Livi-logo
Télécharger

Dyslexie : comment la reconnaître ?

La dyslexie est un trouble du langage écrit qui se manifeste habituellement par des difficultés d’apprentissage. Les médecins sur Livi vous expliquent comment identifier ce trouble, et quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie de tous les jours.

Qu’est-ce que la dyslexie ?

La dyslexie est un trouble de l’apprentissage associé à des difficultés de lecture. Comme les autres troubles dys, elle peut tout à fait se manifester chez des personnes qui n’ont aucun problème intellectuel, psychologique ou neurologique identifiable. La dyslexie est considérée comme un handicap et non comme une maladie.

En France, entre 3 à 5% des enfants sont atteints d’un trouble de l’apprentissage.

Bien souvent, une personne présentant un de ces troubles peut souffrir d’autres troubles dys. Un exemple serait une personne qui présente des difficultés de lecture (dyslexie) mais qui est aussi en difficulté pour faire des calculs (dyscalculie) ou pour écrire (dysorthographie).

Si la dyslexie est souvent repérée dès l’enfance, il arrive également qu’elle ne soit diagnostiquée qu'à l’âge adulte.

Les différentes formes de troubles “dys”

Dysorthographie :

un trouble de l’apprentissage associé à une difficulté à maîtriser l’orthographe.

Dyscalculie :

le trouble d’apprentissage en rapport avec la maîtrise du calcul. On remarque des difficultés pour comprendre les quantités ou pour apprendre les tables d’addition ou de multiplication.

Dyslexie visuo-attentionnel :

il s’agit d’un sous-type de dyslexie où la personne atteinte présente des difficultés à voir les lettres et leur ordre clairement.

Dyslexie mixte :

elle correspond à une difficulté à reconnaître et à décoder les mots.

Quelles sont les causes de la dyslexie ?

Les causes de la dyslexie restent encore mal connues. Théoriquement, une personne est née dyslexique, mais cela reste à prouver scientifiquement.

Les facteurs favorisants de dyslexie sont :

  • le fait d’être né dans une famille dans laquelle certains membres ont des troubles de l’apprentissage (cause héréditaire) ;

  • la présence de troubles de la vision ou neurologiques (cause organique) ;

  • être issu d’un environnement où la lecture et l’écriture ont peu ou pas d’importance.

Quels sont les signes d’une dyslexie ?

La dyslexie est habituellement repérée lors des premières années de scolarisation d’un enfant, surtout quand il commence à lire.

Les symptômes qui peuvent faire soupçonner une dyslexie sont :

  • des difficultés lors de la lecture avec des confusions entre des lettres, des erreurs d’identification ;

  • des confusions auditives entre des sons proches (p/b, t/d, s/z) et des mots à la prononciation proche (ex. : pain/bain), malgré une audition normale ;

  • des omissions auditives à l’oral (ex. : “tabeau” au lieu de “tableau” ou “ladon” au lieu de “lardon”) ;

  • le mélange de lettres de formes proches (p/q; b/d) et le changement entre des mots avec écriture similaire (ex. : mâche/crache) ainsi que des inversions de mots (ex. : “pestacle” au lieu de “spectacle”) ;

  • des difficultés pour mémoriser des informations visuelles.

L’écriture en miroir, c’est-à-dire écrire les lettres à l’envers, n’est pas un signe de dyslexie mais une étape normale du développement intellectuel de l’enfant.

Comment est diagnostiquée la dyslexie ?

La diagnostic de dyslexie ne peut être posé que s’il existe un retard de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture par rapport au niveau requis. En France, cela arrive souvent à la fin de l’année de CE1.

Le diagnostic peut être soupçonné par le médecin scolaire, le pédiatre ou le médecin généraliste, mais la confirmation n’arrive qu’à la suite d’un bilan complet où on élimine des troubles auditifs, visuels, neurologiques et psychologiques et lors duquel on définit la sévérité du trouble de l'apprentissage et son retentissement.

Pour pouvoir déceler des problèmes organiques, le médecin peut prescrire plusieurs examens :

  • un bilan O.R.L avec audiogramme pour éliminer des troubles de l’audition ;

  • un bilan ophtalmologique avec un ophtalmologue pour éliminer des troubles visuels ;

  • un bilan psychomoteur pour éliminer des troubles de la coordination motrice et de la mobilité ;

  • un bilan psychologique et neuro-pédiatrique pour éliminer des troubles cognitifs et du développement neurologique ;

  • un bilan de langage réalisé par un orthophoniste.

La dyslexie chez l’adulte

Chez l’adulte, la dyslexie est moins souvent prise en charge. Si vous remarquez que vous avez des difficultés à lire ou à comprendre les autres, que vous faites des inversions et des fautes d'orthographe à répétition, vous pourriez être atteint d’une dyslexie non diagnostiquée.

Que faire quand on est dyslexique ?

La dyslexie ne disparaît pas avec le temps, mais des mesures peuvent être mises en place pour compenser les difficultés rencontrées.

Lorsque le diagnostic est posé chez un enfant, un suivi adapté par une équipe pluridisciplinaire ainsi que l’établissement et suivi d’un plan d’accompagnement personnalisé (PAP) permettent de faire face aux difficultés au niveau scolaire.

Les traitements de rééducation et les bilans de suivi réguliers permettent d’assurer le développement correct de l’enfant.

Enfin, en tant qu’adulte, sachez que vous pouvez être reconnu comme porteur d’un handicap. N’hésitez pas à consulter le site de la Fédération Française des DYS pour obtenir plus de renseignements.

Ce que Livi peut faire pour vous

Vous retrouvez certains de ces symptômes chez votre enfant ? Sur Livi, consultez un médecin généraliste, un pédiatre ou un psychiatre en ligne.

Les médecins sur Livi seront en mesure de suspecter un cas de dyslexie chez votre enfant et de vous guider pour lui assurer la meilleure prise en charge possible.

Conseil médical validé par :

Dr. Raquel Correia

Mis à jour le :