Livi-logo
Télémédecine selon les français

Avantages et inconvénients de la télémédecine selon les Français

Pour la troisième année consécutive, nous avons demandé l’avis des Français à propos de la téléconsultation médicale lors d’un sondage organisé par Harris Interactive, en partenariat avec la Société Française de Santé Digitale.

Qu’est-ce que la télémédecine ?

La télémédecine permet aux patients de consulter un médecin via une application, en vidéo, un médecin en quelques minutes. La vidéo permet alors au médecin d'examiner un fond de gorge, un gonflement, un bouton ou tout autre symptôme permettant d'établir un diagnostic. Le patient aura également la possibilité de discuter avec son médecin, de lui demander un avis médical et d’obtenir, si nécessaire, une ordonnance.

A peine quelques mois après le second baromètre, la troisième vague de cette étude vient souligner une importante progression concernant tous les indicateurs, en particulier celui en rapport avec la connaissance de la téléconsultation.

A ce jour, le baromètre révèle que 83% des Français savent en quoi consiste la téléconsultation médicale, soit une progression de 15 points en moins d’une année. La crise sanitaire a énormément contribué à cette nette progression en s’accompagnant d’une meilleure reconnaissance et communication des avantages de cette pratique. L’aspect pratique et la facilité d’accès font partie des avantages les plus cités.

De plus, les Français sont désormais plus de la moitié (51%) à considérer que la téléconsultation a la même valeur qu’une consultation classique en cabinet médical contre 42% en janvier 2020, et 36% en janvier 2019.

Vous avez besoin de consulter un médecin ?

Téléchargez l'application Livi

Les avantages de la télémédecine

La téléconsultation médicale se déroule de la même façon qu'une consultation classique dans un cabinet. Cette nouvelle pratique donne lieu à de nombreux avantages.

L’amélioration de la qualité des soins

La télémédecine impose les mêmes exigences et la même rigueur en termes de qualité de soins et de conseils et devient une manière de soigner à part entière. Les personnes qui nécessitent une prise en charge régulière pour des maladies chroniques peuvent consulter leur médecin avec plus de facilité. Les motifs les moins envisagés auparavant (problème de santé qui semble grave, enfant malade ou suivi de pathologie chronique, par exemple), s’ils restent encore logiquement minoritaires, apparaissent de plus en plus comme ouverts à la téléconsultation.

53% des Français pourraient ainsi y recourir pour un enfant malade, soit +10 points par rapport à janvier 2019.

Une réponse aux difficultés de mobilité

Les personnes qui n’ont pas la possibilité de se déplacer peuvent désormais obtenir un avis médical, notamment les personnes qui résident en région rurale. Celles-ci sont pour la plupart touchées par le manque de médecin et la difficulté de prendre un rendez-vous rapidement avec un spécialiste. Avec la consultation médicale en ligne, chaque Français peut avoir accès aux soins.

La réduction du temps passé en salle d’attente

Plus besoin d’attendre dans une salle d’attente d’un médecin où les virus peuvent circuler. La téléconsultation vous permet de voir un médecin dans le confort de votre domicile. La téléconsultation est perçue comme un moyen efficace pour réduire les risques de contamination dans les salles d’attente des praticiens.

Obtenir des conseils médicaux rapidement

Nombreuses sont les personnes à faire appel à un médecin pour des conseils médicaux, et ce même si le problème de santé leur semble peu grave. Nombreux sont ceux également qui souhaitent obtenir une ordonnance pour des dépistages ou simplement pour effectuer un renouvellement. Les Français se montrent de plus en plus nombreux à utiliser la téléconsultation médicale pour des motifs comme :

  • Renouveler une ordonnance médicale 83% (+5 points par rapport à janvier 2020).
  • Demander un conseil médical (79%).
  • Lorsqu’ils sont loin de chez eux (77%, +3 points).
  • Un problème de santé qui leur semble peu grave (76%, +6 points).
  • Lorsque leur médecin traitant n’est pas disponible (75%, +4 points).

« Les Français sont désormais en confiance avec la téléconsultation. Nous devons poursuivre notre démarche et leur donner des gages toujours plus forts et concrets de qualité. Le fait qu’ils soient 79% à envisager la téléconsultation pour demander un conseil médical indique qu’il est essentiel de la développer pour de nouveaux motifs de prise en charge. C’est ce que nous avons fait avec la psychiatrie depuis quelques mois, ou avec la santé des femmes. Nous poursuivrons dans ce sens en 2021 car il nous semble que c’est désormais une nouvelle étape clé à franchir pour répondre aux attentes des patients », souligne Maxime Cauterman.

Moins de risques de contamination

La crise a mis en avant la réponse complémentaire que la téléconsultation apporte, et sa cohérence avec les consultations en présentiel. Dans le contexte particulier de crise sanitaire, elle est un moyen efficace pour réduire les risques de contamination dans les salles d’attente des praticiens et donc réduire les risques pour les patients comme pour les médecins.

Et en effet, le recours à la téléconsultation a explosé pendant la crise sanitaire. 16% des Français interrogés indiquent qu’ils ont utilisé cette solution pour la première fois pour une raison liée à la Covid-19 et ceux qui l’ont essayée pour la première fois se déclarent satisfaits de leur expérience pour 87% d’entre eux et 75% indiquent qu’ils pourraient désormais à nouveau y avoir recours.

Les inconvénients de la télémédecine

Tous les Français ne sont pas équipés pour cette pratique

Si les Français savent désormais en quoi consiste la téléconsultation, pour certains d’entre eux, il est difficile d’y avoir accès. En effet, les personnes âgées ne disposant pas d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur doivent faire appel à une tierce personne. Cependant, la consultation en ligne peut également être effectuée dans un centre de santé, ou une pharmacie équipée du matériel nécessaire.

La téléconsultation déshumanise-t-elle la médecine ?

Au premier abord, la téléconsultation peut apparaître comme une solution déshumanisante : les relations entres patients et soignants sont modifiées et les pratiques médicales sont davantage limitées. La relation qu’un patient peut avoir avec son médecin est importante. Il s’agit d’une relation de confiance parfois construite sur plusieurs années. Il n’est pas inhabituel d’avoir un médecin de famille, qui suit les parents comme les enfants. Ce sont là autant de raisons pour lesquelles la télémédecine peut rebuter certains patients. Cependant, il est possible de consulter son médecin traitant sur Livi ou de consulter plusieurs fois le même médecin.

Qu’en est-il de la protection des données ?

Chaque médecin est tenu au secret médical : que la consultation ait lieu dans un cabinet ou sur Internet, le professionnel de santé doit impérativement assurer la confidentialité de vos échanges. De plus, la plateforme ou l'application de téléconsultation chez Livi offre un niveau de sécurité optimal. Les connexions cryptées, ainsi que les certificats de sécurité assurent également la confidentialité des informations et des échanges qui auront lieu au cours du rendez-vous médical.

Les avis des Français sur la télémédecine

Les sondages des précédents baromètres révélaient la téléconsultation médicale comme une solution complémentaire et efficace face aux différents problèmes du système de santé français. Cette année, la crise du Covid nous a confirmé cette hypothèse à tel point que 70% des Français considèrent que la téléconsultation permet d’évoluer vers un système de santé plus efficace (+7 points), notamment :

  • Pour lutter contre les déserts médicaux (78%) (stable).
  • Pour désengorger les services d’urgences hospitaliers (80%, +3 points).
  • Pour consulter un médecin plus facilement (85%) (+2 points).

Pour conclure, les Français sont généralement plus nombreux à avoir essayé la téléconsultation, et plus nombreux à vouloir l’adopter en cette fin d’année 2020. La crise a donc eu un impact positif sur la pratique, qui a su prouver sa pertinence lors d’une période clé tout en faisant émerger une confiance durable. C’est en ce sens que 74% des Français se déclarent favorables à son développement en France, soit + 6 points par rapport à janvier et + 13 points au total par rapport à janvier 2019. Elle reste néanmoins davantage soutenue par les Français les plus jeunes, issus des milieux aisés, urbains, et par les parents.

Dernière mise à jour le 2021-01-20