Poux : causes et traitement

Découvrez comment apparaissent ces maladies contagieuses et comment s'en débarrasser

Les pédiculoses sont des parasitoses très contagieuses. Elles surviennent préférentiellement sur un mode épidémique, particulièrement dans les collectivités d’enfants ou dans le milieu carcéral où elles sont transmises par contacts rapprochés.

Ces pédiculoses, bien que sans danger et ne véhiculant aucune maladie (à l’exception des poux de corps), peuvent avoir des conséquences graves, en raison des stigmatisations sociales et de l’image qu’elle peut renvoyer, et de l’impact sur le quotidien que peuvent avoir des démangeaisons permanentes. Par ailleurs, depuis de nombreuses années, l’apparition de résistances aux insecticides compliquent leur prise en charge et éradication.

Trois types de poux sont responsables de pédiculoses différentes :

  • La pédiculose de la tête causée par le Pediculus humanus capitis
  • La pédiculose corporelle causée par le Pediculus humanus corporis
  • La phtiriase due au Phtirius inguinalis, encore appelé pou de pubis, ou plus communément « morpion ».

Bien que la phtiriase soit considérée comme une infection sexuellement transmissible, et que la pédiculose corporelle soit communément retrouvée dans des milieux précaires avec un accès à l’hygiène difficile, la pédiculose de la tête touche tous les milieux sociaux sans distinction et n’a aucun lien avec un défaut de propreté.

Nous ne traiterons dans cette fiche que des pédiculoses de la tête, car bien plus fréquente que les pédiculoses corporelles et phtiriases.

Le symptôme le plus courant est le prurit, c’est à dire une démangeaison du cuir chevelu.

Ce prurit est causé par une réaction de la peau à la salive du poux après une morsure. Cette réaction n’est pas constante, si bien que certains patients peuvent être porteur d’une pédiculose sans en ressentir la gêne. Le prurit est préférentiellement localisé au niveau des tempes, autour des oreilles et en regard de la nuque.
Si le prurit est important, un grattage excessif entraîne des lésions, qui peuvent alors se surinfecter.

L’inspection à l’oeil nu ou par peignage retrouve parfois des poux mesurant environ 3 mm, mais aussi leurs oeufs appelés lentes, qui ont une forme ovalaire de couleur grisâtre et peuvent être aperçus à 3-4 mm de la surface du cuir chevelu.

Le poux sont transmis en grande majorité par contact rapproché, même bref. Les parasites adultes peuvent se déplacer rapidement à une vitesse de 20cm/min. En revanche, ils ne sautent pas de tête en tête.
Plus rarement, ils peuvent être transmis indirectement par partage de linge de toilette, de vêtements ou de brosse.

En l’absence d'hôte, un poux meurt au bout de 3 jours, contre 10 jours pour une lente. Le cycle parasitaire lente->poux->lente est d’environ 3 semaines. Une femelle pond une dizaine d’oeufs par jour.

Les pédiculoses ne guérissent pas spontanément, en d'autres termes, on ne se débarrasse pas des poux sans traitement spécifique.

En cas de pédiculose, tous les membres de la famille doivent être examinés, y compris les non symptomatiques. Les porteurs doivent être traités. Le traitement consiste en l’application d’un produit pédiculicide et lenticide (malathion ou pyréthrine) qu’il faudra renouveler une deuxième fois 7 à 10 jours plus tard. Un lavage des vêtements à 50° ou leur isolement pendant 2 semaines sont recommandés.

Les sprays sont contre-indiqués en cas d'asthme et de bronchite asthmatiforme ;
Vous pouvez aussi utiliser les shampoings anti-poux et anti-lentes, et poudres similaires, mais qui sont moins efficaces que les solutions, lotions ou crèmes,

Les répulsifs ou traitement physique (peigne anti-poux électrique) n’ont pas leur place dans la stratégie thérapeutique.

Sur LIVI, vous pouvez demander une consultation pour bénéficier d’un avis auprès de nos médecins directement via notre application.
Il pourra vous guider en cas de doute diagnostic ou sur le traitement de votre pédiculose.

Mis en ligne le :
16 janvier 2019
Rédigé par :
Dr. Samy M'Zari,

Consultez un médecin en vidéo