La PrEP, comment ça marche ?

Mis en ligne le : 27 mai 2020

Pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, la PrEP est un traitement de prévention de l’infection par le VIH. Fonctionnement, prescription, efficacité : découvrez toutes les informations utiles sur la PrEP.

Qu’est ce que la PrEP ?

La PrEP (Prophylaxie Pré-exposition) consiste à prendre un médicament pour réduire le risque de contracter le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine).

Ce traitement s’adresse aux personnes de plus de 15 ans qui n’ont pas le VIH mais sont exposées à des risques de contamination réguliers. Il s’agit de la prise d’un médicament en prévention de l’infection. Elle peut être prise de manière continue (tous les jours à heure fixe avec un renouvellement d’ordonnance tous les trois mois) ou à la demande (avant et après un rapport sexuel). Si le protocole est respecté, la PrEP rend les chances de contamination presque inexistantes.

C’est un outil complémentaire à la stratégie de prévention de l’infection par le VIH. Il ne remplace donc en aucun cas les autres outils de prévention tels que le préservatif ou les dépistages. À ce jour, le préservatif reste l’outil le plus efficace pour se protéger contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST), La PrEP ne protège d’ailleurs aucunement des autres IST. Néanmoins, selon les premières études, l'efficacité de la PrEP s'approche de 100 % à Paris, avec zéro infection des personnes suivies entre 2017 et 2018, selon l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

La prescription de la première prise de PrEP se fait nécessairement dans un service hospitalier spécialisé dans la prise en charge du VIH ou dans un Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeDIGG).

À qui s’adresse la PrEP ?

La PrEP s’adresse aux hommes et aux femmes de plus de 15 ans qui sont séronégatives mais qui sont les plus exposées au VIH.

Ce sont des personnes qui n’utilisent pas de façon systématique le préservatif lors de leurs rapports et qui sont de ce fait, exposées à un haut risque de contracter le virus. Les populations les plus exposées sont* :

  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes
  • Les travailleurs-euses du sexe et leurs partenaires
  • Les personnes originaires de régions à forte prévalence (Afrique sub-saharienne, Guyane, Europe de l’Est entre autres)
  • Les personnes trans et leurs partenaires
  • Les usagers de drogue par voie intraveineuse et leurs partenaires

*Source : recommandation de l’OMS dans le cadre de la SNSS (Stratégie Nationale de Santé Sexuelle).

La PrEP est efficace pour se protéger du VIH

Désormais recommandée par les grandes instances de santé telles que l’OMS et la HAS (Haute Autorité de Santé), la PrEP est un moyen de prévention efficace contre le VIH. De nombreuses recherches ont permis de démontrer son efficacité, notamment auprès des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes. Le niveau de contamination a en effet nettement diminué auprès de cette population.

Pour autant, il est important de rappeler que la PrEP ne protège pas des autres infections sexuellement transmissibles telles que la syphilis, la chlamydia ou encore les hépatites A, B et C. Seule la mise en place d’une stratégie de santé sexuelle globale (basée sur l’ensemble des outils de prévention existants) permet de bien se protéger. C’est pourquoi, pour être pleinement efficace, la PrEP doit toujours s’accompagner d’un suivi médical individualisé.

Comment obtenir une prescription ?

Démarrer la prise de la PrEP implique nécessairement un avis médical et un suivi renforcé. Toute personne souhaitant obtenir une prescription doit prendre rendez-vous auprès d’un hôpital ou d’un CeGIDD.

Dans un premier temps, deux consultations médicales sont nécessaires pour évaluer la possibilité de prendre le traitement. Une évaluation qui se base sur plusieurs critères :

  • L’absence de signes de primo-infection au VIH
  • L’absence de contres-indications à la PrEP (via un prélèvement sanguin)
  • Le dépistage d’éventuelles IST

Environ quatre semaines après cette première consultation, une seconde consultation est nécessaire. Après s’être à nouveau assuré de l’absence de signes de primo-infection, le médecin peut délivrer la prescription de la PrEP en fonction des résultats des analyses de sang.

Le renouvellement de la PrEP peut se faire en ville auprès de votre médecin traitant ou d’un médecin sur Livi. Il n’est pas toujours aisé de procéder à un dépistage, et ce pour plusieurs raisons (sentiment de honte, peur, difficulté d’accès aux soins…). L’application Livi a justement été créée pour faciliter l’accès aux soins à toutes les personnes qui se préoccupent de leur santé sexuelle.

En quelques minutes, vous pouvez programmer un rendez-vous avec un médecin à distance qui sera en mesure de vous accompagner dans votre démarche de renouvellement de la PrEP. Cela permet de libérer du temps médical à l’hôpital pour accueillir davantage de patients pour des rendez-vous de première prise.

En quoi consiste le suivi médical avec la PrEP ?

Un traitement de PrEP implique un suivi médical régulier qui comprend le dépistage d’IST, la vérification de la sérologie VIH et de la fonction rénale.

Ce suivi doit s’effectuer tous les trois mois, il peut être assuré par le médecin traitant ou par un médecin sur Livi, ce qui, par la même occasion, permet d’obtenir le renouvellement de son ordonnance. Il s’agit d’une réelle consultation de santé sexuelle.

Combien coûte un traitement de PrEP ?

L’Assurance Maladie prend en charge la totalité du traitement. Aucune avances de frais n’est demandée aux patients, hormis un éventuel reste à charge lié aux examens biologiques et aux consultations médicales.

Le tarif des consultations médicales effectuées à distance sur des plateformes telles que Livi est strictement identique à celui pratiqué en cabinet, soit 25€ (hors possibles majorations).

Si vous souhaitez renouveler votre traitement de PrEP ou que votre médecin traitant n’est pas disponible pour vous accompagner, n’hésitez pas à consulter un médecin sur Livi, spécialement formé et disponible du lundi au dimanche de 7h à 00h via l’application.

Mis en ligne le:
27 mai 2020

Autres articles