Téléchargez LIVI Téléchargez LIVI

Orgelets : causes et traitement

Découvrez comment traiter un orgelet et d'où ils viennent

L’orgelet, autrement appelé dans le langage commun “Compère-Loriot”, est une infection bactérienne du rebord de la paupière. Cette infection du follicule pilo sébacée, à l’instar des furoncles et poils incarnés, est centrée sur la racine d’un cil.

Cette infection est fréquente, elle peut être favorisée par :

  • un diabète,
  • le port de lentilles de contact,
  • les frottement répétés des yeux,
  • le maquillage et la sécheresse oculaire.

L’orgelet se caractérise par la survenue d’une petite boule sur le bord libre de la paupière inférieure ou supérieure, elle est rouge et sensible à la palpation. Cette tuméfaction est centrée sur un cil. L’inflammation s’accompagne fréquemment de sécrétion purulentes qui peuvent collées les paupières au réveil, ainsi qu’une inflammation et un oedème de la paupière. L’orgelet se remplit progressivement de pus et finit par évoluer avec une pointe blanche qui précède souvent son évacuation spontanée.

L’orgelet guérit souvent seul ou grâce à des soins d’hygiènes locaux : un massage doux avec un gant de toilette chaud peut accélérer l’évacuation de l’orgelet. Mais l’orgelet peut récidiver, et parfois nécessiter un traitement.

L’orgelet est à différencier du chalazion qui correspond à une tuméfaction inflammatoire de la paupière, non centrée par un cil, liée à l’enkystement de glandes sécrétrices de film lipidique à l’intérieur de la paupière.

En cas d’inflammation et de douleur importante de l’oeil, une pommade ou un collyre bactéricide peut être prescrit. L’orgelet ne doit pas s’accompagner de conjonctivite, c’est à dire d’une rougeur de la conjonctive.

Si c’est le cas, une consultation reste nécessaire pour éliminer une infection bactérienne de l’oeil. L’orgelet est également à différencier d’une dacryocystite qui est une inflammation de l’angle interne de la paupière inférieure de l’oeil, non centrée par un cil, qui s’aggrave et peut donner des complications en l’absence de traitement spécifique.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter. Les médecins LIVI peuvent vous donner conseil et vous rediriger vers le bon praticien si besoin.

Mis en ligne le :
16 janvier 2019
Conseil médical validé par :
Dr. Samy M'Zari,