappel tous les 10 ans à partir de 65 ans contre tous les 20 ans auparavant) ;
  • Coqueluche (en cas de contact avec des nourrissons).

Les vaccins à faire avant de partir en voyage

En fonction de sa destination et de ses conditions de voyage, le voyageur peut être confronté à des maladies graves spécifiques de la zone visitée. Il lui est donc conseillé d’ être vacciné, lorsque des vaccins existent contre ces maladies, afin de se protéger, mais aussi d’éviter d’importer ces maladies dans son pays d’origine et de contaminer son entourage, voire plus. Certains gouvernements vont jusqu’à exiger la preuve de la vaccination contre des maladies telles que la polio ou la fièvre jaune avant de laisser entrer les touristes sur leur territoire.

Chaque pays a par ailleurs son propre calendrier vaccinal, destiné à protéger sa population contre les maladies les plus fréquentes sur son territoire.

Les rappels de vaccins

Un rappel est une dose supplémentaire d'un vaccin que vous avez déjà reçu à distance du schéma vaccinal initial. Il renforce le système immunitaire et vous aide à rester protégé tout au long de votre vie.

Calendrier de vaccination

Le calendrier vaccinal d'un bébé comprend au total 11 vaccins obligatoires. Les injections sont réparties sur les 18 premiers mois et pour chacune d’entre elles, 2 ou 3 piqûres de rappel sont nécessaires afin que la couverture vaccinale soit complète.

2 mois :

  • DTP : Diphtérie - Tétanos - Poliomyélite ;
  • Coqueluche ;
  • HIB : Haemophilus Influenzae de type B ;
  • Hépatite B ;
  • Pneumocoque ;

4 mois :

  • DTP : Diphtérie - Tétanos - Poliomyélite ;
  • Coqueluche ;
  • HIB : Haemophilus Influenzae de type B ;
  • Hépatite B ;
  • Pneumocoque.

5 mois : Méningocoque C ;

11 mois :

  • DTP : Diphtérie - Tétanos - Poliomyélite ;
  • Coqueluche ;
  • HIB : Haemophilus Influenzae de type B ;
  • Hépatite B ;
  • Pneumocoque.

12 mois :

  • Méningocoque C ;
  • ROR : Rougeole - Oreillons - Rubéole.

16-18 mois :

  • ROR : Rougeole - Oreillons - Rubéole.

Le carnet de vaccination

Le carnet de vaccination permet au professionnel de santé (médecin, infirmier ou sage-femme) de renseigner l’ensemble des vaccins que vous avez reçu. Il est possible d’y trouver le nom du vaccin injecté ainsi que son numéro de lot, la date de l’injection et enfin la date de la prochaine injection pour votre rappel.

Il est également possible que ces renseignements se trouvent dans votre carnet de santé.

Que faire en cas de retard ?

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants et sont demandés au moment d’entrer en collectivité (crèche ou école). En cas de retard, rapprochez-vous de votre médecin pour mettre le calendrier vaccinal de votre enfant à jour au plus vite. Certains vaccins nécessitent des rappels. Si vous ratez un rappel, le plus souvent, il n’est pas nécessaire de reprendre la vaccination depuis le début, mais pensez tout de même à le réaliser sans tarder. Pour ne pas manquer les rappels, référez-vous au calendrier vaccinal et présentez régulièrement votre carnet de vaccination à votre médecin traitant.

Comment se faire vacciner ?

Avant de se faire vacciner, il est nécessaire d’obtenir une ordonnance. Celle-ci peut être délivrée par :

  • un médecin généraliste ou spécialiste ;
  • Une sage-femme (dans le cadre d’un suivi gynécologique, d’un projet de grossesse ou pour un nourrisson de moins de deux mois ainsi que pour son entourage proche).

Déroulement de la vaccination

Chez l’enfant avant 1 an, la piqûre du vaccin se fait au niveau de la cuisse. Après cet âge et chez l’adulte, elle sera pratiquée au niveau de l’épaule. Une légère douleur peut être ressentie au moment où l'aiguille traverse la peau. Elle s'estompe rapidement. Pour certaines personnes souffrant de bélénophobie (la peur irraisonnée des aiguilles), la vaccination peut être une source de stress importante. Il est possible que le vaccin crée une sensation d’engourdissement dans votre bras. Pensez à notifier votre bras dominant à la personne qui va vous vacciner afin que l’injection soit faite au côté opposé.

Où se faire vacciner ?

Il est possible de se faire vacciner :

  • En cabinet médical ou en cabinet infirmier sur prescription médicale;
  • Dans un centre de PMI (protection maternelle infantile) pour les enfants âgés de moins de 6 ans ;
  • Dans un centre de vaccination pour les enfants âgés de plus de 6 ans et les adultes ;
  • chez une sage-femme pour les femmes dans le cadre du suivi gynécologique, de contraception, de grossesse et post accouchement, pour les nourrissons et leur entourage (pour certains vaccins) ;
  • dans certaines pharmacies pour la grippe et le Covid-19 ;
  • dans un centre de vaccinations internationales habilité pour les vaccinations obligatoires ou recommandées pour les voyages à l’étranger ;
  • au service de médecine du travail ;
  • dans un CeGIDD (Centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic), un centre de planification familiale, un centre d’examens de santé, pour certains vaccins ;
  • dans un service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) (pour certains vaccins).

Qui peut faire un vaccin ?

Les professionnels de soins suivant sont habilités à réaliser des vaccins :

  • Les médecins ;
  • Les infirmiers(es), uniquement sur prescription médicale ;
  • Les sage-femme (dans le cadre d’un suivi gynécologique, d’un projet de grossesse ou pour un nourrisson de moins de deux mois ainsi que pour son entourage proche) ;
  • Les pharmaciens exerçant en officine et les préparateurs en pharmacie volontaires et formés à la vaccination, peuvent vacciner contre la grippe et la covid uniquement. Ils devraient d’ici peu, être habilités à réaliser la majeure partie des autres vaccins.

Un(e) infirmier(e) ou un pharmacien peut vacciner contre la grippe, sans prescription médicale les personnes majeures pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée. Il suffit pour cela que ces personnes leur présentent le bon de vaccination qui est adressé annuellement par l’assurance maladie.

Peut-on faire un vaccin quand on est malade ?

Il n’y a en général pas d’urgence à faire un vaccin, il est donc recommandé de repousser la vaccination si vous présentez une maladie aiguë avec de la fièvre et d’attendre d’être en bonne santé pour se faire vacciner.

Comment obtenir un certificat de vaccination ?

Une fois vacciné, votre certificat de vaccination vous est délivré.