Covid-19: Faut-il se faire tester ?

Mis en ligne le : 12 mai 2020

La première étape du déconfinement a eu lieu le 11 mai et et de nouvelles annonces ont été communiquées le 28 mai par le Premier Ministre pour amorcer la seconde phase.

Mise à jour le: 28 Mai 2020

Alors que les tests du Covid-19 et l’isolement des malades pour endiguer la propagation du virus faisaient partie des grands enjeux de la première phase du déconfinement, la deuxième phase sera placée sous le signe de la vigilance et du maintien des précautions déjà mises en place. Le dépistage du Covid-19 et l’isolement des malades reste un objectif majeur. Voici quelques éléments de réponses à date.

Comment les tests PCR vont-ils se passer et qui est concerné ?

Le test utilisé sera le test dit “PCR” qui demeure l’examen biologique de référence pour poser un diagnostic avec certitude. Il s’effectue à l’aide d’un écouvillon inséré dans le nez, assez profondément. Sur ce prélèvement, est recherché directement au laboratoire le matériel génétique du virus (son ARN).

Alors que les tests PCR étaient jusqu’alors réservés aux professionnels de santé et aux personnes âgées, le gouvernement a indiqué que, dès le 11 mai, toute personne présentant des symptômes évocateurs (toux, fièvre, fatigue, etc.) du Covid-19 pourra être testée.

En cas de test positif, le médecin généraliste vous demandera les coordonnées des personnes avec qui vous avez eu des contacts dans la semaine précédente. C'est lui qui à la charge de commencer cette enquête pour qu'ils puissent à leur tour bénéficier d'un test.

Qu’en est-il des tests sérologiques ?

Les tests sérologiques permettent de rechercher des anticorps dans le sang d’un patient qui pourraient témoigner d’une infection passée au Covid-19. Depuis le 28 mai 2020, les tests sérologiques font l’objet d’un remboursement par l’Assurance Maladie, s’ils sont prescrits par un médecin et dans certaines indications.

Les anticorps apparaissent généralement 15 jours après les symptômes. Une sérologie positive signe un contact en cours ou passé avec le virus, mais elle ne renseigne ni sur la contagiosité ni sur la protection de la personne.

Où pourra-t-on se faire dépister ?

Plusieurs lieux ont été identifiés pour organiser et proposer des tests comme les laboratoires de ville ou certaines structures de santé comme les Centres de Santé. De même, certains hôpitaux ont mis en place des centres de consultations ambulatoires mais aucune prise en charge ne sera effectuée directement sur place sans une prescription médicale d’un médecin.

Enfin, si vous avez des difficultés à trouver un lieu pour réaliser votre test de dépistage, le gouvernement invite les Français à contacter le numéro vert suivant: 0 800 130 000.

Comment obtenir une prescription médicale pour un test ?

Consultez votre médecin traitant : il reste votre médecin référent et pourra vous prescrire un test si votre état de santé le nécessite.

Depuis le 11 mai, les médecins sur Livi peuvent vous prescrire un test de dépistage, PCR ou sérologie selon votre situation. Vous pouvez ainsi consulter un médecin et vous faire dépister si :

  • Vous présentez des symptômes compatibles avec le Covid-19
  • Vous avez eu un diagnostic clinique de COVID 19 sans avoir été testé, ou avez eu un premier test négatif, et vos symptômes persistent
  • Vous avez été en contact étroit (moins de 1 mètre, plus de 15 minutes, sans masque) avec une personne pour laquelle un diagnostic Covid-19 a été posé avec certitude, même si vous n’êtes pas symptomatique

Je souhaite me faire tester, pourrais-je me faire rembourser ?

Oui, toute consultation réalisée pour un dépistage est remboursée à 100% par l’Assurance Maladie : vous n’avez rien à débourser.

Mis en ligne le :
12 mai 2020